Devenir Chasseur de têtes

Quelles sont les missions du Chasseur de têtes ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Chasseur de têtes.

Chasseur de têtes
Sommaire

    Métier de Chasseur de têtes 

    Mandaté par des entreprises en recherche de personnel de haut niveau, le chasseur de têtes est expert pour débusquer les talents où qu’ils soient. Découvrez ce métier en détail.

    Qu’est-ce qu’un Chasseur de têtes ?

    Le métier de chasseur de têtes existe depuis longtemps mais évolue sans cesse face aux transformations du marché de l’emploi. Travaillant pour un cabinet de recrutement ou pour une société, le chasseur de têtes a pour mission de rechercher des personnes talentueuses puis les persuader de venir travailler dans les structures qu’il représente.

    En véritable enquêteur, il doit trouver la perle rare pour le compte d’une entreprise. Sa mission : sourcer, approcher, sélectionner et présenter les meilleurs potentiels à son client.

    Pour y parvenir, le chasseur de têtes sait activer ses réseaux et  fonctionne par approche direct. 

    Souvent spécialisé dans certains secteurs d’activité, le chasseur de têtes effectue une veille permanente auprès des entreprises employant des cadres à haut potentiel.

    Œuvrant au niveau national ou international, il dispose des mêmes fonctions qu’un chargé du recrutement.

    Missions du chasseur de têtes

    • définir avec l’entreprise le candidat idéal
    • identifier les bons profils
    • entrer en contact avec eux
    • connaître sur le bout des doigts les caractéristiques des postes à pourvoir ainsi que le marché 
    • effectuer des veilles

    Qualités pour devenir Chasseur de têtes

    Avoir de bonnes qualités relationnelles

    Responsable d'un portefeuille clients, le chasseur de tête doit avoir un excellent relationnel et faire preuve de bonnes capacités d’adaptation face à un monde professionnel en pleine mutation.

    Parfaite connaissance des métiers

    Les Ressources Humaines et le droit du travail ont de nombreuses spécificités qu’il convient de connaître sur le bout des doigts.

    Maîtrise d’une langue étrangère

    Il doit être capable de recruter à l’international et donc l’anglais est absolument nécessaire dans ce métier.

    Rigueur

    Le chasseur de têtes  reçoit de nombreux CV qu'il doit trier et sélectionner, il doit être à la fois organisé et rigoureux.

    Formation pour devenir Chasseur de têtes

    Si certains chasseurs de tête exercent sans formations spécifiques grâce à leurs fortes expériences en entreprise, ce poste est assez similaire à celui de DRH et les étudiants peuvent suivre une formation axée sur les ressources humaines pour obtenir les compétences nécessaires :

    Les écoles de commerce, les IEP et les universités proposent des parcours adaptés :

    • master gestion des ressources humaines
    • master droit spécialité droit social et relations sociales dans l’entreprise
    • master droit, économie, gestion, mention : gestion des ressources humaines
    • diplôme de l'Institut des hautes études économiques et commerciales
    • diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris

    Salaire d’un Chasseur de têtes 

    Le salaire du chasseur de tête varie en fonction de l’expérience et du profil des candidats et de la part variable de son salaire. En effet, le chasseur de tête est missionné par un client et son salaire varie en fonction de la quantité ou de la qualité des candidats reçus par son client. Néanmoins, un consultant chasseur de têtes peut espérer gagner entre 50 000 et 75 000€ bruts annuels.

    Tendances de la profession

    On ne devient pas chasseur de têtes du jour au lendemain car ils faut disposer d’une grande maturité professionnelle. 

    Ce professionnel peut travailler en cabinet mais ces derniers sont peu nombreux. 

    Avec le temps, le chasseur de têtes peut choisir de s’orienter vers le métier de DRH.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti