À qui adresser sa demande de bilan de compétences ?

Sommaire

    A qui s'adresser pour un bilan de compétences ?

    Chacun d’entre nous a besoin, à un moment donné de sa vie professionnelle, de faire le point sur son parcours et ses souhaits pour l’avenir surtout quand on souhaite entamer une reconversion professionnelle. Cette démarche convient à toute personne qui souhaite savoir où elle en est professionnellement, faire un point sur ses compétences et se positionner sur le marché de l’emploi. Mais à qui s’adresser pour réaliser ce bilan de compétences ?

    À lire aussi : Financer son bilan de compétence

    Bilan de compétences pour les salariés

    Réalisation du bilan durant le temps de travail

    Lorsqu’un salarié souhaite réaliser un bilan de compétences sur son temps de travail, il devra obligatoirement adresser une demande écrite en indiquant la date, durée et le nom de l’organisme retenu à son employeur 60 jours avant. Ce dernier aura alors 30 jours pour l’accepter ou le refuser. Il faut savoir que le choix de l’organisme avec lequel vous souhaitez réaliser bilan de compétences est libre. Le Bilan de compétences peut être financé par le CPF ou par le Plan de Développement des Compétences de l'entreprise. En conséquence, il est vivement recommandé de bien se renseigner sur le professionnel qui vous accompagnera dans cette démarche.

    Réalisation du bilan en dehors du temps de travail

    Lorsqu’un salarié souhaite réaliser un bilan de compétences en dehors de son temps de travail, il n’a aucune obligation de prévenir son employeur. Il peut s’adresser à son OPCO. 

    Bilan de compétences pour les demandeurs d’emploi

    Les personnes au chômage font une demande auprès de leur conseiller référent à Pôle Emploi. Que le demandeur d’emploi soit indemnisé ou non, il pourra faire entièrement prendre en charge son financement par ce dernier. Pôle Emploi peut refuser la prise en charge et rediriger le candidats vers d’autres actions comme :

    • le CEP (conseil en évolution professionnelle) ;
    • l’ECCP (évaluation des compétences et capacités professionnelles) ;
    • la PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel).

    Le demandeur d’emploi peut également choisir d’utiliser son CPF.

    Bilan de compétences pour les fonctionnaires

    Les agents de la fonction publique d'État peuvent bénéficier d'un congé rémunéré de 24h pour réaliser un bilan de compétences même si celui-ci n’est pas pris en charge par l'administration. L’agent doit demander la possibilité de réaliser ce bilan à sa hiérarchie qui dispose de 2 mois pour répondre et doit motiver son refus.  L'administration peut prendre en charge l'ensemble des frais afférents.

    Bilan de compétences pour les indépendants

    Indépendant, libéral, chef d’entreprise, conjoint collaborateur ou associé, vous pouvez également réalisé un bilan de compétences en mobilisant votre CPF. Sachez néanmoins que toutes les formations ne vous seront pas accessibles. 

    Vous pourrez alors vous rapprocher de l’organisme compétent en termes de formation et de financement pour voir les prises en charge financière de cet organisme.

    A noter également que les chefs d'entreprises peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt sous certaines conditions quand ils souhaitent réaliser un bilan de compétences.


    Publié le 21 Févr. 2020 , et mis à jour le 14 Mai 2020