Gestionnaire de copropriété / Syndic de copropriété | Fiche métier

Quelles sont les missions du Gestionnaire de copropriété ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Gestionnaire de copropriété.

Gestionnaire de copropriété
Sommaire

    Métier de gestionnaire de copropriété

    Le gestionnaire de copropriété, ou syndic de copropriété, est un professionnel de la gestion des habitations collectives. 

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un gestionnaire de copropriété ?

    Le syndic de copropriété administre et gère des immeubles ou des maisons en tant que mandataire représentatif de tous les copropriétaires. 

    Missions du syndic de copropriété

    Ses missions sont nombreuses et variées :

    • répondre aux réclamations courantes des copropriétaires
    • réaliser des visites régulières des immeubles administrés
    • informer les copropriétaires sur les démarches accomplies  
    • assurer les relations et le suivi des prestataires de services 
    • négocier et souscrire les contrats d’entretien et d'assurance 
    • faire appliquer le règlement de copropriété 
    • programmer les travaux à engager dans le cadre du budget
    • lancer les appels d’offres et contrôler le bon déroulement des travaux 
    • prévoir et mener les assemblées générales 
    • vérifier la comptabilité et contrôler le budget
    • prendre en charge les déclarations de sinistre et leur suivi 
    • suivre les contentieux
    • gérer le personnel de l’immeuble

    Où exerce le gestionnaire de copropriété ?

    Le gestionnaire de copropriété peut au début de sa carrière travailler pour un cabinet ou une agence puis évoluer en créant son propre cabinet de gestion ou d’administrateur de biens. Ils trouveront de nombreux débouchés auprès des syndics, des bailleurs sociaux ou des offices HLM et des entreprises institutionnelles avec un patrimoine important.

    Qualités requises pour devenir syndic de copropriété

    Pour exercer, un gestionnaire de copropriété doit posséder de solides bases dans différents domaines : juridique, financier, fiscal. 

    Il est essentiel d’avoir également un bon sens du relationnel et de l’écoute. 

    Il peut avoir à gérer des conflits et faire preuve de diplomatie ou savoir négocier est essentiel pour mener à bien des assemblées générales. 

    Enfin, rigueur, réactivité, disponibilité sont également des qualités indispensables.

    Formations pour devenir gestionnaire de copropriété

    Bien qu’aucune formation ne soit obligatoire, il est fortement recommandé de suivre un enseignement spécial afin d’être formé à tous les aspects juridiques et techniques de la gestion de copropriété. 

    Plusieurs voies sont donc possibles pour accéder à cette profession après le Bac :

    • BTS des professions immobilières ou management d’unités commerciales. 
    • DUT des carrières juridiques. 
    • Certificat de qualification professionnelle (CQP) gestionnaire de biens immobiliers.
    • Ecoles spécialisées dans l’administration de biens 

    Évolutions possibles du gestionnaire de copropriété

    Après quelques années d’expérience, le gestionnaire de copropriété peut évoluer vers le poste de principal de copropriété. Il aura sous sa responsabilité plusieurs immeubles et pourra collaborer avec le gestionnaire de chaque bien.

    Il peut également créer son propre cabinet de gestion ou d’administrateur de biens.

    Il peut aussi s’orienter vers des postes liés à la gestion locative ou aux transactions immobilières.

    Salaire d’un syndic de copropriété 

    La rémunération d’un gestionnaire de copropriété débutant peut aller de 2 000 à 2 500 euros brut par mois. Ce salaire peut ensuite évoluer en fonction de son lieu d’exercice (cabinet d’administration de biens ou promoteur).  

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti