Apparu dans les années 2000 aux États-Unis et responsable du bonheur en entreprise, le chief happiness officer ou CHO propose et met en place des solutions et dispositifs pour que les salariés se sentent plus heureux au travail. Quelles sont ses missions ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de CHO.

Sommaire

    Chief happiness officer : découvrir le métier en détail

    Qu’est-ce qu’un chief happiness officer ?

    Le chief happiness officer (CHO), également connu sous le nom de feel good manager, happiness manager ou responsable du bonheur, est un professionnel spécialisé dans le bien-être en entreprise. Ce rôle a été instauré au début des années 2000 aux États-Unis pour répondre aux nouveaux besoins des salariés, en réaction aux transformations profondes qu'ont connues les entreprises au cours des dernières décennies.

    En France, cette fonction émerge progressivement pour répondre aux mêmes enjeux. Les missions du CHO sont diverses et variées : promouvoir le bien-être au sein de l'entreprise, renforcer la convivialité entre les collaborateurs, limiter le taux de rotation du personnel, augmenter la productivité et l'efficacité organisationnelle, ainsi que réduire l'absentéisme des employés.

    Parallèlement, le rôle de chief wellness officer (CWO) est similaire à celui du chief happiness officer, mais à un niveau hiérarchique inférieur. Ce professionnel est également chargé de veiller au bien-être des employés, mais il peut être positionné à un niveau organisationnel différent, avec des responsabilités plus spécifiques ou moins étendues que celles du CHO.

    Missions du chief happiness officer CHO

    Les missions d'un Chief Happiness Officer (CHO) sont diverses et variées, mais leur objectif commun est de cultiver un environnement de travail propice au bien-être des employés. Cela permet de fidéliser les collaborateurs, réduire l’absentéisme et attirer de nouveaux talents. Pour atteindre cet objectif, le CHO collabore étroitement avec tous les départements et services de l'entreprise.

    En fonction de la taille et de la structure organisationnelle de l'entreprise, le CHO est généralement placé sous la responsabilité hiérarchique du Directeur des Ressources Humaines, de la Direction de la Communication, ou des Services Généraux.

    Il peut également être chargé de diriger une équipe dédiée à la gestion du bien-être au travail.

    Globalement, ses missions sont : 

    • créer du lien les salariés
    • favoriser la cohésion d’équipe
    • veiller à l'entretien et à la convivialité des espaces de travail
    • créer une atmosphère de travail positive
    • mettre en place une culture de travail sereine et positive
    • assurer une communication interne transparente et à double sens
    • accompagner les changements notamment technologiques et structurels
    • accompagner le télétravail et s'assurer que chacun y trouve son compte
    • identifier les problèmes vécus par les salariés
    • trouver des solutions appropriées
    • intervenir en tant que médiateur dans les conflits
    • proposer des activités de détente en interne : yoga, karaoké, sophrologie, séances de massage...
    • mettre en place des services visant à faciliter la vie des salariés : garderie, conciergerie, navettes, laverie…
    • organiser des petits-déjeuners, des déjeuners, des apéros ou des soirées offertes par l'entreprise
    • prêter une attention particulière à certaines problématiques individuelles qui peuvent avoir un impact sur la vie professionnelle
    • accueillir les nouveaux salariés et veiller à leur intégration
    • soigner la marque-employeur de l'entreprise

    Où exerce le chief happiness officer ?

    Bien que ce métier soit encore peu connu, le responsable du bonheur peut aussi bien exercer dans une grande entreprise que dans une plus petite. 

    Il est souvent recruté par une société spécialisée dans le high-tech ou le numérique.

    Tendance de la profession

    Bien que les chefs d'entreprise soient conscients que la qualité de vie au travail des salariés est un enjeu de plus en plus important pour les entreprises, ils ont encore du mal à cerner la profession.

    Le métier de chief happiness officer répond donc à un besoin qui n'a de cesse de se développer, laissant ainsi entrevoir de belles perspectives d'avenir si les entreprises françaises sont motivées. 

    Chief happiness officer

    Formations pour devenir chief happiness officer

    Le métier étant assez récent, il n’existe pas encore réellement de formation attitrée.

    Actuellement, l’expérience prime ainsi que la possession d’un Bac+3 minimum en RH ou communication. 

    Formation initiale

    Niveau BAC+3

    • Licence Professionnelle Métiers de la communication 
    • Licence Information-communication
    • Licence professionnelle en RH
    • BUT GEA - gestion des entreprises et administrations 
    • BUT GACO - gestion administrative et commerciale des organisations 

    Niveau BAC+5

    • Master Information, communication 
    • Master Communication des organisations
    • Master Gestion des ressources humaines
    • Master Economie du travail et des ressources humaines
    • Master Sciences humaines et sociales

    Formation continue

    Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir chief happiness officer par la voie de la formation continue en préparant certains diplômes cités ci-dessus.

    De nombreuses formations de chief happiness officer fleurissent depuis quelques années. De courtes durées, elles s’adressent essentiellement aux personnes en reconversion occupant des fonctions RH, de direction, en management ou communication.  

    Ces formations pourraient vous intéresser

    STUDI la grande école 100% en ligne
    MBA Manager stratégique des RH
    Proposé par STUDI la grande école 100% en ligne
    500h : 10 mois
    À distance
    4 890,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Nextformation
    Responsable Ressources Humaines
    Proposé par Nextformation
    6 mois : 4 mois de formation et 2 mois de stage
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    Formation Qualifiante Chargé de gestion RH
    Proposé par Enaco
    9 mois ou 700 h
    À distance
    1 791,00 €
    Voir la formation
    MBA ESG
    MBA Gestion des Ressources Humaines
    Proposé par MBA ESG
    1 ou 2 ans selon l’année d’admission
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    Bachelor Européen Gestion des Ressources Humaines
    Proposé par Enaco
    1 an ou 1 200 h
    À distance
    3 771,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations chief happiness officer
    Trouvez les formations chief happiness officer adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir CHO

    Plusieurs qualités et compétences sont indispensables pour devenir chief happiness officer :

    • compétences en communication et en ressources humaines
    • maîtrise d’outils de planification d’activités
    • esprit positif
    • bonne humeur naturelle
    • dynamisme
    • amabilité
    • écoute
    • empathie
    • organisation 
    • inventivité 
    • charisme

    Chief happiness officer

    Évolutions possibles du CHO

    Le responsable du bonheur peut évoluer dans les métiers de la communication, des ressources humaines ou du coaching.

    Salaire d’un chief happiness officer

    Le salaire d’un Chief happiness officer en France varie en fonction de l'entreprise, de l'expérience et de sa localisation géographique. 

    • Chief happiness officer débutant : environ 40 K€ brut / an
    • Chief happiness officer expérimenté : environ 50 K€ brut / an     
    Article mis à jour le 18/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Ressources humaines
    Trouvez votre formation