Réflexologue | Fiche métier

Quelles sont les missions du Réflexologue ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Réflexologue.

Réflexologue

Métier de Réflexologue

Spécialiste de la gestion du stress, la réflexologie favorise le processus d’auto-régulation par un toucher spécifique des zones réflexes plantaire et/ou palmaire. Découvrez la profession de réflexologue en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion

Les missions du Réflexologue

La réflexologie est un métier ancien passionnant qui était déjà pratiqué en Egypte ancienne et durant la dynastie chinoise. 

Pourtant, il n’est reconnu comme tel que depuis 2015 et fait à présent partie des professions plébiscitées dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

La réflexologie ou réflexothérapie est avant tout une méthode pour soigner les maux, gérer le stress et/ou apporter du bien-être en effectuant des pressions manuelles sur différentes zones réflexes du corps : pieds, mains, oreilles, crâne ou visage.

Les techniques utilisées sont diverses mais reposent toutes sur l’hypothèse selon laquelle tous les nerfs et tous les organes du corps sont reliés à des points spécifiques situés à ces extrémités. En stimulant ces zones, le réflexologue envoie des stimuli par le biais du système nerveux qui doivent déclencher des réponses physiologiques permettant d’atténuer certaines affections telles que les effets indésirables de la chimiothérapie, la sclérose en plaques, les troubles respiratoires, le stress, les maux de dos ou de tête, etc.

On parle alors du “toucher réflexe”.

Cependant, attention. Le réflexologue n’est pas un médecin et ne délivre donc aucun diagnostic.

Les types de réflexologie sont nombreuses :

  • réflexologie plantaire axée sur les pieds et qui doit permettre d’améliorer la circulation sanguine.  
  • réflexologie palmaire axée sur les mains et plutôt réservée à une clientèle sensible comme les femmes enceintes
  • réflexologie crânienne qui a plus comme objectif un rééquilibrage émotionnel.


Chaque séance de réflexologie débute par un point sur l’état de santé physique et émotionnel du patient. Le réflexologue détermine ainsi les zones réflexes à stimuler par des massages ou des pressions du bout des doigts. 

Où exerce le réflexologue ?

En règle générale, le réflexologue exerce seul, en indépendant à son cabinet ou à domicile mais il peut également devenir salarié de certaines structures : hôpitaux, associations sportives, maisons de retraite, centre de thalasso.

Comme beaucoup de professions paramédicales, il peut choisir de s’associer avec d’autres professionnels libéraux au sein de cabinets communs.

Tendance de la profession

La réflexologie reste encore assez peu utilisée en France. Les professionnels sont donc confrontés à la difficulté de se faire connaître et de faire connaître leur activité.

Mais souvent, ils exercent la réflexologie en complément d'une autre activité (massage, podologie, kinésithérapie, acupuncture...).

Qualités pour devenir réflexologue

Comme toute profession, exercer le métier de réflexologue exige quelques qualités et compétences de la part du professionnel.

Tout d’abord, il faut maîtriser les différentes techniques de réflexologie et connaître les zones réflexes, ce qui impose d’avoir été bien formé au préalable.

Ensuite, le métier de réflexologue demande une bonne condition physique. En effet, il faut pouvoir déplacer les patients qui peuvent parfois être corpulents mais également travailler en position debout la plupart du temps.

Le confort des patients dépend en partie du travail méthodique et rigoureux du réflexologue : bonne maîtrise des techniques, respect des règles d’hygiène et de sécurité, parfaite connaissance du corps humain et solides connaissances en ostéopathie ou en acupuncture.

Enfin, l’aisance relationnelle est aussi une qualité essentielle chez un réflexologue. Pour mettre son client à l’aise et mener à bien les séances, il doit faire preuve d’écoute et savoir établir une relation de confiance avec son patient.

Formations réflexologie

Pour devenir réflexologue, le suivi d’une formation professionnelle n’est pas obligatoire car il n’existe pas de statut officiel réglementant sa pratique mais se former est tout de même fortement conseillé afin d’acquérir les savoirs et compétences  indispensables. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles dans le cadre de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que réflexologue.

Il existe de nombreuses formations et écoles de réflexologie en France mais tous les cursus ne débouchent pas forcément sur un certificat reconnu et seuls certains centres permettent d’obtenir le titre professionnel de réflexologue inscrit au RNCP.

L'inscription du métier de réflexologue au RNCP depuis 2015 est une véritable avancée pour la profession.

A ce jour (04/06/21), seulement 3 centres proposent une formation professionnelle permettant d’obtenir ce titre :

  • Centre de formation du SUD-EST (niveau 5 soit niveau bac+2)
  • A Fleur de Peau (niveau 5 soit niveau bac+2)
  • Dien Chan Institute (niveau 6 soit niveau bac+3)


Ce titre RNCP est une distinction mais pas une obligation.

Il est important de noter qu’Il n’existe pas de diplôme d’État de réflexologue.

Pour entrer dans certaines des écoles de réflexologie, il faut être titulaire d’un CAP ou d’un BEP au minimum. 

Il est également possible de devenir réflexologue dans le cadre d’une VAE.

Évolutions possibles d’un réflexologue

Le réflexologue peut se tourner vers l'enseignement de sa discipline.

Mais il a tout intérêt à se perfectionner ou à élargir sa pratique à d'autres techniques qui lui donneront plus d'opportunités de travail.

Salaire d’un Réflexologue 

Le salaire mensuel moyen net d’un réflexologue varie entre 1 700 et 2 200 euros brut par mois.

Vous souhaitez savoir si ce métier vous correspond ? Nous vous conseillons d'essayer la plateforme Chance qui vous propose un parcours 100% en ligne pour choisir la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment, avec une séance offerte de 30 minutes pour faire le point.

Envie d’une reconversion en tant que réflexologue ?

Avantages d’une reconversion en tant que réflexologue 

  • Métier accessible rapidement : une formation courte suffit.
  • Relation privilégiée avec chaque client.
  • Contribuer à soulager les maux de ses clients et leur procurer du bien-être est gratifiant. 

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Discipline encore trop méconnue du grand public.
  • Consultations non remboursées (bien que certaines mutuelles commencent à les prendre en charge). 

Compétences pour se lancer

Savoir

  • Techniques d'animation de groupe
  • Techniques de gestion du stress
  • Techniques d'écoute et de la relation à la personne
  • Techniques de communication
  • Éléments de base en psychologie
  • Éléments de base en anatomie
  • Techniques de conduite de réunion
  • Gestion comptable
  • Gestion administrative

Savoir-faire

  • Identifier la demande de la personne, cerner son environnement et l'informer sur la prestation (techniques, objectifs, coût, ...)
  • Proposer des conseils en matière de bien-être et d'hygiène de vie
  • Organiser des actions de communication
  • Animer une réunion
  • Pratiquer une séance individuelle ou collective et guider le ou les participants pendant la séance
  • Communiquer les fondements de la méthode utilisée
  • Réaliser une gestion comptable
  • Réaliser une gestion administrative

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de réflexologue ?

Changer de métier au profit de celui de réflexologue n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Même si le métier de réflexologue peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de réflexologue, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que réflexologue mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test