7 raisons de choisir le secteur de la beauté pour sa reconversion

Sommaire

    S’offrir une séance de massage au spa, faire une manucure, se faire coacher pour reprendre confiance en soi, les Français sont de plus en plus nombreux à fréquenter les salons de beauté et à prendre soin d’eux offrant de superbes opportunités de reconversion professionnelle. 

    Pour preuve, voici 7 raisons de suivre cette voie.

    7 raisons de choisir le secteur de la beauté pour sa reconversion

    Des professions gratifiantes

    Travailler dans le monde de la beauté est une véritable source d’équilibre. En effet, faire du bien et surtout aider les autres à reprendre confiance est extrêmement gratifiant. Quoi de plus agréable que d’avoir des clients qui vous remercient car elles sont contentes du résultat et se sentent bien ou mieux dans leur peau grâce à une nouvelle coupe de cheveux, un maquillage professionnel ou un relooking complet.

    Un secteur qui ne connaît pas la crise

    En France, la filière beauté emploie plus de 50 000 personnes dans environ 46 000 entreprises. Ce secteur est en bonne santé et attire de nombreuses personnes en reconversion professionnelle. En effet, prendre soin de soi est dans l’air du temps ce qui est très bénéfique pour la croissance du marché de la beauté, de l’esthétique et de la cosmétique ouvrant de larges débouchés à la fois dans l’industrie et les services. 

    Or, quand on entame une reconversion, l’une des préoccupation principale est bien de trouver rapidement un poste une fois la formation terminée. 

    En optant pour le bien-être, vous vous orientez vers un secteur en pleine effervescence qui embauche à tour de bras.

    Des métiers passionnants 

    Les personnes qui décident de travailler dans le secteur de la beauté  sont avant tout des passionnés en quête d’une vie en adéquation avec leurs valeurs. 

    Guidés par le souhait de se sentir bien et de faire du bien aux autres, de donner une dimension plus humaine à leur métier et de rechercher l'épanouissement et l’équilibre entre sphère privée et professionnelle, l’appât du gain ne constitue pas leur priorité.

    Des métiers accessibles à tout âge

    Les métiers de la beauté offrent l'avantage d’être accessibles rapidement et à tout âge via des formations courtes ou sans diplôme préalable permettant une insertion rapide sur le marché du travail. Ils sont également très variés : esthéticienne, coiffeur, maquilleur, prothésiste ongulaire, coach beauté...

    Que vous souhaitiez exercer à domicile ou dans une structure, vous trouverez forcément chaussure à votre pied.  

    L’absence de routine

    Parmi les causes de reconversion, nous retrouvons la lassitude. Heureusement, les métiers de la beauté laissent peu de place à la routine. Déjà, ces professions nécessitent de se former en permanence pour perfectionner ses pratiques et l’apprentissage continu est une source d’épanouissement au travail.

    De plus, le renouvellement régulier des clients permet de se renouveler sans cesse. 

    Des formations courtes et la possibilité d’exercer sans diplôme

    Que vous souhaitiez améliorer vos compétences professionnelles ou apprendre un nouveau métier, la durée de formation sera l’une de vos préoccupation. De nombreuses formations dans le domaine de la beauté sont accessibles à différents moments de la vie et s’adressent à divers profils.

    Pour exercer ces métiers, deux années d’études suffisent (niveau CAP) qu’il est possible de suivre à tout âge voire même sans diplôme. Idéal pour les adultes en reconversion. 

    La possibilité de se mettre à son compte

    De nombreux candidats à la reconversion cherchent avant tout à pouvoir se mettre à leur compte souvent parce qu’ils n’ont plus envie d’avoir un supérieur hiérarchique et qu’ils veulent pouvoir mener leur activité sans rendre de comptes. D’ailleurs, près de 80% des Français estiment que travailler de façon indépendante est une bonne chose pour l’épanouissement des personnes.

    Le choix du secteur du bien-être n’est donc pas anodin puisqu’il offre de nombreuses opportunités d’entrepreneuriat.


    Publié le 07 Juil. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti