L'essentiel sur le Conseil en évolution professionnelle (CEP)

Temps d’échange entre salarié ou demandeur d’emploi et un spécialiste, le Conseil en Evolution Professionnelle permet de faire le point sur votre carrière.

Conseil en évolution professionnelle (CEP)
Sommaire

    Créé en 2014, le conseil en évolution professionnelle est un temps d’échange sur sa situation professionnelle qui s’est transformé en véritable levier pour choisir son avenir professionnel avec la loi du 5 sept. 2018.

    Qu’est-ce que le conseil en évolution professionnelle ?

    Réalisé gratuitement à l’extérieur de l’entreprise, par des opérateurs spécifiques (FONGECIF, APEC, prestataires désignés par la Région…), le Conseil en évolution professionnelle (CEP) vise un objectif : permettre à chacun d’améliorer sa qualification, d’évoluer professionnellement et de sécuriser son parcours professionnel :

    Un service d'orientation

    Accompagnant la réforme du Compte personnel de formation (CPF) et de l'entretien professionnel de la loi « avenir professionnel » du 05/09/2018, le CEP a pour mission de faciliter l’évolution et la sécurisation des parcours professionnels des actifs en les  accompagnant dans la formalisation et la mise en oeuvre de leurs projets d'évolution professionnelle.

    Pour y parvenir, il organise des sessions d'information des personnes en activité professionnelle et des demandeurs d'emploi puis étudie leurs compétences afin de déterminer quelles qualifications ou formations leur seraient nécessaires ainsi que leur financement. 

    Une aide pour évoluer professionnellement

    Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est un service entièrement gratuit accessible à tout salarié, quels que soient son contrat de travail, son âge ou sa qualification et plus largement, à tout actif (demandeur d’emploi, artisans, contractuels de la fonction publique…) sans condition.

    Solliciter le Conseil en évolution professionnelle (CEP) relevant d’une démarche individuelle, c’est à la personne elle-même de mettre en œuvre son projet et de choisir les modalités de son accompagnement.

    Le CEP permet alors de faire un point sur sa situation professionnelle, d’étudier les possibilité d’évolution et comment y parvenir dans l’offre de formations et de qualifications professionnelles. 

    Un service sur-mesure personnalisé

    Le Conseil en Evolution Professionnelle passe par un échange avec un conseiller qui proposera un parcours d’accompagnement fonction de vos besoins et de vos disponibilités. Du début à la fin, vous êtes suivi par le même conseiller qui s’assure de l’atteinte de vos objectifs d’évolution professionnelle (acquisition de nouvelles compétences, évolution dans l’entreprise, formation, reconversion...).

    A qui est confié le CEP ?

    Différents opérateurs se chargent de mettre en oeuvre le Conseil en évolution professionnelle :

    • Pôle emploi, Cap emploi, l’Apec et les missions locales pour les demandeurs d'emploi;
    • Des opérateurs régionaux désignés par France compétences pour les personnes en activité professionnelle comme le cabinet de conseil en ressources humaines Tingari qui intervient en Île-de-France.


    Un salarié peut, de sa propre initiative et sans demander l'accord à son employeur, bénéficier d'un CEP en prenant directement rendez-vous avec l’opérateur adéquat. Pour trouver votre conseiller en évolution professionnelle : http://www.mon-cep.org

    A l'occasion des entretiens professionnels, l’employeur doit informer ses salariés de la possibilité de recourir au CEP.

    L’organisation du Conseil en évolution professionnelle

    Le CEP se déroule en 3 temps : 

    1. L’accueil individualisé 

    Ce premier entretien permet au bénéficiaire de faire analyser sa situation professionnelle et d’identifier, si nécessaire la structure la mieux à même de lui proposer un service adapté à son besoin. 

    La personne peut accéder à un certain nombre d’informations pour lui permettre de mieux appréhender son environnement professionnel et l’évolution des métiers au niveau local. 

    Cet échange doit mener l’actif à faire un choix : poursuivre ou non ses démarches.

    2. Un conseil personnalisé 

    Suivant la situation du bénéficiaire, ses besoins et son degré d’autonomie, un référent qui l'accompagnera tout au long du processus de conseil est désigné par l’opérateur.

    Ce second temps offre la possibilité de construire son projet professionnel. 

    3. Un accompagnement à la mise en œuvre du projet professionnel

    Une fois le projet professionnel défini, le référent désigné accompagne le bénéficiaire dans la définition du plan d’action. 

    Le référent établit un document de synthèse où figure : la description du projet d’évolution professionnelle, la stratégie de mise en œuvre, le plan d’actions et l’éventuel plan de formation.

    Quelles sont les différences avec l’entretien annuel, l’entretien professionnel ou le bilan de compétences ?

    Pour rappel, l’entretien annuel est un entretien qui permet à l’employeur de s’assurer des résultats, des compétences et des aptitudes que son employé a développés durant la période et suivant la feuille de route qui lui avait été fixée. À la différence de l’entretien annuel, le CEP n’est pas une étude comparative entre un début de période et une fin.

    L’entretien professionnel a lieu tous les deux ans. Et offre aux salariés une visibilité sur les perspectives d’évolutions professionnelles en étudiant les possibilités de formation. Le CEP peut être suivi en préparation d’un entretien professionnel.

    Enfin, le bilan de compétences permet de faire le point sur sa carrière, ses compétences et ses motivations et constitue un prérequis important à la réussite d’une reconversion professionnelle. Le CEP est un dispositif qui peut orienter vers les organismes spécialisés en fonction des besoins : bilan de compétences, VAE…