Reconversion vs réorientation professionnelle

Sommaire

    Quand on parle de changer de voie professionnelle, on a souvent tendance à utiliser indifféremment les termes reconversion ou réorientation professionnelle. D’ailleurs, si vous nous suivez régulièrement, vous constaterez que nous même l’appliquons.

    Pourtant, bien que la finalité soit exactement la même, à savoir changer de métier, une réorientation ou une reconversion ne sont pas identiques en tout point et savoir faire la différence peut être utile quand vient le moment de prendre la décision d’entamer une nouvelle carrière.

    Reconversion ou réorientation professionnelle ?

    Le point commun : une nouvelle voie professionnelle

    Si d'un point de vue sémantique, reconversion professionnelle et réorientation professionnelle sont deux mots clairement différents (sauf pour Google apparemment ;), les deux termes s’accordent finalement pour aborder un sujet commun : changer de métier. 

    Divers éléments extérieurs comme un licenciement, un chômage, une démission imposée (mutation du conjoint par exemple) ou propres à chaque individu comme réaliser un rêve de gosse, surmonter un burnout, subir une invalidité, peuvent être à l’origine de ce projet.

    La différence entre la reconversion ou la réorientation se percevra alors plus sur la manière dont sera opéré cette transition professionnelle et comment elle impactera la personne intrinsèquement. 

    En effet, en s'attardant sur la sémantique de chaque terme nous obtenons les définitions suivantes: 

    • Réorientation : l’action de donner une nouvelle direction à quelqu'un, quelque chose. Cela suppose qu’elle permet de prendre une nouvelle direction, sans pour autant tout remettre en cause.
    • Reconversion : changement de métier opéré grâce à un changement de qualification. Dans ce cas, l’individu accepte un changement total de vie et l’oubli de sa profession précédente.

    La reconversion : l’affirmation de sa propre personnalité

    Ainsi que nous venons de l’évoquer, lors d’une reconversion, il y a un  changement radical de voie professionnelle, parfois même suivi d’un changement de statut. 

    Celle-ci entraîne donc des transformations importantes qui impactent profondément l’environnement direct et indirect de l’individu et force au deuil de son ancienne profession. 

    Pour entamer ce processus, l’individu prend en considération son mode de vie actuel, ses aspirations, ses envies… au préalable car il sait que la reconversion entraîne :

    • la modification complète de l’environnement professionnel voire personnel
    • un changement de paradigme
    • la création de nouvelles valeurs propres à l’individu
    • l’acceptation des risques que cela engendre
    • une transition longue avec parfois de nombreuses inconnues
    • la remise en cause de ses savoirs-faire et savoirs-être
    • la mise en place d’un nouveau mode de vie
    • la nécessité de se former et d’apprendre de nouvelles compétences et connaissances

    Une reconversion est un processus long qui impose un investissement complet (humain et financier)  pour repartir à zéro ou quasiment. 

    Clairement, une reconversion professionnelle comprend un avant et un après où ce n'est pas le projet qui est au cœur de la démarche, mais l'individu qui engage une véritable introspection, afin d'identifier ses nouveaux besoins professionnels.

    La réorientation : un réajustement de sa carrière

    Comme son nom l’indique, la réorientation permet de prendre une nouvelle direction, sans pour autant tout remettre en cause. Cela laisse entendre une certaine continuité dans sa vie professionnelle et un réajustement pour l’adapter à notre recherche de mieux-être et se sentir en phase avec les objectifs que l'on s'est fixés. 

    Une réorientation implique :

    • une modification plus limitée de l’environnement
    • un mode de vie peu perturbé
    • une continuité dans la vie professionnelle
    • des risques moins élevés
    • un socle de savoir-faire et savoirs-être réutilisables
    • des formations complémentaires au juste besoin

    Ce processus de changement semble plus simple et plus sécurisé car ici que le projet conserve sa place centrale.

    Bien que la finalité de la réorientation reste de changer de métier, elle  est davantage vécue comme une opportunité d'évolution et d'affirmation de son identité plutôt que comme un véritable changement de vie. 

    L’individu se s’aventure pas dans un environnement totalement nouveau et inconnu puisqu’une partie non négligeable en est déjà bien connue. De plus, se réorienter nécessite rarement de recommencer en bas de l’échelle, au contraire car les expériences passées peuvent se révéler d’excellent leviers de promotion sociale.


    Publié le 30 Avr. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti