Naturopathe | Fiche métier

Quelles sont les missions du Naturopathe ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Naturopathe.

Naturopathe : métier, salaire, formation, débouchés

Le métier de naturopathe 

Encore peu connue il y a quelques années, la naturopathie a connu un essor rapide et tend à s’imposer dans le paysage des médecines non conventionnelles. Découvrez comment devenir naturopathe.

Qu’est-ce qu’un Naturopathe ?

Représentant la 3è médecine traditionnelle, aux côtés de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique d’après l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), la naturothérapie est une médecine holistique, qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause.

Le naturopathe est un praticien intervenant en complément de la médecine traditionnelle. Son objectif est avant tout de guider ses patients vers une meilleure qualité de vie et une meilleure compréhension de leur corps dans le but de leur apporter du bien-être et les soulager de maladies chroniques.

Pour ce faire, le naturopathe n’utilise que des méthodes douces et naturelles. 

Intervenant essentiellement en prévention, le naturopathe use de différentes méthodes pour prévenir les maladies ou les soulager : rééquilibrage des habitudes alimentaires, psychologie, relaxation, hydrologie ou encore phytothérapie (médecine à base de plantes).

Toute séance débutera par un bilan de l’état de santé physique et émotionnel du patient (à ne pas confondre avec un diagnostic médical puisque le naturopathe n’est pas un médecin). 

Au terme de cette étude, des suggestions d’actions personnalisées sont prodiguées :

  • Mesures diététiques (régime alimentaire particulier, compléments alimentaires…),
  • Activité physique et exercices physiques,
  • Recommandations en matière de gestion du stress et des émotions,
  • Conseils en phyto-aromathérapie ou encore en nutrithérapie
  • etc.

L’action du naturopathe est complémentaire à celle des autres professionnels de santé.

Le plus souvent, le naturopathe exerce son activité en libéral dans son propre cabinet mais l’engouement pour cette profession la fait évoluer. Ces praticiens exercent donc de plus en plus au sein de centres de thalassothérapie ou directement en entreprise afin de remédier au stress des salariés.

Missions d’un Naturopathe 

  • Réaliser des bilans de vitalité prenant en compte les habitudes alimentaires, le mode de vie et les antécédents médicaux de ses clients ;
  • Établir des programmes personnalisés de remise en forme en  s’appuyant sur des exercices physiques, de respiration ou de relaxation. 
  • Apporter des conseils pour agir autant sur le plan physique que psychique ;
  • Orienter et conseiller sur les produits proposés à la vente ;

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Où exerce le naturopathe ?

Le naturopathe exerce le plus souvent en libéral mais il peut aussi travailler en structure spécialisée en collaboration avec d’autres professionnels de la santé ou de la remise en forme (clinique, centre de thalassothérapie, magasins bio, centre de remise en forme, fabricant de compléments alimentaires…).

Tendance de la profession

La naturopathie séduit de plus en plus de Français à la recherche de procédés et de produits naturels pour prévenir de nombreuses affections, retrouver une alimentation saine et équilibrée mais aussi combattre le stress de notre vie quotidienne.

Et comme pour exercer cette activité, aucun diplôme initial n’est requis, ce métier est particulièrement apprécié dans le cadre d’une reconversion.

Qualités requises pour devenir naturopathe

Le naturopathe intervient pour rétablir l’équilibre global de la personne et pour cela, il doit posséder des connaissances dans de nombreux domaines de la médecine douce : la sophrologie, la médecine chinoise, l’aromathérapie, la nutrition, la relaxation, etc.

Être naturopathe, c’est aussi exercer un métier de relation humaine et d’aide. L’une des qualités principales sera donc l'écoute avec empathie afin de pouvoir être assez attentif aux attentes de ses clients et leurs problématiques. Ainsi, le naturopathe pourra définir le programme à mettre en œuvre.

Le métier de naturopathe nécessite également d’être respectueux et tolérant vis-à-vis d’autrui afin de ne pas laisser son point de vue interférer dans le suivi.

