Quelles sont les missions d’un diagnostiqueur immobilier ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de diagnostiqueur immobilier.

Sommaire

    Diagnostiqueur immobilier : métier en détail

    Dans le secteur de l'immobilier, le métier de diagnostiqueur est essentiel pour garantir la conformité des biens vendus, loués ou en cours de travaux aux normes réglementaires.

    Découvrez en détail cette profession : mission, salaire, formations possibles, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un diagnostiqueur immobilier ?

    Devenir diagnostiqueur immobilier permet de se spécialiser dans les normes de construction et intervenir dans les transactions immobilières. On le retrouve aussi dans les travaux de construction, de rénovation et d'exploitation courante des bâtiments. Son rôle est de garantir le respect des normes réglementaires suivantes :

    • Installation de gaz
    • Diagnostic de performances énergétiques
    • Installation électrique
    • Exposition au plomb
    • Surface carrez pour les biens immobiliers en copropriété
    • Etat des risques naturels et technologiques
    • Présence d’Amiante
    • Présence de termites
    • Présence de mérules dans certaines zones à risques
    • Sécurité des installations de piscines extérieures

    Les normes immobilières sont de plus en plus nombreuses et complexes. Le métier du diagnostic immobilier connaît donc une croissance continue. Leurs compétences sont de plus en plus variées. 

    Le diagnostiqueur immobilier est sollicité par les propriétaires vendeurs, les agents immobiliers ou les notaires pour évaluer la conformité d'un bien. Cette activité nécessite donc de nombreux déplacements sur place.

    Ses diagnostics sont indispensables au bon déroulement des transactions. Il apporte également des éclairages concrets à sa mission et conseille vendeurs et acquéreurs sur ses conclusions, qui sont parfois très techniques.

    Pour se faire connaître, ce professionnel doit démarcher sa clientèle et trouver régulièrement de nouveaux prescripteurs.  

    Les missions d’un diagnostiqueur immobilier

    Pour résumer, les missions des diagnostiqueurs certifiés sont les suivantes :

    • Recenser et analyser les documents techniques du bâtiment
    • Réaliser les prélèvements d'échantillons, les mesures d'eau, d'air et de poussières
    • Analyser leurs résultats
    • Repérer et identifier des risques environnementaux et sanitaires
    • Diagnostiquer l'état de produits, de matériaux (diagnostic amiante plomb) ou de constructions
    • Réaliser des mesures de locaux et les calculs de surfaces (loi carrez...)
    • Elaborer le dossier de diagnostic technique
    • Délivrer un certificat ou une attestation de contrôle
    • Déterminer des mesures correctives
    • Procéder à un diagnostic plomb, amiante, gaz, d'état parasitaire et de performance énergétique
    • Contrôler la conformité d’un bien
    • Former le personnel aux consignes de sécurité et de prévention ainsi qu’aux procédures et aux techniques
    • Réaliser le suivi commercial
    • Prospecter de nouveaux clients
    • ...

    Où exerce le diagnostiqueur immobilier ?

    Le diagnostiqueur immobilier exerce surtout en tant que professionnel indépendant ou salarié dans des cabinets spécialisés en diagnostic immobilier. Il peut également travailler au sein d'agences immobilières, de notaires, ou encore de collectivités territoriales. 

    Conditions de travail

    Devenir diagnostiqueur immobilier permet de travailler sur le terrain et de se déplacer fréquemment d'un lieu à l'autre pour effectuer des évaluations.

    Il peut travailler seul ou en équipe. Il doit être disponible pour travailler en dehors des heures de bureau pour s'adapter aux contraintes des clients.

    Les conditions de travail peuvent être physiquement exigeantes. En effet, le diagnostiqueur doit parfois travailler dans des espaces restreints, en hauteur ou en sous-sol, et porter des équipements de protection.

    Pourquoi une reconversion en diagnostiqueur immobilier ?

    Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une personne peut envisager une reconversion professionnelle en tant que diagnostiqueur immobilier.

