Devenir juriste immobilier : métier, études, salaire

Expert du droit immobilier, la mission du juriste immobilier est de conseiller des particuliers, des entreprises ou des collectivités publiques. Découvrez ce métier en détail : métier, formation, salaire, évolutions

Juriste en droit immobilier
Sommaire

    Le métier de juriste immobilier : mission

    Le juriste en droit immobilier a pour mission principale le conseil et l'application du droit immobilier auprès de particuliers, professionnels et collectivités. 

    Expert du droit immobilier, il apporte son aide au montage de dossiers administratifs et financiers pour la vente ou l'acquisition de biens immobiliers. 

    Il intervient également en cas de litige pour s'assurer que l'intérêt de ses clients soit respecté dans l'application stricte du droit et rédige ou délègue la rédaction d'actes authentiques. 

    Comme tout professionnel du droit, le juriste en droit immobilier doit en permanence rester informé des nouveautés juridiques.

    Qualités d’un bon juriste immobilier

    Le juriste en droit immobilier doit faire preuve d’une grande rigueur et d’une organisation sans faille lors de l’élaboration des actes et des contrats afin qu’aucun détail ne soit négligé.

    S’il est amené à traiter des dossiers contentieux, il doit savoir faire preuve d'impartialité.

    Il possède un sens aigu de la négociation et un bon esprit de synthèse pour vulgariser l'information auprès de ses commanditaires. 

    La discrétion fait également partie des grandes aptitudes indispensables pour exercer ce métier (secret professionnel oblige).

    Afin d’apporter une corde de plus à son arc, la maîtrise d'une langue étrangère est souvent recommandée pour exercer le métier. 

    Quelles formations pour devenir juriste en immobilier ?

    En tant que spécialiste du droit immobilier, sa formation est par conséquent juridique. 

    Le juriste immobilier sera donc détenteur d'un diplôme de niveau bac + 4 ou bac + 5 en droit avec une spécialisation en immobilier.

    La spécialisation en droit immobilier peut intervenir dès la licence (licence 3) ou à partir de la première année de master.

    Les lieux d’étude principaux sont les facs de droit mais certaines grandes écoles proposent aussi des formations en droit immobilier.

    Quel est le salaire d’un juriste en droit immobilier ? 

    Un juriste immobilier percevra au minimum une rémunération annuelle de 30K€ et pourra obtenir, avec l’expérience, des rémunérations pouvant atteindre les 60K€ à l’année.

    Où exerce-t-il ?

    Le métier de juriste immobilier peut s'exercer dans de nombreux endroits : 

    • les entreprises privées, 
    • les collectivités territoriales, 
    • les promoteurs immobiliers, 
    • les cabinets 
    • les agences de gestion 

    Quelles sont les évolutions possibles ?

    Les évolutions les plus courantes d’un juriste est de devenir libéral et se mettre à son propre compte. 

    Les tendances de la profession de juriste immobilier ?

    En exerçant dans l'immobilier, le juriste s’assure un emploi solide car ce secteur conserve une réelle attractivité et nécessite souvent l'intervention de professionnels qualifiés, ce qui améliore son insertion professionnelle à la sortie des études.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti