Phytothérapeute | Fiche métier

Quelles sont les missions du Phytothérapeute ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier du Phytothérapeute.

Phytothérapeute
Sommaire

    Métier de Phytothérapeute

    Le phytothérapeute et le conseiller en phytothérapie sont des professionnels qui utilisent les plantes médicinales. Découvrez le métier en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un phytothérapeute ?

    Tout d’abord, il faut bien distinguer le phytothérapeute et le conseiller en phytothérapie.

    En effet, en France, le titre de phytothérapeute ne peut être attribué qu’aux professionnels de santé pouvant prescrire (pharmacien, médecin, dentistes, sage-femme, vétérinaires...). Pour les autres, ce sera le titre de conseiller en phytothérapie et ils ne pourront pas effectuer de diagnostic ni délivrer d'ordonnance. 

    Dans les 2 cas, la phytothérapie est une médecine traditionnelle non conventionnelle qui préconise l’utilisation de plantes médicinales pour maintenir ou recouvrer la santé.

    Cette pratique millénaire se compose de la phytothérapie proprement dite qui consiste à utiliser des infusions, des décoctions d’extraits de plantes médicinales, de l’aromathérapie qui consiste à utiliser des  huiles essentielles et de la gemmothérapie qui consiste à utiliser des extraits de bourgeons, de jeunes pousses ou d’autres parties de plantes médicinales.

    La pratique de la phytothérapie part du principe que la difficulté du patient provient d’un déséquilibre de son hygiène de vie.

    Le professionnel peut également donner des recommandations au sujet de l’alimentation et de l’hygiène de vie (sommeil, exercices physiques, relaxation, etc.).

    Missions du phytothérapeute

    • Écouter, questionner et ausculter le patient;
    • Établir un bilan complet du patient (troubles ressentis, mode de vie, habitudes alimentaires, traitements médicamenteux …);
    • Dresser un diagnostic et un bilan de santé;
    • Établir une prescription;
    • Suivre le patient;

    Qualités pour devenir Phytothérapeute

    Le métier de Phytothérapeute requiert plusieurs qualités humaines. Si vous les réunissez, vous avez d’ores et déjà tous les atouts pour devenir un bon professionnel.

    Etre à l’écoute

    Un bon Phytothérapeute sait écouter et comprendre ses patients pour établir une vraie relation de confiance, les mettre à l’aise et leur permettre de se détendre lors des différentes manipulations. 

    Rigueur et clarté

    Ensuite, rigueur et clarté sont 2 mots d’ordre dans cette profession où la mauvaise utilisation des plantes peut s’avérer dangereuse. Le phytothérapeute doit savoir orienter et conseiller son client sur l’utilisation et le mode d’administration des plantes.

    Respecter les règles de déontologie

    A l’instar de tous les professionnels de santé, le phytothérapeute doit respecter les règles de déontologie inhérentes à sa profession et, bien entendu, faire preuve de discrétion.

    Excellentes connaissances des plantes et du corps 

    Enfin, le phytothérapeute possède de très bonnes connaissances relatives aux plantes et leurs propriétés, ainsi que sur le fonctionnement du corps humain.

    Formations pour devenir phytothérapeute

    L’usage des plantes médicinale ne signifie pas que cela est sans danger. Une formation prodiguée par des spécialistes de la discipline est donc essentielle pour devenir un bon phytothérapeute.

    En France les formations universitaires permettant d'accéder à ce métier ne sont ouvertes qu’aux professionnels de la santé pouvant prescrire : médecins, vétérinaires, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, infirmières… Il faut alors compter de 6 mois à un an pour une formation reconnue.

    Sinon, il est possible de faire une formation générale en naturopathie, puis de se spécialiser en phytothérapie ou en aromathérapie. En effet, la phytothérapie appartient au domaine de la naturopathie.

    Ces formations sont ouvertes à tous et offrent la possibilité de devenir conseiller en phytothérapie.

    De nombreuses écoles proposent des formations complètes de 2 à 3 ans en tout, mais également, selon les options proposées, sur quelques mois.

    Elles sont accessibles à la fois aux professionnels et aux personnes en cours de reconversion.

    Salaire d’un phytothérapeute 

    Généralement installés en libéral, leurs revenus dépendent grandement de leur notoriété et de l'importance de leur patientèle. Les honoraires sont libres mais en moyenne, la rémunération d’un phtythothérapeute évolue entre 1 500 et 2 200 euros mensuel.

    Débouchés et évolutions du phytothérapeute   

    Un phytothérapeute exerce son activité de façon libérale en général mais il peut également intervenir dans des hôpitaux ou des cliniques privées. Les évolutions professionnelles sont peu nombreuses mais il peut toujours décider de se lancer dans la formation.