    Tout d'abord, ce métier est en demande constante, ce qui offre des perspectives d'emploi stables et durables.

    De plus, le diagnostiqueur immobilier peut travailler en tant qu'indépendant, ce qui lui permet de gérer son temps et son activité de manière flexible.

    Enfin, le métier de diagnostiqueur immobilier est intéressant pour les personnes qui s'intéressent à la construction et à l'immobilier, ainsi qu'à la protection de l'environnement, car il permet de contribuer à la sécurité et à la qualité des bâtiments tout en respectant les normes environnementales.

    Formations diagnostiqueur immobilier

    Formation Initiale

    Pour devenir diagnostiqueur immobilier, aucun diplôme n’est requis mais il faut impérativement posséder les certifications correspondantes (plomb, amiante, gaz, électricité, DPE, termites).

    Ces habilitations sont délivrées pour 5 ans et doivent donc être renouvelées à chaque période. 

    Ces dernières ne nécessitent pas de diplôme particulier mais de solides connaissances techniques, qui peuvent s'obtenir soit en suivant une formation dans un centre agréé, soit par un cursus de niveau bac /Bac +2 dans le bâtiment, l'HSE ou les professions immobilières... 

    Niveau BAC +2

    • BTS bâtiment
    • DUT génie civil

    Niveau BAC+3

    • licence professionnelle métiers du bâtiment : génie civil et construction
    • licence professionnelle métiers du BTP : performances énergétiques et environnementales des bâtiments

    Par contre, pour la réalisation du Diagnostic de performances énergétiques, un bac + 2 minimum dans le domaine du bâtiment est obligatoire. Ce diagnostic étant indissociable des autres, autant dire que pour devenir diagnostiqueur immobilier, ce diplôme est obligatoire.

    Formation continue

    Dans le cadre d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir diagnostiqueur immobilier par la voie de la formation continue et en obtenant par exemple un titre professionnel diagnostiqueur immobilier.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Eopi
    BTS Professions Immobilières à distance
    Proposé par Eopi
    1 736 heures (2 ans)
    À distance
    Nous contacter
    Voir la formation
    Le Centre F
    Diagnostiqueur Technique Immobilier
    Proposé par Le Centre F
    413 heures
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    BTS Professions Immobilières
    Proposé par Enaco
    2 ans ou 2394h
    À distance
    3 501,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations diagnostiqueur immobilier
    Trouvez les formations diagnostiqueur immobilier adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités pour devenir diagnostiqueur immobilier

    Pour devenir diagnostiqueur immobilier, un sens aigu de l'observation, de la rigueur, de la précision, ainsi qu'une grande connaissance des normes réglementaires sont requis.

    Faire preuve de bonnes capacités de communication et d'un sens de la pédagogie sont également nécessaires pour expliquer les résultats de l'évaluation aux clients. Enfin, la maîtrise des outils informatiques et des logiciels de diagnostic est essentielle pour exercer ce métier.

    Salaire diagnostiqueur immobilier

    Suivant l’employeur, le salaire peut fortement varier mais en règle générale, un débutant sera payé au SMIC. Un salarié plus expérimenté peut toucher jusqu’à 25 000 € nets par an. 

    Un diagnostiqueur peut également choisir d’être indépendant. Son salaire dépendra alors de son chiffre d’affaires.

    Évolutions possibles du diagnostiqueur immobilier

    Le diagnostiqueur immobilier peut évoluer vers des postes à responsabilité dans sa carrière en devenant responsable ou directeur d'un cabinet de diagnostic immobilier, ou en se spécialisant dans un domaine spécifique du diagnostic immobilier, tel que l'expertise des bâtiments historiques ou la gestion énergétique des bâtiments.

    Il peut également se former à d'autres métiers de l'immobilier : gestion locative, transaction immobilière ou conseil en investissement immobilier.

    Article mis à jour le 15/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Immobilier
    Trouvez votre formation