Reconversion comptabilité : 10 formations à suivre

Sommaire

    Parmi les secteurs économiques qui se portent bien, nous retrouvons la comptabilité. En effet, la demande est si forte chez les entreprises et les cabinets d’expertise-comptable que les jeunes diplômés n’ont aucun mal à trouver rapidement un poste.

    Cette dynamique pousse chaque année de nombreuses personnes à se reconvertir dans ce secteur.

    Cependant, avant de prétendre à exercer en comptabilité, il est important de se former. Pour faire les bons choix, un bilan de compétences ou un coaching carrière pourra être indispensable au préalable.

    Voici les 10 formations les plus courantes lorsqu’on choisit de se reconvertir dans un métier comptable.

    Formations comptabilité

    Formations courtes en comptabilité

    Pour les candidats à une nouvelle carrière professionnelle qui souhaitent devenir rapidement opérationnels sur le terrain, de nombreux organismes de formation proposent des formations courtes de quelques jours à quelques mois, accessibles souvent avec un niveau bac, et permettant de booster votre employabilité en peu de temps, soit pour vous mettre à jour dans votre activité, soit dans la perspective d’une évolution de poste, soit pour changer de profession.

    Voici quelques exemples de formations courtes dans le secteur de la comptabilité :

    • Formation comptable de l’Ifocop, en 4 mois, titre RNCP de niveau 5
    • Formation Assistant comptable de Comptalia en 6 à 18 mois
    • Titre de secrétaire comptable du Greta
    • Titre professionnel Gestionnaire Comptable et Fiscal d’Enaco
    • Préparer la paie et les déclarations sociales courantes de Next Formation
    • Etablir et contrôler les déclarations fiscales

     

    Formations diplômantes en comptabilité

    Bac pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités

    Se préparant en 3 ans après la 3e, ce bac pro forme des gestionnaires administratifs appelés à travailler dans des entreprises de petite et moyenne taille, dans des collectivités territoriales, des administrations, des associations…

    Exemple de métiers accessibles : adjoint administratif, assistant commercial, secrétaire administratif

    BTS Comptabilité et gestion

    Certainement le diplôme le plus courant dans ce secteur, il se prépare en 2 ans après le bac en lycée, en école ou par l’apprentissage et permet de travailler dans un cabinet comptable, au sein du service comptabilité d'une entreprise, dans une banque, une société d'assurances ou une administration.

    Exemple de métiers accessibles : Administrateur de biens, comptable, assistant de gestion en PME

    DUT Gestion des entreprises et des administrations option gestion comptable et financière

    L'option gestion comptable et financière forme aux métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion et de la finance, dans tout type d’entreprise.

    Ce DUT se prépare en 2 ans et est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat. 

    Exemple de métiers accessibles : assistant contrôle de gestion, assistant comptable, assistant gestionnaire financier, gestionnaire back office, comptable…

    DCG

    Le Diplôme de comptabilité et de gestion valide l’obtention d’un niveau Bac+3 en comptabilité et permet d’intégrer le marché du travail ou de poursuivre ses études, notamment pour obtenir le DSCG puis le DEC. L’admission est ouverte aux titulaires du bac (S, ES, STMG) ou diplôme équivalent. Une entrée est possible en 2e après un BTS (CG) ou le DUT GEA avec option finances comptabilité.

    Exemple de métiers accessibles : comptable, contrôleur de gestion junior, gestionnaire de paie, collaborateur de cabinet d’expertise comptable et/ou de commissariat aux comptes.

    DSCG

    Le Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion valide l’obtention d’un niveau Bac+5 en comptabilité. L’admission est ouverte aux personnes justifiant soit du D.C.G., soit du diplôme d’études comptables et financières (D.E.C.F.), soit d’un diplôme national de master, soit d’un diplôme conférant le grade de master délivré en France ou dans un autre Etat  membre de l’Espace européen de l’enseignement supérieur, soit d’un titre ou diplôme admis en dispense.

    Exemple de métiers accessibles : auditeur, chef comptable, credit manager, contrôleur de gestion .

    DEC

    Le Diplôme d’expertise comptable valide l’obtention d’un niveau Bac+8 en comptabilité. L’admission est ouverte aux personnes justifiant soit du D.S.C.G. Pour s’inscrire aux épreuves du DEC, il faut avoir réalisé un stage de 3 ans en cabinet d’expertise comptable et un  sur un thème de son choix. 

    Exemple de métiers accessibles : expert-comptable, commissaire aux comptes.

    Bachelor Comptabilité-Gestion

    Ce Bachelor existe sous diverses appellations suivant les établissements (Bachelor Expertise comptable, Bachelor Comptabilité-Gestion, Bachelor Finance ou encore Bachelor Gestion comptable et financière) mais dans tous les cas, il mêne à un diplôme de niveau bac+3. Ce Bachelor est ouvert aux titulaires du Bac. On peut cependant intégrer cette formation par le biais des admissions parallèles. 

    Exemple de métiers accessibles : comptable, contrôleur de gestion junior, analyste financier junior, auditeur junior, assistant de gestion en finance…

    Licence Comptabilité Contrôle Audit

    Destiné à former des spécialistes de haut niveau qui sont capables d’assumer toute responsabilité dans les domaines de l’audit, du commissariat, de l’expertise comptable, du contrôle, de la fiscalité et de la gestion, cette licence donne un niveau bac+3. Pour l’intégrer, il est nécessaire d’être titulaire d’un baccalauréat.

    Exemple de métiers accessibles : Assistant contrôleur de gestion, Auditeur, Collaborateur en cabinet, Comptable.

    Master Comptabilité Contrôle Audit

    Diplôme national de niveau bac + 5, le master se prépare en 2 ans après une licence (bac + 3) du même domaine.

    Exemple de métiers accessibles : Analyste financier, auditeur, chef comptable, contrôleur de gestion, credit manager.

     

    Comment suivre ces formations en reconversion ?

    Si vous souhaitez poursuivre votre activité professionnelle actuelle en parallèle ou que vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pourrez tout à fait suivre les formations listées ci-avant par le biais de la formation à distance. Ainsi, vous vous former à votre rythme, depuis chez vous et pouvez débuter n’importe quand dans l’année. Seuls les examens seront à date fixe.

    Mais si vous préférez vous retrouvez dans un processus plus cadré et pouvoir avoir plus d’interactions sociales, il vaudra mieux opter pour un cursus en présentiel. Dans ce cas, il vous faudra reprendre le chemin de l’école. Un très grand nombre de formation sont accessibles via cette voie.


    Publié le 17 Juil. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti