10 compétences douces ou soft skills indispensables pour réussir votre reconversion

Sommaire

    Outre les connaissances et compétences techniques (les savoirs et savoir-faire), les savoir-être ou aptitudes humaines jouent un rôle de plus en plus important aux yeux des recruteurs et cela est d’autant plus vrai quand on envisage une reconversion professionnelle.

    Nous avons d’ailleurs abordé dans un article précédent les questions dessoft et hard skills. Voyons aujourd’hui quels sont les soft skills indispensables pour tout candidat à une réorientation professionnelle.

    Top des soft skills pour se reconvertir

    Savoir résoudre des problèmes complexes

    Quel que soit le secteur d’activité, la gestion des problèmes fait partie du quotidien d’une l’entreprise. Parfois, ceux-ci peuvent devenir complexes (c’est-à-dire contenir plusieurs éléments combinés d’une manière qui n’est pas immédiatement aisé de trouver une solution) et nécessiter de modéliser la réalité de sorte de la rendre compréhensible et utilisable.
    Cette capacité à résoudre ce type de problème est certainement la compétence la plus recherchée par les recruteurs et donc indispensable à tout candidat à la reconversion puisqu’elle prouve votre capacité à identifier un problème, à en percevoir sa complexité mais surtout, vos talents à savoir les résoudre tout en prenant les décisions adéquates.

     

    Posséder un esprit critique

    Développer un esprit critique consiste à savoir émettre un avis constructif sur un travail, ou sur des informations : sont-elles vraies, optimales, adaptées. C'est d'abord une "faculté de discernement ». Cela revient à remettre en question ses jugements pour essayer de rester le plus objectif et le plus humble possible.
    Or, quel que soit le poste envisagé, les employeurs recherchent des professionnels capables d’analyser les situations et de prendre le recul nécessaire sur le monde qui les entoure. Cette compétences est d’autant plus indispensable que nous évoluons dans un environnement en perpétuel changement et que la réactivité est nécessaire pour s’y adapter.
    Faire preuve d’esprit critique permet de ébattre, d’argumenter, de réfléchir avec une vision à plus long terme permettant de découvrir des solutions solides.    

     

    Faire preuve de créativité

    Pour rester compétitives, les entreprises ont besoin de collaborateurs capables de se projeter, s'adapter et proposer des idées et solutions novatrices. Faire preuve de créativité est donc à présent une compétence clé des candidats à la reconversion.
    Cette aptitude se caractérise par une propension à savoir se projeter, penser hors du cadre, être proactif, générer de nouveaux élans, de nouvelles perspectives, des idées originales, et prendre du temps pour réfléchir à de nouvelles manières de faire.
    Véritable source d’innovation, la créativité est un véritable levier d’évolution pour une entreprise et c’est pour cette raison que les start-up en font le critère de recrutment par excellence.

     

    Avoir le sens du collectif

    Vous connaissez l’adage « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » ?
    C’est exactement comme cela que pourrait se résumer ce soft skill. Cette faculté ne se résume pas à savoir travailler en équipe, elle va bien plus loin. Elle implique réellement de vouloir faire en sorte que toute l'entreprise fonctionne et avance. Pour cela, il est indispensable de savoir écouter les autres, de faire preuve d’empathie et de vouloir que chacun s’épanouisse dans son travail. Cette faculté es d’ailleurs indispensable à tout bon manager. Cette compétence nous aide à avoir une meilleure compréhension et lecture des personnes et des situations, à nous adapter en conséquence, à instaurer la confiance et à établir des liens plus efficaces avec les autres.

     

    Disposer d’une vraie intelligence émotionnelle

    Par intelligence émotionnelle, nous entendons la capacité d’évaluer et de gérer ses propres émotions, ainsi que d’établir des relations professionnelles constructives. En résumé, l’intelligence émotionnelle vise à identifier ses émotions et les raisons qui leur donnent naissance. Elle consiste aussi à reconnaître les émotions d’autrui, à en comprendre l’origine et à créer les conditions qui transforment des émotions négatives en émotions positives. Parmi les soft skills les plus recherchés, celui-ci arrive en bonne place. En effet, les émotions conditionnent largement la performance des individus et des équipes.

     

    Etre capable prendre des décisions

    Ainsi que nous l’avons évoqué plus haut, nous sommes de plus en plus confrontés à un environnement complexe et mouvant. Les capacités de jugement et de prise de décision deviennent donc incontournables et doivent combiner esprit critique, capacité d’analyse et aptitude à arbitrer entre plusieurs options. En effet, si la capacité d’analyser, de juger et de déterminer les bonnes méthodes à employer est importante, les entreprises préfèrent de loin, les profils qui sont capables de prendre des décisions, lorsque cela s’avère nécessaire.

     

    Aptitude à gérer une négociation

    Quelle que soit l’entreprise, les négociations sont incontournables pour générer du chiffre d’affaires. Recruter des collaborateurs experts dans l’art de la persuasion et sachant entamer des négociations dans un logique de relation win win est donc indispensable.
    Or, pour savoir passer maître dans l’art de la négociation, il ne suffit pas de connaître son produit ou son service par coeur. Il faut savoir écouter et faire preuve d’empathie pour comprendre commet satisfaire les attentes de son interlocuteur. Si vous disposer d’une bonne aisance relationnelle et une réelle appétence pour la négociation, les recruteurs s’arracheront votre CV.

     

    Flexibilité mentale

    Savez-vous que votre cerveau est le plus bel outil au monde. Il est capable de choses qu’une machine ne sait pas encore faire comme réfléchir. Dans l’ouvrage Soft skills de Christophe Deval, celui-ci définit la flexibilité mentale comme le fait de voir ses pensées, non comme la vérité, mais comme un outil parmi d’autres et à prendre de la distance avec elles. II explique que la plupart de nos pensées sont programmées automatiquement mais grâce à la flexibilité mentale, on peut se remettre en cause et progresser sans se laisser engluer par l’avis des autres.

     

    Savoir gérer son stress

    De nombreux emplois sont soumis à des délais serrés et parfois à des enjeux élevés favorisant la pression des dirigeants et des clients. Les candidats dotés d’une forte capacité à gérer et à mettre de côté le stress tout en optimisant leur temps de travail malgré des délais parfois serrés sont de vrais perles pour les recruteurs. En effet, ils sont en mesure de hiérarchiser efficacement les tâches et d’organiser leur agenda, tout en adoptant une attitude leur permettant d’assumer de nouvelles tâches et échéances.

     

    Faire preuve de leadership

    Avoir confiance en soi, s’exprimer en public et afficher une vision claire influencent ses collègues et les incitent à partager des idées. C’est un bon moyen de mettre en avant votre charisme au sein de l’entreprise et de gagner en visibilité au sein d’une organisation, ce qui peut ouvrir le champ à davantage d’opportunités au sein d’une société.
    Faire preuve de leadership signifie inspirer et aider les autres à atteindre leur plein potentiel.


    Publié le 22 Juil. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti