Étapes pour ouvrir une entreprise de home staging en reconversion

Découvrez les différentes étapes pour créer votre entreprise de home staging lors d’une reconversion.

Étapes pour ouvrir une entreprise de home staging en reconversion

Comme de nombreux passionnés de déco, vous souhaitez vous reconvertir en tant que home stager et créer votre propre entreprise ? 

Si la réponse est OUI, nous vous invitons à poursuivre votre lecture afin de découvrir toutes les infos pratiques pour vous lancer à votre compte.

Suivre une formation

Créer une entreprise de home staging est tout à fait possible, même si l’on ne détient aucun diplôme dans le domaine. 

Néanmoins, il est fortement conseillé de suivre une formation professionnelle et d’effectuer des stages afin d'acquérir les compétences clés du métier de home stager et rassurer ses futurs clients.

Il existe plusieurs parcours de formation de niveau Bac + 2 à Bac + 5. 

Il est également possible d’opter pour une formation en décoration d’intérieur puis de se spécialiser en home staging.

Découvrez les formations

Formation Décoration d'intérieur - Décorateur d'intérieur
Formation proposée par Eopi
Voir la formation
Formation à Distance Décoration d’Intérieur
Formation proposée par Edaa
Voir la formation
Formation de Design à Distance
Formation proposée par Edaa
Voir la formation

Constituer un portfolio

Dès le début de votre formation et au fur et à mesure de vos expériences, il est conseillé de vous constituer un book professionnel de vos réalisations et de vos références.

La création d’un portfolio est un véritable atout car il témoigne d’une réelle motivation de votre part, prouve votre créativité, permet de valoriser vos compétences et d’inciter les futurs clients à vous faire confiance.

Vous renseigner sur les aides

En France, il existe de nombreuses aides pour permettre aux entrepreneurs de lancer leur activité : aides sociales, aides fiscales, aides financières ou encore accompagnement à la création d’entreprise. 

L’ACRE est l’un des dispositifs les plus connus qui concerne tous les porteurs de projets (à l’exception des micro-entrepreneurs qui doivent être au chômage ou bénéficier de minima sociaux). Elle prend la forme d’une exonération partielle de charges sociales pendant les 12 premiers mois d’activité.

Pensez à vous renseigner sur les conditions des différentes aides avant de créer votre entreprise de home staging.

Réaliser une étude de marché

La réalisation d’une étude de marché est indispensable avant de se lancer dans la création d’une entreprise.

Elle consiste à se renseigner sur le potentiel de l’activité sur le secteur géographique, l’état de la concurrence, les prestations proposées, la cible, le volume de la demande…

Affiner votre projet

Avant de vous installer en tant que home stager, il est essentiel de bien réfléchir à votre activité et de vous poser un certain nombre de questions : 

  • Quelle est la particularité de votre offre ?
  • Quel sera le prix de chacune de vos prestations ? 
  • Est-ce que la facturation se fera au nombre d'heures ou aux jours passés, ou bien selon un pourcentage du montant des travaux réalisés ?
  • En quoi êtes-vous différent des autres home stagers ?
  • Qu’apportez-vous de plus pour vous démarquer ?

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Élaborer un business plan

La construction d’un business plan est une étape fondamentale à réaliser avant le lancement de votre entreprise de home-staging.

Elle permet de réfléchir concrètement au projet tout en faisant état de sa rentabilité future.

C’est un document important pour les personnes extérieures, qui seront amenées à prendre connaissance de votre projet (banques, expert-comptable, business angels...). 

Le business plan doit comprendre :

  • des données relatives à la société (statut juridique, régimes fiscal et social…)
  • des données basées sur l'étude de marché (analyse de la concurrence et de la demande des clients)
  • une estimation sur le besoin en fonds de roulement (BFR)
  • un bilan prévisionnel (investissement, capacité de remboursement et d’autofinancement…)
  • un compte de résultat prévisionnel

Choisir votre statut juridique

Le choix de la forme juridique dépend de plusieurs paramètres tels que le nombre d’associés, le montant des apports financiers et le choix d’imposition des bénéfices….

Pour créer votre entreprise ou société de home staging, vous avez le choix entre les statuts juridiques suivants :

  • L’entreprise individuelle (EI) : les charges sociales sont calculées sur les bénéfices et peuvent donc varier d’une année à l’autre.
  • Le régime de la micro-entreprise : c’est un statut très simplifié et bien adapté. Cependant, le chiffre d'affaires est limité. 
  • L’EURL : ce statut est également adapté au home stager, mais est plus coûteux à la mise en place. Le gérant détermine lui-même sa rémunération, qui sert de base au calcul des charges sociales.
  • La SASU : ce statut engage une responsabilité limitée à la hauteur des apports. C’est la seule structure unipersonnelle où le dirigeant est affilié au régime général de la sécurité sociale.
  • Le portage salarial : à mi-chemin de l’activité salariée et de l’entrepreneuriat, il permet d’être indépendant tout en gardant les avantages du statut de salarié (rémunération mensuelle, congés payés, couverture sociale…).
  • Enfin, la SAS ou la SARL sont adaptées si vous souhaitez créer une société de home staging à plusieurs.

Vous inscrire auprès de l'URSSAF ou de la CMA 

Comme toute activité libérale non réglementée, un enregistrement est obligatoire et doit se faire au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de l’URSSAF dans les 8 jours qui suivent le début de votre activité. 

En revanche, si vous effectuez vous-même de petits travaux (peinture, rénovation…), vous aurez alors le statut d’artisan. Vous serez donc soumis à une obligation de diplôme ou d’expérience et devrez vous inscrire auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Outre l’enregistrement de l’entreprise, il faudra également publier un avis de création dans un journal d'annonces légales (sauf pour une entreprise individuelle) et rédiger les statuts…

Constituer une clientèle et vous faire connaître

Face à la forte concurrence, le succès de votre projet va surtout dépendre de votre travail de communication et de démarchage visant à vous faire connaître, et de permettre à des clients potentiellement intéressés de vous contacter.

Pour ce faire, plusieurs actions peuvent être mises en place :

  • La création d’un site web
  • Une présence sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram…) afin de poster des photos de vos réalisations et échanger en direct avec de nombreux clients potentiels
  • La création d’une brochure de qualité présentant vos prestations et vos tarifs
  • La participation à des salons ou à des événements afin de cibler des clients dans votre secteur géographique 
  • Un démarchage actif physique ou téléphonique auprès des agences immobilières ou des particuliers désireux de vendre un bien
  • La mise en place de partenariats avec des agences immobilières et des professionnels du bâtiment
  • Le développement d’un réseau de prescripteurs susceptibles de rediriger les clients vers vous, par exemple les magasins de décoration ou les architectes
Pour approfondir
Home stager
Home stager
Avantages et inconvénients du métier de home stager
Pourquoi devenir home stager
5 idées reçues sur le métier de home stager
5 idées reçues sur le métier de home stager
5 dispositifs pour financer ma formation home stager
Financer sa formation home stager
Réussir sa reconversion de home stager : 5 conseils à suivre
Conseils reconversion home stager
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test