Comment devenir gemmologue ?

Quelles sont les missions du gemmologue ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de gemmologue.

Gemmologue
Sommaire

Métier de gemmologue

Spécialiste des pierres, des métaux précieux et des alliages, le gemmologue évalue leur authenticité et leur valeur. Si ce métier vous intéresse et que vous hésitez à vous lancer, cette fiche métier devrait vous apporter quelques points d’éclaircissement sur sa mission, sa formation ou encore son recrutement pour réussir votre reconversion.

Gemmologue : qu’est-ce que c’est ?

Le gemmologue doit déterminer la couleur, la pureté, la qualité, la dureté et l’origine des gemmes à savoir les pierres précieuses (diamant, rubis, émeraude, saphir…), les pierres décoratives (quartz, topaze, tourmaline, citrine…) et les pierres organiques (corail, ambre, nacre…) ainsi que les métaux précieux et les alliages. Elles peuvent être imitées (verre…), traitées (rubis traité, verre au plomb…), ou synthétisées (saphir synthétique…). 

Possédant à la fois des compétences techniques mais aussi scientifiques, ce spécialiste utilise divers instruments (loupe, polariscope, dichroscope, conoscope, réfractomètre...) pour contrôler l’authenticité et déterminer la valeur des matériaux qui lui sont communiqués.

Son rôle est crucial pour le commerce des pierres précieuses et pour cette raison, il est très sollicité par des professionnels de l’art du bijou, les négociants en gemmes, les grandes maisons de luxe, les commissaires-priseurs, les services des douanes et même les compagnies d’assurances.

Les missions du gemmologue

Le gemmologue travaillant dans la fabrication, la vente ou l’expertise des gemmes, ses missions sont très diversifiées et peuvent être classées en 3 catégories :

Identification

  • Nettoyer la pierre ;
  • Examiner à la loupe ou au microscope la surface de la gemme ;
  • Déterminer s'il s'agit d'une pierre naturelle, naturelle traitée, synthétique ou d'une imitation ;
  • Observer la couleur ;
  • Déterminer l'indice de réfraction ;
  • Déterminer sa masse spécifique ;
  • Confirmer ou infirmer l'expertise de la gemme ;

Authentification

  • Authentifier la pierre en mettant en relation les données obtenues avec le matériel de référence ;
  • Établir le certificat d'authenticité de la pierre ou de qualité pour les perles ;

Tarification

Fixer le prix de la gemme.

Où exerce le gemmologue ?

Les gemmologues passent la plupart de leur temps dans un laboratoire ou en milieu universitaire mais il peut également voyager dans des localités productrices et exportatrices de gemmes pour faire des analyses ou des vérifications sur place.

Tendance de la profession

Le métier de gemmologue a beaucoup évolué et offre de nouveaux débouchés dans le secteur du luxe. Toutefois, le métier de gemmologue est assez rare et les débouchés sont peu élevés. 

Qualités requises pour devenir gemmologue

Pour exercer le métier de gemmologue, de  nombreuses compétences sont nécessaires. Tout d’abord, il doit faire preuve d’une grande minutie, d’une grande précision et d’une forte capacité de  concentration.

Ensuite, il doit disposer d’une excellente vue. 

Enfin, la discrétion et l’intégrité sont également des compétences à ne pas négliger dans la manipulation de pierres et d’objets de grande valeur.

Formations gemmologue

Le métier de gemmologue requiert des formations très spécialisées. 

Formation initiale

Niveau CAP

  • CAP Lapidaire, options : diamants ou pierres de couleurs
  • CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie

Niveau bac 

  • BP gemmologue à l'institut de bijouterie

Niveau bac +3

  • Bachelor Gemmologue expert à l'Institut de gemmologie

Formation continue

Face à des reconversions de plus en plus nombreuses, les formations  pour adultes sont aisément accessibles. 

Il est donc possible de préparer la plupart des diplômes ci-dessus en formation pour adultes mais également le DU (diplôme universitaire) de Gemmologie, composé d'une centaine d'heures de cours et d'un stage de terrain à l'université Claude Bernard de Lyon, sans condition de diplôme.

Évolutions possibles du gemmologue

Il existe peu d’évolution de carrière pour le gemmologue mais avec l’expérience, il gagne en influence et peut donc prétendre à travailler pour des employeurs plus prestigieux. Cela s’en ressent ainsi sur sa rémunération.

Salaire du gemmologue

La rémunération moyenne du gemmologue débutant tourne autour du SMIC mensuel. Les professionnels les plus reconnus ont des revenus bien plus importants.

Envie d’une reconversion en tant que gemmologue ?

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Techniques de sertissage
  • Techniques de soudage
  • Calcul de titrage et d'alliage
  • Utilisation d'une binoculaire
  • Lecture de dessins techniques
  • Caractéristiques des alliages de métaux précieux
  • Propriétés des métaux
  • Propriétés des métaux précieux
  • Gemmologie
  • Tracé de croquis
  • Procédures d'entretien de bijoux

Savoir-faire

  • Étudier une demande client
  • Conseiller un client
  • Détecter les défauts, nuances, alliage des matériaux et déterminer les contraintes de la pièce
  • Définir l'exécution d'un ouvrage
  • Sélectionner les métaux, accessoires, produits, outils
  • Mettre en forme un sous-ensemble
  • Monter une plaque de métal, une pierre taillée sur un article de bijouterie
  • Réaliser les finitions d'un ouvrage
  • Décorer des pièces ou des articles
  • Contrôler la conformité d'une réalisation
  • Authentifier un produit de joaillerie
  • Consigner des données d'activité
  • Conclure une vente

 

(Source : Code ROME Pôle Emploi)

Par où commencer sa reconversion de gemmologue ?

Changer de métier au profit de celui de gemmologue n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de gemmologue, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que gemmologue mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former.
Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test