Comment réussir sa reconversion grâce au portage salarial ?

Sommaire

    De plus en plus de travailleurs cherchent à changer de vie et à devenir indépendant pour exercer leur passion en toute autonomie. 

    Être son propre patron et voler de ses propres ailes a certes de nombreux avantages mais cette liberté a un prix, celui de l’insécurité financière, qui freine bon nombre de candidats. 

    A ceci s’ajoute les tâches dont nous n’avions pas à nous soucier auparavant comme la gestion administrative, contraignante et chronophage, mais également la solitude.

    Parmi les différentes options que propose le statut de travailleur indépendant, le portage salarial s’impose de plus en plus comme une solution idéale pour les projets de reconversion professionnelle

    Situé à mi-chemin de l’activité salariée et de l’entrepreneuriat, il permet en effet de gagner en autonomie et en souplesse tout en gardant les avantages du statut de salarié.

    Comment réussir sa reconversion grâce au portage salarial ?

    Qu’est-ce que le portage salarial ?

    Le portage salarial est un concept qui a vu le jour dans les années 80 pour permettre aux cadres en recherche d’emploi de trouver des missions en rapport avec leur qualification. Son succès en a fait une forme de travail à part entière.

    Son principe se matérialise par une relation tripartite entre une entreprise de portage salarial, un consultant en portage salarial (ou salarié porté), et des clients.

    En tant que consultant, la personne qui décide de prendre cette voie travaille à son compte et propose ses propres services tout en étant lié à la société de portage par un contrat de travail. 

    Ce statut permet ainsi au salarié porté de profiter des mêmes avantages qu’un salarié classique à savoir :

    • L’affiliation au régime général de la sécurité sociale ;
    • Une mutuelle d’entreprise ;
    • L’assurance chômage en cas de perte d’activité ;
    • Des droits à la retraite ;
    • L’épargne salariale.

    Le portage salarial permet également de se décharger de la partie administrative, souvent perçue comme une perte de temps pour le travailleur indépendant qui doit l’intégrer tant bien que mal dans un emploi du temps souvent déjà bien chargé.

    Pourquoi le portage salarial peut servir à une reconversion ?

    Perte d’emploi, prévision de licenciement économique, mal-être professionnel, rêve de gosse, nombreuses sont les raisons influençant l’envie de reconversion. 

    Quelle qu’en soit la cause, un projet de reconversion est toujours mûrement réfléchie afin de définir exactement la voie à prendre, comment y parvenir et surtout, assumer les conséquences potentielles d’un échec qui pourrait avoir de sérieuses répercussions sur la vie personnelle.

    Le portage salarial représente donc une véritable aubaine en permettant de profiter de l’indépendance si souvent sollicitée des candidats à la reconversion tout en conservant les avantages d’un salarié (couverture sociale, mutuelle, cotisation pour l’assurance chômage) qui limitent ainsi les risques d’un échec potentiel d’une création d’entreprise classique.

    Le portage salarial permet ainsi de tester un projet et d’arrêter à tout moment sans avoir perdu d’argent si cela n’aboutissait pas ou si finalement, le rêve n’était pas à la hauteur de vos espérances. 

    Si l’activité ne se développe pas, le temps que le candidat aura exercé lui aura apporté de nouvelles expériences professionnelles.

    Mais si l’activité se lance, le portage servira de réel tremplin pour tester la solidité de la reconversion professionnelle, développer une clientèle (qu’il prospecte lui-même), et enfin de se lancer concrètement. Le portage est donc bien adapté à ceux qui envisagent de créer leur propre entreprise ultérieurement.

    Comment utiliser le portage salarial lors d’une reconversion ?

    Simplifier la création d’une activité indépendante

    Il est parfois difficile de se lancer sereinement dans un nouveau projet en tant qu'entrepreneur individuel ou micro-entrepreneur. En effet, les démarches de création sont souvent considérées comme complexes et celles de dissolution encore plus, mais surtout, les conséquences en cas de défaillance font peur. 

    Le choix du portage salarial facilite grandement les choses. La société de portage prendra en charge toute la gestion administrative et comptable de l’activité laissant tout le temps de développer sa clientèle, le tout en continuant de bénéficier d'une protection sociale solide. 

    En se libérant des tâches chronophages, le consultant se concentre sur son cœur de métier et son développement.

    Sécuriser sa reconversion professionnelle

    Le professionnel qui choisit le portage salarial bénéficie de la même couverture sociale qu’un salarié d’entreprise classique. Il peut ainsi prétendre aux prestations de la Sécurité sociale pour le remboursement d’une partie de ses frais médicaux et le versement d’une indemnité journalière en cas d’arrêt de travail. Or, quand on décide de se mettre à son compte, disposer d’une protection sociale complète est un défi souvent difficile à relever. Recourir au portage salarial permet de minimiser les risques financiers liés à la fois à votre virage professionnel et à votre nouveau statut. 

    En cas de portage salarial à temps partiel, il est possible de percevoir des allocations chômage pour compléter son revenu tout comme en cas d’inactivité entre deux missions ou que finalement cette nouvelle aventure ne vous convenait plus, il serait possible de prétendre à l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi). 

    Développer de nouvelles compétences

    Une reconversion impose bien souvent d’acquérir de nouvelles compétences d’autant qu’aujourd’hui, le marché du travail évolue plus rapidement que jamais et se différencier est primordial. 

    Un consultant possède certes une expertise pointue et précise sur un domaine stratégique mais cette expertise acquise ne signifie en aucun cas que le consultant possède tous les savoir-faire et les savoir-être indispensables dans l’exercice de ses missions. Il doit donc recourir à des formations régulières pour continuer à progresser dans son secteur

    Or, le consultant en portage salarial jouit des mêmes droits que les autres salariés en termes de formation. Tout comme eux, il a des droits à la formation et cotise au compte personnel de formation ou CPF.

     

    Vous envisagez une reconversion professionnelle mais ne savez pas par où commencer ? Vous désirez vous épanouir professionnellement mais ne savez pas ce qui vous correspondrait réellement ?  Trouvez des experts carrières qui sauront vous accompagner pour enfin vous épanouir au travail.


    Publié le 07 Janv. 2021 , et mis à jour le 08 Avr. 2021