Comment faire financer sa VAE grâce à son CPF ?

Sommaire

    Financer sa VAE

    Rappel : qu’est-ce que la VAE ?

    Egalement appelé validation des acquis de l'expérience, la VAE permet d’obtenir d’obtenir un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification professionnelle (CQP).

    Plus concrètement, elle permet à une personne de faire valider son expérience professionnelle ou personnelle sans avoir à reprendre des études ou à suivre une formation. 

    Pour entreprendre une VAE, aucune condition d’âge, de nationalité, de statut ou de niveau de formation n’est imposée. 

    Il suffit juste que le candidat justifie d’au moins un an d’expérience (1 607 heures) en continu ou non dans une activité salariée, non salariée ou bénévole en rapport direct avec la certification visée.

    Plus de 10 000 certifications et diplômes sont accessibles par la VAE.

    Rappel : qu’est-ce que le CPF ?

    En vigueur depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation s’est substitué au droit individuel à la formation (DIF). 

    Chaque personne dispose dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à son départ à la retraite d’un CPF.

    Ce compte permet à tous les actifs (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant) d'acquérir un certain montant en euros (en heures pour les agents publics) destiné à prendre en charge totalement ou partiellement les coûts de certaines actions de formation dont l’accompagnement à la VAE.

    Il permet la prise en charge des frais pédagogiques et des frais liés à la validation des compétences mais pas celle des frais annexes (transports, hébergement, restauration) ou de la rémunération.

    Quels sont les frais à prévoir lors d’une VAE ?

    La prise en charge peut être partielle ou totale selon la situation professionnelle du candidat. 

    On distingue plusieurs types de coûts : 

    • les frais d’inscription à l’organisme certificateur (entre 200 et 800 € en fonction du niveau du diplôme souhaité)
    • les frais de validation correspondant au passage devant le jury (en moyenne 300€)
    • les frais annexes (déplacements, hébergement, restauration…)

     

    Dans le cadre d'une validation des acquis de l'expérience, l’accompagnement d’un professionnel est conseillé pour maximiser ses chances de réussite. Son coût varie entre entre 400 et 2000€. 

    Les actions d’accompagnement à la VAE (hors frais annexes et frais de validation) sont éligibles au CPF.

    Les conditions pour faire financer sa VAE grâce à son CPF

    Le candidat peut mobiliser son CPF pour financer les actions d’accompagnement à la VAE mais il y a quelques règles à respecter. 

    Découvrons-les en détail.

    1. être salarié du secteur privé (que ce soit en CDI, CDD ou en intérim) ou du public ou bien demandeur d’emploi.
    2. préparer un diplôme, un titre professionnel, un certificat de qualification professionnelle (CQP) en lien avec son expérience professionnelle, associative ou bénévole…
    3. la certification visée doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
    4. avoir plus d’un an d’expérience en lien avec la certification visée.
    5. la démarche d’utiliser son CPF pour financer sa VAE doit être à l’initiative du demandeur d’emploi ou du salarié (et non de Pôle Emploi ou de l’employeur, sinon il entre dans le cadre d'un plan de développement des compétences).
    6. si l’action d’accompagnement à la VAE a lieu en tout ou partie pendant le temps de travail, demander une autorisation d’absence à son employeur et lui préciser la répartition des heures. L’employeur doit lui notifier sa réponse dans un délai de 30 jours. Par contre, l'absence de réponse vaut acceptation.
    7. se connecter à son compte CPF sur le site moncompteformation.gouv.fr et monter un dossier de formation pour une VAE.
    8. compléter par un financement personnel ou solliciter la contribution de son entreprise si le montant sur le CPF ne couvre pas la totalité des frais.


    Maintenant, il ne vous reste qu’à suivre ces étapes pour obtenir votre diplôme avec la VAE.


    Publié le 23 Oct. 2020 , et mis à jour le 26 Oct. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti