Masseur bien-être | Fiche métier

Quelles sont les missions du Masseur ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Masseur.

Masseur / Masseuse
Sommaire

    Spécialiste de la détente et de la réduction du stress ou des tensions musculaires, le métier de masseur ne connaît pas la crise. Découvrez la profession de masseur bien-être en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Métier de masseur/masseuse 

    Qu’est-ce qu’un masseur bien-être ?

    Le massage « bien-être » vise essentiellement la détente, la relaxation, la lutte contre le stress, la diminution de la fatigue physique et mentale, le relâchement de tensions musculaires, etc. 

    Via diverses manœuvres réalisées sur une ou plusieurs parties du corps telles que les effleurements, les étirements, le pétrissage et les pressions, le masseur réussit en quelques minutes à soulager le client de ses tensions physiques et psychologiques. Cet aspect du travail est extrêmement valorisant pour le masseur : savoir faire du bien à l’autre.

    Les techniques de massage bien-être employées sont diverses :

    • Le massage californien ou massage Esalen
    • Le massage thaïlandais
    • Le massage pour femme enceinte
    • Le massage Amma sur chaise ou non
    • Le massage abdominal
    • Le massage aux pierres ou aux galets chauds
    • Le massage balinais
    • Le massage cachemirien
    • Le massage coréen
    • Le massage-danse
    • Le massage hawaïen
    • Le massage sensuel ou massage érotique
    • Le massage suédois et sa variante le massage suédois cinétique MD
    • Le massage holistique
    • Le massage sportif
    • Le massage des points déclencheurs trigger points en anglais 
    • Le massage chinois
    • Le drainage lymphatique manuel

     

    Le professionnel du massage doit savoir mettre en confiance son client afin de lui permettre de se détendre complètement.

    Le massage propose divers effets bénéfiques : apaise le stress, l’angoisse, la tension, l’anxiété…

    Il peut contribuer à un meilleur équilibre psychologique et permet d’atténuer les douleurs musculaires ainsi que les douleurs chroniques. 

    Le masseur professionnel peut exercer en tant que salarié, ouvrir un salon à son compte ou intervenir à domicile ainsi que des établissements de bien-être, des entreprises en tant que profession libérale, etc.

    Missions du masseur bien-être

    • Prendre en charge les clients, les accueillir et leur présenter les techniques de relaxation et de bien-être;
    • Analyser les problématiques et besoins de ses clients pour  construire des séances;
    • Rechercher des nouvelles techniques de relaxation;
    • Mettre en œuvre des techniques de relaxation, des protocoles de bien-être et de lâcher-prise dans le cadre de séances;
    • Adapter les séances et les techniques aux clients;
    • Réaliser des bilans de séance et effectuer un suivi clients;
    • Gérer son activité, identifier des axes d’amélioration.

    Où exerce le masseur ?

    Le masseur bien-être peut exercer en tant que salarié dans un spa, un institut, un centre de soins esthétiques ou de remise en forme, mais aussi ouvrir un salon à son compte ou intervenir à domicile. 

    Tendance de la profession

    Les débouchés pour un masseur bien-être sont nombreux et trouver un poste à pourvoir doit se faire sans trop de souci. 

    Qualités requises pour devenir masseur bien-être

    • Le goût pour le contact humain et un bon relationnel
    • De bonnes capacités d’écoute et de compréhension 
    • Une grande capacité d’adaptation 
    • Le sens des responsabilités, de l’organisation et de l’autonomie
    • Une certaine précision, de la douceur et de la sensibilité.

    Formation de masseur/masseuse

    Contrairement au masseur kinésithérapeute, le métier de masseur bien-être ne requiert aucun diplôme initial ce qui en fait un métier apprécié dans le cadre d’une reconversion professionnelle. 

    Toutefois, suivre des formations pour s'exercer aux diverses techniques de massage est fortement recommandé tout comme une bonne connaissance de l’anatomie du corps humain.

    De plus, pour espérer être recruté, les établissements demanderont des justifications d'apprentissage tout comme les compagnies d'assurances pour garantir les masseurs libéraux. 

    Depuis décembre 2018, ce métier bénéficie d’un référencement au RNCP soit une reconnaissance qui lui confère ses lettres de noblesse : un niveau 4 (BAC) en termes de qualification.

    A ce jour (04/06/21), la seule école à délivrer le titre de Praticien en massages de bien-être est l'Institut Hypoténuse.

    Ce titre RNCP est une distinction mais pas une obligation.

    Pour accéder au métier, il est également possible de suivre 

    • une formation massage bien-être
    • une formation Intervenant Spa et Bien-être
    • une formation esthétique : CAP ou BTS CAP Esthétique, cosmétique, parfumerie


    ou de préparer 

    • le CQP de SPA praticien 
    • le titre Praticien spa, Intervenant spa et bien-être ou Praticien bien-être...

    2 fédérations encadrent les masseurs bien-être : la Fédération Française des Massages Bien-Être (FFMBE), et la Fédération Française des Massages Traditionnels de Relaxation (FFMTR). 

    Évolutions possibles d’un masseur bien-être

    Après plusieurs années d’expérience, le masseur peut devenir responsable d’un spa, d’un institut de beauté ou d’un centre de remise en forme.

    Salaire d’un masseur  

    La rémunération d’un masseur varie en fonction de son expérience, de son statut et du lieu d’exercice.

    Généralement, elle est comprise entre 1200€ et 1500€ brut par mois pour un débutant. 

    S’il s’installe à son compte, son salaire sera fonction de sa clientèle et de sa notoriété.

    Envie d’une reconversion en tant que masseur ?

    Avantages d’une reconversion en tant que masseur bien-être

    • Métier accessible sans diplôme : une formation courte suffit.
    • Relation privilégiée avec chaque client.
    • Profession gratifiante : apporter du bien-être ou du mieux-être à autrui est une réelle satisfaction. 
    • Débouchés multiples.

    Inconvénients d'une telle reconversion 

    • C’est un métier physique où les bras et le dos sont très sollicités et qui nécessite d’être debout presque toute la journée.
    • Rémunération peu attractive et en indépendant aléatoire.
    • Le délai pour se constituer une clientèle est assez long.

    Par où commencer sa reconversion de masseur ?

    Changer de métier au profit de celui de masseur bien-être n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

    Même si le métier de masseur peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de masseur bien-être, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

    La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que masseur mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

    Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

    Comment financer votre reconversion ?

    Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

    Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Plan de développement des compétences 
    • promotion par alternance Pro-A

    Demandeur d’emploi

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
    • Contrat de professionnalisation

    Intérimaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Contrat de professionnalisation
    • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

    Indépendant

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • FAF (fonds d’assurance formation)
    • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

    Fonctionnaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Congé de formation professionnelle (CFP)
    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test