VAE : comment bien choisir son cabinet accompagnateur ?

Sommaire

    De nombreux cabinets conseil se positionnent sur le créneau de la Validation Des Acquis de l’Expérience. Or, la VAE est une prestation qui requiert un savoir-faire spécifique et nécessite une sélection efficace du professionnel en amont.

    VAE : comment bien choisir son cabinet accompagnateur ?

    Bien le choisir est l’une des clés pour tirer le meilleur profit de cette expérience. Mais comment bien choisir son cabinet accompagnateur en VAE ? 

    Suivez le guide.

    Rappel des étapes de l’accompagnement en VAE

    L’accompagnement en amont de la recevabilité

    Cette étape permet d’obtenir les informations et conseils nécessaires pour se lancer. Les Points Information Conseil donnent généralement

    ce premier niveau d’informations. Le candidat peut ainsi vérifier la pertinence de son projet VAE, s’orienter vers le/ les organismes certificateurs concernés et être aidé pour constituer son dossier.

    L’accompagnement à l’issue de la recevabilité

    Quand l’organisme certificateur émet un avis favorable de recevabilité, le candidat peut continuer sa démarche de VAE en préparant les épreuves de validation. 

    A ce moment, le candidat peut choisir d’être accompagné. Bien que facultatif (sauf pour certains organismes certificateurs), cet aide est  vivement recommandée. C’est le choix de cet organisme dont il est question dans cet article.

    L’accompagnement à l’issue de la décision du jury

    Pour limiter le nombre d’abandons suite à une validation partielle ou un refus, cet accompagnement peut permettre de repositionner le candidat dans un nouveau projet professionnel ou l’aider au choix d’un parcours complémentaire pour l’obtention des unités manquantes.

    Trouvez un professionnel de l’accompagnement compétent

    Une fois que vous avez repéré le diplôme que vous désirez valider, vous pouvez entamer la seconde étape de votre démarche, à savoir, contacter l'organisme responsable du diplôme que vous visez pour vous renseigner sur son dispositif de validation, sa durée et ses tarifs.

    Même si vous pouvez choisir de contacter par vous-même les organismes certificateurs (Ministère de l'Education Nationale, CNAM, Ministère de la Santé, …), de nombreux organismes publics ou privés sont habilités à vous accompagner dans ce processus de VAE : centre interinstitutionnel de bilan de compétences (CIBC), cabinet de conseil, organisme de formation, associations spécialisées dans l’orientation des adultes… Cet accompagnement tel que défini par le législateur est une prestation facultative qui ne peut en aucun cas de manière légale être rendue obligatoire.

    Pour faire votre choix, vous devrez vérifier que :

    Le centre est-il habilité ? 

    Pour bénéficier d’une prise en charge de votre VAE (par votreCPF par exemple), il faut que le centre soit habilité par le FONGECIF de votre région ou par l’OPCA de votre branche et inscrit sur la liste de la DIRECCTE.

    Cette accréditation garantit la légitimité et le professionnalisme du centre puisqu’elle n’est accordée qu’aux prestataires justifiant de critères qualitatifs précis.

    Répond-il à vos critères de sélection ? 

    Suivant vos besoins, certains critères seront plus ou moins non négociables dans votre recherche. Si vous souhaitez effectuer votre VAE hors temps de travail, le centre ouvre-t-il le samedi ou en fin de journée ? Si vous souhaitez vous y rendre en transport, est-il bien desservi ? Sinon, existe-t-il un parking ? L’organismes est-il géographiquement proche ? Autant de critères à prendre en compte dans son choix.

    Vérifiez la capacité de l’organisme à s’adapter à vos besoins et à vos contraintes ainsi que la pertinence des méthodes et outils utilisés auprès des personnes accompagnées ou qui ont été accompagnées.

    Le centre est-il dans l’air du temps ?

    Des professionnels qui accompagne à la réalisation d’une VAE, il en existe des milliers. Mais  des organismes de qualité qui innovent en permanence et se tiennent à l’écoute des évolutions et du marché et des technologies pour permettre d’anticiper aujourd’hui les besoins de demain, il y en a moins. Consultez avec attention le site internet du prestataire. Vous convainc-t-il ?

    Le premier contact est il à la hauteur de vos exigences ?

    Quel que soit le mode de communication déployé (mail, téléphone ou visite), qu’avez-vous ressenti au premier contact ? Si c’était du  professionnalisme, de la courtoisie, de la bienveillance… c’est plutôt bon signe.

    Avez-vous obtenu un entretien préalable ?

    Après avoir présélectionné 2 ou 3 prestataires potentiels, contactez-les et demandez à prendre rendez-vous avec un conseiller pour un entretien préalable. Vérifiez bien que celui qui vous reçoit soit l’interlocuteur qui vous accompagnera tout au long du processus si vous donnez suite. Cette étape est gratuite.

    Maîtrise-t-il le secteur et la certification concernés ?

    Vérifiez que l’accompagnement VAE fait bien partie de ses activités principales et mettez en corrélation le nombre de candidats qui ont validé totalement ou partiellement leur diplôme avec le nombre total de candidats accompagnés. A noter que les validations partielles ne doivent pas être perçues comme un échec.


    Photo by Paola Aguilar on Unsplash


    Publié le 20 Mai 2020