Assistant de Justice | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Assistant de Justice ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d'Assistant de Justice.

Assistant de Justice
Sommaire

    Métier d'Assistant de Justice

    Auxiliaire de justice temporaire, le métier d’Assistant de Justice est avant tout un tremplin idéal au monde de la justice. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un Assistant de Justice ? 

    Tremplin entre le monde étudiant et le monde professionnel, l’assistant de justice fait partie des auxiliaires de justice. Recrutés sur contrats temporaires de 6 ans maximum (2 ans renouvelables 2 fois) et vacataire, il travaille à temps partiel et représentent des collaborateurs de haut niveau des magistrats.

    Ils représentent une aide précieuse pour ces magistrats en apportant leur concours aux travaux préparatoires aux jugements : travaux de recherches en jurisprudence ou en documentation, rédaction des notes de synthèse, gestion du courrier, ou encore rédaction des projets de jugements ou de réquisitoires.

    Cette fonction est généralement octroyée à des étudiants de 2ème ou 3ème cycle en droit, qui y approfondissent leur expérience tout en finançant leurs études.

    Missions de l’assistant de Justice

    Tenu au secret professionnel, l’assistant de justice est un collaborateur auquel les magistrats délèguent un certain nombre de travaux préparatoires afin d'accroître la qualité et l'efficacité de l'activité judiciaire. Il n’a donc aucun pouvoir juridictionnel et ne prend aucune décision.

    Ses missions sont avant tout :

    - la recherche de documentation et jurisprudence ;

    - la rédaction des notes de synthèse de dossiers mais aussi des projets de décisions sur les instructions des magistrats.

    Où exerce l’assistant de Justice ?

    Sous l'autorité des magistrats, les assistants de justice exercent leur activité dans les tribunaux d’instance, des tribunaux de grande instance, des cours d’appel, à la Cour de cassation ainsi qu’à l’école nationale de la magistrature. 

    Tendances de la profession

    Les demandes sont nombreuses et les places limitées.

    Qualités requises pour devenir Assistant de Justice

    Pour exercer à cette fonction, il faut nécessairement disposer de solides bases juridiques, tant sur le fond qu’en matière de procédure mais également d’un grand sens de l’analyse et de la synthèse. Soumis au secret professionnel, il doit faire montre de discrétion sur les affaires traitées.

    L’assistant de justice ne travaille pas seul. Il est en lien permanent avec les magistrats, les greffiers et les fonctionnaires des juridictions. Un grand sens du contact est donc requis.

    Rigueur et honnêteté sont de mise.

    Formations pour devenir Assistant de Justice

    Pour devenir assistant de justice, il faut justifier d’une formation juridique et d'être au moins titulaire d'un diplôme type Bac + 4 dans ce domaine (Master 1 en droit, même si la plupart d’entre eux sont titulaires d’un Master 2).

    Il faut ensuite postuler dans la juridiction de son choix. 

    Le recrutement se fait sur dossier et après entretien. Les magistrats sont très exigeants : seuls les meilleurs étudiants sont choisis (mentions, stages divers, motivation…).

    Évolutions possibles de l’Assistant de Justice

    La profession d'assistant de justice constitue une introduction idéale au monde de la justice car l'expérience sont de véritables atouts pour poursuivre une formation dans le monde juridique et passer des examens. La plupart des assistants de justice préparent le concours de la magistrature, mais d’autres se destinent également à la carrière d’avocat ou d’avoué.

    Salaire d’un Assistant de Justice

    Les assistants de justice perçoivent une indemnité de vacation horaire fixée par arrêté. Le salaire d’un assistant de justice est d’environ 450 ou 500 € nets mensuels.