8 raisons de choisir le secteur du bien-être pour sa reconversion

8 raisons de choisir le secteur du bien-être pour sa reconversion
Sommaire

Masseur, naturopathe, prof de yoga, spa praticien... Nombreuses sont  ces personnes qui abandonnent leur emploi pour entamer une reconversion dans le secteur du bien-être puisque parmi les 2/3 des Français qui rêvent de nouveaux horizons, ce secteur remporte tous les suffrages. 

8 raisons principales ci-dessous les poussent à se reconvertir dans un métier du bien-être.

Un secteur en plein développement

Le bien-être constitue une préoccupation croissante des Français qui souhaitent prendre plus soin de leur corps et de leur santé. Qu’ils soient des hommes ou des femmes, ils veulent des soins de qualité, professionnels et faciles à intégrer dans leurs emplois du temps chargés. Par conséquent, ce secteur est en grande forme avec une croissance de près de 7 % par an. Or, quand on entame une reconversion, l’une des préoccupations principales est bien de trouver rapidement un poste une fois la formation terminée. 

En optant pour le bien-être, vous vous orientez vers un secteur en pleine effervescence qui embauche à tour de bras.

On estime d’ailleurs que plus de 540000 le nombre de salariés du secteur pour près de 300 000 entreprises et 37,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. 

Des professions gratifiantes

Depuis plusieurs années, les Français font de leur recherche de l’équilibre un principe de vie : manger mieux, vivre mieux, aimer mieux, travailler mieux, se sentir mieux… au point que l’accès au bien-être devient désormais une condition sine qua non pour être heureux. En décidant de se reconvertir dans cette branche, les candidats cherchent avant tout un métier utile, épanouissant, au contact des personnes qui apportent de la reconnaissance et un mieux-être à leurs clients. Ils veulent s’éclater dans des conditions de travail plus agréables et un environnement bienveillant.

Des métiers passionnants 

Les personnes qui décident de travailler dans le secteur du bien-être sont avant tout des passionnés en quête d’une vie en adéquation avec leurs valeurs. 

Guidé par le souhait de se sentir bien et de faire du bien aux autres, de donner une dimension plus humaine à leur métier et de rechercher l'épanouissement et l’équilibre entre sphère privée et professionnelle, l’appât du gain ne constitue pas leur priorité.

D’ailleurs, cette notion financière est parfois contraire aux valeurs qu’ils souhaitent véhiculer. Personnes avant tout humanistes et généreuses, elles ont de fortes convictions. 

Des métiers accessibles à tout âge

Les métiers du bien-être sont souvent accessibles en formation courte et sans diplôme préalable permettant une insertion rapide sur le marché du travail. Ils sont également très variés : masseur, naturopathe, sophrologue, acupuncteur, relaxologue...

Autre grand avantage de ce type de reconversion : ces professions sont accessibles à tout âge. 

Que vous souhaitiez exercer à domicile ou dans une structure, vous trouverez forcément chaussure à votre pied.  

L’absence de routine

Parmi les causes de reconversion, nous retrouvons la lassitude. Heureusement, les métiers du bien-être laissent peu de place à la routine. Déjà, ces professions nécessitent de se former en permanence pour perfectionner ses pratiques et l’apprentissage continu est une source d’épanouissement au travail.

De plus, le renouvellement régulier des clients permet de se renouveler sans cesse. 

Des secteurs de recrutement variés

Le secteur du bien-être peut être subdivisé en quatre grandes branches offrant ainsi une large palette de métiers différents :

  • L’esthétique
  • Spa praticien
  • Médecine douce
  • Paramédical
  • Sport

Des formations courtes et la possibilité d’exercer sans diplôme

Que vous souhaitiez améliorer vos compétences professionnelles ou apprendre un nouveau métier, la durée de formation sera l’une de vos préoccupations. De nombreuses formations dans le domaine du bien-être sont accessibles à différents moments de la vie et s’adressent à divers profils.

Pour exercer ces métiers, il existe des cursus pouvant aller du CAP au bac+5 qu’il est possible de suivre à tout âge voire sans diplôme. Idéal pour les adultes en reconversion. 

La possibilité de se mettre à son compte

De nombreux candidats à la reconversion cherchent avant tout à pouvoir se mettre à leur compte souvent parce qu’ils n’ont plus envie d’avoir un supérieur hiérarchique et qu’ils veulent pouvoir mener leur activité sans rendre de comptes. D’ailleurs, près de 80% des Français estiment que travailler de façon indépendante est une bonne chose pour l’épanouissement des personnes.

Le choix du secteur du bien-être n’est donc pas anodin puisqu’il offre de nombreuses opportunités d’entrepreneuriat.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test