Brigitte Macron ouvre une école de la seconde chance

Sommaire

    En tant qu'ancienne enseignante, l’éducation et le droit à chacun d'accéder à la formation est un sujet qui tient particulièrement à coeur à la première dame. 

    On les appelle les “invisibles” . Mais qui sont-ils ? Près de 300 000 jeunes de 25 ans et plus sans diplôme, qualification ou emploi. C’est cette situation préoccupante qui a poussé Brigitte Macron à participer à la création de deux écoles destinées à ces jeunes adultes ayant quitté l’école sans diplôme et n’ayant pas suivi de formation qualifiante ni obtenu d’emploi.

    Le premier établissement verra le jour le 16 septembre prochain à Clichy-sous-Bois, où la première dame interviendra ponctuellement en tant que professeure de littérature. 

    La seconde école sera située dans la Drôme, à Valence en 2020. 

    Anglais, mathématiques ou encore histoire feront partie des matières enseignées, au même titre que des ateliers destinés à les aider à formuler un projet professionnel ou à se présenter à un entretien d’embauche. Durant 9 mois, ces personnes éloignées de l'emploi et sans diplôme auront la chance de voir intervenir différentes personnalités comme le chef étoilé Thierry Marx qui animera des master classes consacrées à la gastronomie.

    L'objectif de ce programme n'est pas de leur retrouver un emploi, mais de leur redonner un niveau scolaire du lycée environ et la confiance en eux nécessaire pour aborder le marché du travail.

    Pour cette première année, une cinquantaine d’élèves seront donc accueillis dans cette nouvelle structure. Et histoire de les motiver, chaque élève sera gratifié jusqu’à 1 000 €/mois pour lui permettre de compléter une allocation chômage ou le RSA.

     


    Publié le 22 Août 2019 , et mis à jour le 13 Mars 2020