Combien coûte un bilan de compétences ?

Sommaire

    Nous vous en parlons régulièrement. Si vous avez envie de faire évoluer votre vie professionnelle, le bilan de compétences fait partie de ces solutions qui s’adressent à toutes les personnes actives (salariés, intérimaire, demandeur d’emploi) qui souhaitent faire un point sur leur carrière, analyser leurs compétences ou encore leurs motivations dans le cadre d’un nouveau projet professionnel.

    Si vous êtes en train de lire cet article, il y a fort à parier que vous vous intéressiez au bilan de compétences et donc légitime que vous vous interrogiez sur son prix. 

    Le coût d’un bilan de compétences 

    Si la prestation du bilan de compétences est largement encadrée par la loi (faisant de celui-ci un processus parfois trop standardisé), son prix lui n’est absolument pas fixé ni réglementé. Les tarifs sont donc totalement libres ce qui explique que vous pourrez trouver de forte variation d’un organisme à l’autre.

    Attention toutefois à ne pas tomber ni dans le stéréotype qui voudrait qu’un bilan cher soit de meilleur qualité, ni dans la recherche du tarif le moins cher au seul motif que vous n’avez qu’une faible somme sur votreCPF. 

    Habituellement, le coût d'un bilan de compétences est compris entre 1 000 et 3 000€. 

    Qu’est-ce qui influence le prix d’un bilan de
    compétences ?

    Comme tout service dont le prix n’est pas réglementé, chaque professionnel est donc libre de fixer celui qu’il souhaite. 

    Le tarif d’un bilan de compétences varie donc en fonction de différents critères :

    • L’organisme qui le propose : comme tout service, le prix varie suivant le professionnel qui le propose. Ainsi, un consultant indépendant aura certainement un tarif inférieur à un organisme présent sur tout le territoire, ce qui est logique mais la zone géographique impactera aussi.
    • Le mode de réalisation : le bilan de compétences à distance sera en général un peu moins cher que le bilan en présentiel.
    • Le financeur : le coût du bilan va varier selon qui va le régler. En effet, lorsque celui-ci est sollicité par votre employeur, il lui coûtera environ 30% plus cher que si vous le sollicitez directement.
    • Les services proposés : même si le bilan de compétences est encadré par le code du travail (art. R.6322-35), les professionnels peuvent proposer des services supplémentaires comme l’aide à la recherche d’emploi, la rédaction de CV… qui se répercuteront dans le tarif.
    • Le marché : et oui, le bilan de compétences reste un service dont le prix va s’adapter à l’offre et à la demande. 

    Comment alléger le tarif d’un bilan de compétences ?

    Si certains choisissent de s’autofinancer, il existe toutefois différents dispositifs qui vous permettent d’obtenir un financement en tout ou partie de son bilan de compétences permettant d’alléger en tout ou partie la facture.

    • Financement grâce au compte personnel de formation (CPF)
    • Financement par le Plan de Développement des Compétences
    • Financement dans le cadre du Projet de Transition Professionnelle 
    • Financement par le Pôle Emploi

     

    A lire aussi : Le financement du bilan de compétence

     

    Vous avez pris le temps de lire l’article dans son ensemble et nous vous en remercions. Cela vous plairait-il de pouvoir à présent discuter de votre projet avec un professionnel du bilan de compétences ?

    Je Change de Métier vous aide à amorcer votre changement de direction ou à booster votre carrière en vous proposant d’être recontacté gratuitement par un expert.


    Publié le 16 Nov. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti