7 métiers du bien-être en entreprise | Reconversion

7 métiers du bien-être en entreprise | Reconversion
Sommaire

Le bien-être au travail a le vent en poupe. Cela a pour conséquence de voir émerger de nouveaux métiers ayant pour objectif d’améliorer le niveau d’implication, de fidélité ou de productivité des salariés et dans le même temps, de créer de nouvelles opportunités professionnelles. Si vous envisagez une reconversion professionnelle et que le secteur du bien-être en entreprise vous attire, voici une liste de 7 métiers du bonheur en entreprise qui recrutent.

Chief Happiness Officer ou Feel Good Manager

Parmi les professions du bien-être en entreprise, le Chief Happiness Officer ou Feel Good Manager est certainement le plus connu. Pour faire simple, le rôle du CHO, à la croisée des RH et de la communication, est de s’assurer que ses collaborateurs ne manquent de rien et viennent travailler avec le sourire. Bref, il est en charge du bonheur des employés. 

Au quotidien, son champs d’intervention peut être très large : mise en place d’activités, de dispositifs ou d’événements tels que des teams building, des petits-déjeuners, des outils de communication interne, des services de conciergerie, de l’optimisation d’horaires… 

Cette profession se développe d’autant plus que la Qualité de Vie au Travail devient un véritable enjeu sociétal et que les obligations des employeurs en matière de bien-être physique et mental les poussent à créer des conditions de travail optimales.

Formation : le métier étant assez récent, il n’existe pas encore réellement de formation attitrée même si on voit fleurir des programmes ça et là. Actuellement, l’expérience prime ainsi que la possession d’un Bac+3 en RH ou communication.

Qualités :  être à l’écoute, organisé, inventif, charismatique, dynamique

Salaire : suivant la taille de l’entreprise qui l’emploie, le salaire du Feel Good Manager évolue entre 40 à 100 k€ par an.

Découvrir le métier en détail

Ergonome

Spécialiste de l’amélioration des conditions de travail des travailleurs afin de garantir leur santé physique et moral, l’ergonome est un professionnel clé pour toute entreprise qui souhaite améliorer le bien-être de leurs employés. En effet, celui-ci est en charge de la conception et de l’amélioration des lieux de vie, objets ou postes de travail afin de les adapter au maximum aux besoins des utilisateurs, en termes de confort, de sécurité et d’efficacité. 

Métier de terrain, l’ergonome partage son temps entre son bureau et les environnements à diagnostiquer.

Formation : La majorité des ergonomes sont titulaires d’une licence ou d’un master en psychologie ou en sociologie du travail, d’autres sont issus du secteur médical ou paramédical ou du domaine de la prévention des risques.  Dans tous les cas, pour prétendre à la profession d’ergonome, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac+5.

Qualités : bon sens de l’observation, bon esprit d’analyse, solide culture générale, connaissances médicales, psychologiques et techniques

Salaire : Un ergonome débutant gagne entre 1 800 et 2 500 euros bruts par mois.

Découvrir le métier en détail

Praticien en massage

Les effets positifs du massage sur le bien-être physique et psychique n’étant plus à démontrer, de plus en plus d’entreprises y ont recours pour offrir d’agréables moments de détente à leurs employés. Pour cela, les praticiens en massage « bien-être » sont de plus en plus sollicités pour favoriser la détente, la relaxation, la lutte contre le stress, la diminution de la fatigue physique et mentale, le relâchement de tensions musculaires, etc… 

Formation : le métier de masseur bien-être ne requiert aucun diplôme ce qui en fait un métier apprécié dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Cela ne signifie pas qu’aucune formation ne soit requise. Il est important de s'exercer aux diverses techniques de massage et de posséder une bonne connaissance de l’anatomie du corps humain. 

Qualités : bonnes capacités d’écoute, capacité d’adaptation, précision, douceur et sensibilité

Salaire : La rémunération d’un masseur varie entre 1200€ et 1500€ brut par mois pour un débutant. 

Découvrir le métier en détail

Coach bien-être

Le coaching bien-être étant avant tout un accompagnement personnalisé ayant pour objectif d’accompagner des individus dans la quête d’un bien-être durable, son rôle en entreprise prend de l’ampleur avec le temps. Intervenant en tant que consultant externe, le coach bien-être noue une vraie relation avec son client pour l’aider à trouver en lui-même les capacités  pour atteindre les objectifs fixés ensemble au début du processus.

Formation : En France, il n'y a pas de réglementation définie de la profession de coach bien-être ce qui signifie que vous pouvez exercer légalement cette profession sans diplôme d’Etat. Toutefois, le développement de ce métier a vu l’apparition de nombreuses formations permettant de se professionnaliser.

Qualités : sens du contact, rigueur, patience, envie d’aider les autres

Salaire : Un coach bien-être facture  généralement à l’heure (entre 50 et 150 €). Sa rémunération varie donc selon sa notoriété et l'ampleur de sa mission. Mais il peut toucher jusqu’à 3000€/mois en moyenne.

Découvrir le métier en détail

Coach sportif

Les bienfaits du sport sur notre bien-être physique et mental n’étant plus à démontrer, pratiquer une activité sportive est source de bonheur. Intégrer le sport dans l’entreprise est donc une solution efficace pour optimiser la bonne santé de ses collaborateurs, leur motivation ou encore leur cohésion. La profession de coach sportif a donc de beaux jours devant lui.

Formation : Aucun diplôme de coach sportif n'est officiellement reconnu. Toutefois, il est recommandé d'avoir suivi une formation dans le domaine sportif pour faire preuve de pédagogie et maîtriser les gestes techniques.

Qualités : Excellente condition physique, pédagogie

Salaire : En moyenne, la rémunération est équivalente au SMIC et peut monter jusqu’à plus de 1600€ nets.

Découvrir le métier en détail

Responsable QVT

De plus en plus d’entreprises ont à cœur de mener une vraie “politique” en faveur de la qualité de vie au travail et parmi les métiers issus de cet engouement, nous retrouvons le responsable QVT. Métier très récent et encore méconnu, il connaît toutefois une belle croissance ces derniers temps. Ce poste est entièrement dédié à la qualité de vie au travail et tourne autour de 4 grands axes : La mise en place et la gestion de la politique QVT dans l’entreprise / L’organisation de la vie au travail / L’accompagnement des collaborateurs et des managers / Le soutien de la fonction RH.

Formation : e métier étant assez récent, il n’existe pas encore réellement de formation attitrée même si on voit fleurir des programmes ça et là. Actuellement, l’expérience prime ainsi que la possession d’un Bac+3 en RH ou communication. 

Qualités :  être à l’écoute, organisé, inventif, charismatique, dynamique

Salaire : Employé par des entreprises ayant conscience de son rôle stratégique, le salaire varie entre 3000€ et 8000€ par mois selon le profil de l'entreprise employeuse.

Découvrir le métier en détail

Facility manager ou responsable des environnements de travail

Appelé également responsable des services généraux ou responsable des environnements de travail, le facility manager prend en charge les services indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise comme l’approvisionnement des fournitures, la maintenance et le nettoyage des bâtiments, la gestion du courrier, l'entretien des espaces verts, la gestion des systèmes d’incendie…

Formation : Le responsable des services généraux possède un niveau Bac+2 spécialisé en bâtiment ou immobilier ou un Bac+5 en facility management. 

Qualités : Connaissances techniques en maintenance et entretien de bâtiments, connaissances en matière de sécurité, bon relationnel, réactivité, disponibilité

Salaire : Le salaire dépend de la surface et du nombre de bâtiments à gérer et du nombre de collaborateurs à satisfaire. Celui-ci évolue entre 30 à 80k€ à l’année.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test