Parmi les nouveaux métiers du bien-être en entreprise se développe celui de Facility Manager qui s’assure du bon fonctionnement d’un immeuble et du bien-être des salariés qui y travaillent. Découvrez cette profession en détail afin de vérifier si elle correspond à vos aspirations et vos objectifs de reconversion. 

Sommaire

    Facility Manager : métier en détail

    Qu’est-ce qu’un facility manager ? 

    Nommé également responsable des environnements de travail, responsable d’affaires ou responsable des services généraux, le facility manager joue un rôle essentiel dans la gestion intégrale des bâtiments, assurant une multitude de fonctions cruciales pour garantir un environnement de travail optimal pour les salariés y travaillant. Leur champ d'action s'étend à toutes les activités liées à la maintenance, à la sécurité, à l'hygiène et à la gestion technique des installations.

    Le rôle du facility manager est multidimensionnel. En tant que responsable des services généraux ou gestionnaire technique immobilier, leur objectif est d'optimiser l'environnement de travail pour favoriser le bien-être des employés, améliorer l'efficacité opérationnelle et garantir la pérennité des installations. En travaillant en étroite collaboration avec les différents départements de l'entreprise, les facility managers contribuent à créer un cadre propice à la productivité et à la satisfaction des collaborateurs. En somme, leur polyvalence et leur expertise sont cruciales pour assurer le bon fonctionnement des infrastructures et la satisfaction des occupants.

    Missions du facility manager

    Les missions du facility manager sont polyvalentes et variées et peuvent se répartir en 2 grands domaines :

    • Les services liés aux infrastructures physiques ou hard services comme les systèmes de climatisation ou de chauffage, les installations anti-incendie, l'entretien des portes et fenêtres, le mobilier de bureau…
    • Les services améliorant le poste de travail ou soft services comme la conciergerie, la gestion des déchets…

    Parmi les missions du facility manager, nous pouvons nommer :

    • L’analyse des besoins de l'entreprise et la planification de la gestion des ressources disponibles;
    • La définition des programmes d'entretien des espaces de l'entreprise, des structures et des installations;
    • L’établissement des procédures opératoires et la surveillance de leur bonne application;
    • La coordination des activités du personnel; 
    • La gestion des réclamations et des besoins des utilisateurs sur le site, ainsi que la proposition de la mise en place de plans d’amélioration;
    • Le contrôle du respect des normes réglementaires d'hygiène, de sécurité et d’environnement; 
    • Les reporting techniques et budgétaires à la direction ou auprès du client; 
    • La recherche des fournisseurs et sociétés externes à qui confier les activités d'entretien et soft services;
    • La communication auprès des occupants et de la direction sur les interventions et changements.

    fiche-metier-facility-manager

    Où exerce le facility manager

    Le facility manager peut exercer autant auprès de grandes entreprises, que d’industries, d’organismes du secteur public et privé, ou encore  des sociétés de facility management, d'ingénierie, ou des bureaux techniques.

    Tendances de la profession

    Le prise en compte du bien-être des personnes prenant de plus en plus d’ampleur, le métier de facility manager se développe de plus en plus et offre donc de nouveaux débouchés professionnels. 

    Formations pour devenir facility manager

    Profession récente, il n'existe pas encore de parcours de formation standard pour devenir facility manager. Plusieurs diplômes permettent d’accéder au poste de Facility Manager à partir du BAC +2 mais il est vrai que les employeurs apprécient de plus en plus les candidats titulaires d’un niveau BAC +5 avec une spécialité en Facility Management.

    Toutefois, les offres d'emploi mentionnant souvent la nécessité de posséder une formation technique ou une maîtrise en économie, on peut estimer que les profils suivants ont plus de chance d’évoluer dans cette profession : 

    Niveau bac +2

    BTS dans le domaine du bâtiment 

    Niveau bac +3

    • Bachelor immobilier 
    • BUT GEA - gestion des entreprises et administrations 
    • BUT GC CD  - génie civil construction durable
    • BUT GACO - gestion administrative et commerciale des organisations 
    • BUT TC - techniques de commercialisation
    • Licence professionnelle métiers du BTP : bâtiment et construction

    Niveau bac +5 et +

    • Master en facility management ;
    • Master en immobilier ;
    • Diplôme d'architecture ;
    • Diplôme d'ingénieur.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Eopi
    Chargé(e) de gestion locative
    Proposé par Eopi
    532 heures
    À distance
    Nous contacter
    Voir la formation
    Enaco
    Titre Professionnel Assistant Immobilier
    Proposé par Enaco
    9 mois ou 1200 h
    À distance
    3 231,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    AUDEO
    Titre professionnel : Assistant immobilier en E-learning
    Proposé par AUDEO
    1 an
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Académie Patrimoniale
    Gestionnaire locatif : acquérir les fondamentaux en gestion locative
    Proposé par Académie Patrimoniale
    20 heures
    À distance
    995,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    STUDI la grande école 100% en ligne
    Graduate Agent commercial en immobilier
    Proposé par STUDI la grande école 100% en ligne
    550h : 8 mois
    À distance
    3 790,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations immobilier
    Trouvez les formations immobilier adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir facility manager

    Tout d’abord, le facility manager doit posséder de bonnes compétences techniques dans le domaine du bâtiment et de la gestion des environnements de travail mais aussi posséder de bonnes connaissances en termes de sécurité, d’hygiène, de réglementation des bâtiments…

    Afin de pouvoir respecter le budget alloué, il est nécessaire de faire preuve de rigueur et d’organisation. 

    Véritable négociateur, il fait preuve d’un bon relationnel et de réactivité pour satisfaire les occupants de l’immeuble.

    fiche-metier-facility-manager

    Évolutions possibles du facility manager

    Au fil des années récentes, le rôle du Facility Manager a connu une expansion significative, nécessitant une prise en charge accrue de diverses responsabilités.

    Ce professionnel doit désormais garantir la conformité légale des entreprises sur plusieurs fronts : la gestion budgétaire, la qualité des services, le bien-être des employés et les réglementations environnementales en constante évolution.

    Grâce à son expertise croissante, le facility manager peut se voir confier la supervision de plusieurs sites simultanément, voire accéder au poste de directeur immobilier.

    Salaire d’un facility manager

    Suivant l’organisme qui recrute le facility manager, le salaire sera variable mais en moyenne, un débutant peut espérer toucher un salaire entre 2 800 et 3 100€ brut/mois.

    Avec de l'expérience, cette rémunération peut atteindre 5 000€ brut/mois.

    Article mis à jour le 26/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Immobilier
    Trouvez votre formation