Formations pour devenir naturopathe

Bien que la profession ne soit pas réglementée et qu’aucune loi n’oblige une personne à disposer d’une formation ou d’un titre pour devenir naturopathe, le suivi d’une formation professionnelle est tout de même fortement conseillé afin d’acquérir les savoirs indispensables et bénéficier d’une légitimité professionnelle. 

Pour exercer ce métier, aucun diplôme initial n’est requis, ce qui en fait un métier apprécié dans le cadre d’une réorientation professionnelle. 

Pour apprendre la naturopathie, il n’existe que des formations non reconnues par l’Etat puisque la profession est toujours non-réglementée. Pour éviter que n’importe qui s’autoproclame naturopathe sans aucune compétence, certaines écoles se rassemblent pour créer des fédérations auxquelles peuvent s’affilier les centres de formation. La plus connue est la FENA (Fédération française de Naturopathie) mais ce n’est pas la seule : OMNES, SPN, FENAVI.

Pour apprendre le métier, vous pouvez suivre des formations à distance, en centre, des stages… Mais l’absence de reconnaissance officielle du métier autorise les écoles à proposer toute sorte de contenu. Il vaut mieux bien se renseigner avant de s’inscrire.

De nombreux spécialistes de la santé tels que les kinésithérapeutes, les pharmaciens, les psychothérapeutes, les médecins ou encore les psychologues suivent une formation de naturopathe pour diversifier et approfondir leurs compétences.

Évolutions possibles du naturopathe

Après plusieurs années d’expérience professionnelle, le naturopathe peut ouvrir sa propre structure ou s’orienter vers la formation.

Salaire d’un naturopathe

Le naturopathe exerçant essentiellement en libéral, il est rémunéré à la consultation qui se chiffre entre 50 et 200€ selon le professionnel. Suivant les régions,  le salaire varie entre 1900 et 2800€ bruts par mois mais peut atteindre plus de 3000€ pour un praticien expérimenté. 

Néanmoins, se constituer une clientèle peut être long et nombreux sont ceux obligés de conserver une seconde activité afin de compléter leurs revenus.

Envie d’une reconversion en tant que naturopathe ?

Avantages d’une reconversion en tant que naturopathe

  • Le secteur des médecines douces est en plein boom tout comme le métier de naturopathe.
  • Les débouchés sont multiples : possibilité de se mettre à son compte ou d'exercer en tant que salarié dans une clinique, un centre de thalassothérapie, un magasin bio, un centre de remise en forme...
  • La diversité des profils et des problématiques des clients en fait un métier passionnant et enrichissant.
  • Quoi de plus valorisant que d’apporter du bien-être et apaiser les maux du quotidien de ses clients. 
  • Le métier de naturopathe est accessible sans diplôme.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • En l’absence de réglementation (aucune formation ou diplôme n’est obligatoire), tout le monde peut s’auto-proclamer naturopathe, ce qui rend une forte concurrence. 
  • En libéral, les amplitudes horaires de travail sont larges compte tenu que les consultations peuvent avoir lieu le soir ou le week-end. Le professionnel doit donc être disponible.
  • En indépendant, la rémunération est aléatoire car elle dépend de l'activité du praticien et donc de sa notoriété. Au début de l’activité, elle est faible voire inexistante.

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Techniques d'animation de groupe
  • Techniques de gestion du stress
  • Techniques d'écoute et de la relation à la personne
  • Techniques de communication
  • Éléments de base en psychologie
  • Éléments de base en anatomie
  • Techniques de conduite de réunion

Savoir-faire

  • Identifier la demande de la personne, cerner son environnement et l'informer sur la prestation (techniques, objectifs, coût, ...)
  • Identifier la demande de la personne, cerner son environnement et l'informer sur la prestation (techniques, objectifs, coût, ...)
  • Proposer des conseils en matière de bien-être et d'hygiène de vie
  • Organiser des actions de communication
  • Animer une réunion

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de naturopathe ?

Changer de métier au profit de celui de naturopathe n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation…

Même si le métier de naturopathe peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de naturopathe, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que naturopathe mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test