Les 7 idées reçues les plus courantes sur le bilan de compétences

Sommaire

    Considéré comme complexe, difficile à financer, inutile... lebilan de compétences est souvent victime d’idées reçues et de préjugés. Pourtant, même s’il ne peut pas être considéré comme le remède miracle à tous les maux professionnels, il peut apporter beaucoup de choses positives tant sur le plan personnel que professionnel.

    Découvrez dès à présent quelles sont ces idées reçues afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

    Idées reçues sur le bilan de compétences

    Je ne veux pas changer de métier donc le bilan de compétences ne sert à rien

    Le principe du bilan de compétences est avant tout de faire un point sur une carrière professionnelle que ce soit dans le cadre d’un projet de reconversion mais aussi d’évolution professionnelle ou tout simplement pour savoir si l’herbe pourrait être plus verte ailleurs. 

    C’est un accompagnement individuel qui vous permet de réfléchir à votre plan de carrière en envisageant un changement de secteur, de fonction, de zone géographique, de statut, en identifiant de nouvelles opportunités ou évolutions, mais dont l’issue peut également être de… ne rien changer du tout !  

    L’important est avant tout que le résultat de ce bilan vous permette de vous épanouir dans votre vie professionnelle en lui apportant un regard différent. 

    Le bilan de compétences est trop cher

    Si la prestation du bilan de compétences est largement encadrée par la loi, son prix lui n’est effectivement pas fixé ni réglementé. Les tarifs sont donc totalement libres ce qui explique que vous pourrez trouver de forte variation d’un organisme à l’autre compris entre 1 000 et 3 000€.

    Certes, le coût d’un bilan peut sembler de prime abord élevé mais c’est sans compter sur les différents financements possibles :

    • Financement grâce au compte personnel de formation (CPF)
    • Financement par le Plan de Développement des Compétences
    • Financement dans le cadre du Projet de Transition Professionnelle 
    • Financement par le Pôle Emploi

    D’ailleurs, plus de 90% des candidats sont financées. Et ce, quel que soit leur statut : salarié du secteur privé ou public, demandeur d’emploi, indépendant.

    Le bilan de compétences est réservé aux salariés en CDI

    Absolument pas. Le dispositif du bilan de compétences est ouvert aussi bien aux salariés en CDI qu’en CDD, aux intérimaires, aux fonctionnaires et agents non-titulaires du secteur public et aux demandeurs d’emploi.

    La seule différence sont les conditions d’accès que vous pouvez retrouver ici.

    Le bilan de compétences, c'est has been

    Certes, le bilan de compétences est très encadré et cadré mais de nombreux professionnels ont réussi à dépoussiérer ce dispositif en lui apportant une touche de modernité tant dans l’approche que dans les outils utilisés notamment les outils numériques. Plusieurs des partenaires que vous contacterez depuis notre plateforme font d’ailleurs partie de cette nouvelle génération. Leurs bilans de compétences deviennent alors ludiques et interactif tout en respectant le cadre légal imposé.

    Je n’ai pas (ou plus) l’âge pour faire un bilan de compétences 

    Nous vous arrêtons tout de suite ! Il n’y a pas d’âge pour réaliser un bilan de compétences ! Dès les premières années de sa vie professionnelle jusqu’à sa retraite, réaliser un bilan de compétences est toujours utile…

    mais pas pour les mêmes raisons. Que vous souhaitiez faire le point sur vos envies, vos motivations ou valoriser vos compétences, l’âge ne devrait donc en aucun cas être un frein à votre prise de décision car le  bilan peut vous aider à répondre à ces questions..

    Le bilan de compétences, c’est juste des cases à cocher

    Non, le bilan de compétences ne se réduit pas à une série de tests desquels ressort une idée de métier. Le bilan de compétences est un accompagnement sur plusieurs heures et plusieurs séances basé sur l’échange et au cours duquel vous étudierez avec votre consultant certes vos compétences mais également vos problématiques actuelles, vos attentes, vos ambitions,  vos motivations, vos centres d’intérêts, votre personnalité, le marché de l’emploi, les possibilités de formation… 

    Le champ d’étude est donc bien plus vaste que de simples cases à cocher qui pondraient une réponses totalement stéréotypée. Toutefois, avant de choisir votre organisme, il est utile de profiter de l’entretien préliminaire gratuit et sans engagement qui vous permettra de rencontrer la personne susceptible de vous accompagner.

    Je dois informer mon employeur que je fais un bilan de compétences

    Mis à part si vous souhaitez qu’il prenne en charge son financement, sinon vous avez tout à fait la possibilité de réaliser un bilan de compétences en dehors de vos heures de travail. 

    Dans ce cas, l’employeur n’a pas à être tenu informé de la démarche. De plus, la confidentialité du bilan est une garantie imposée par la loi. Aucune information ne sera donc communiquée à votre employeur. 

     

    Comme vous pouvez le constater, le bilan de compétences peut devenir un véritable atout dans votre parcours professionnel et ce, à tous les niveaux. Si vous avez envie de dynamiser votre carrière, évoluer dans votre société ou préparer un projet de reconversion, nos consultants en évolution de carrière partenaires sont à votre disposition en quelques clics. 


    Publié le 15 Déc. 2020