Se former sans perte de salaire pour garder sa qualité de vie et maintenir une sécurité financière sont des conditions non négociables pour bon nombre de candidats à la reconversion.

Sommaire

    Envisager une reconversion professionnelle peut être angoissant et stressant. Non seulement vous devez réfléchir aux conséquences à court et à long terme d'un changement d'emploi mais vous devez également vous assurer de maintenir votre train de vie durant cette transition qui peut durer plusieurs mois.

    En effet, si la reconversion est synonyme de nouveau départ, il engendre souvent des coûts puisque dans plus de 60% des cas, un temps dédié à la formation professionnelle sera indispensable. Or, cela demande des moyens financiers et peut impliquer une perte de salaire.

    Alors, comment faire pour que la transition se fasse en douceur sans que vous subissiez une forte baisse de salaire ?

    Découvrez nos meilleurs conseils ci-dessous.

    Anticiper en mettant de l’argent de côté

     

    La formation est un élément quasiment indissociable de toute reconversion professionnelle. Que vous envisagiez de changer de carrière ou que vous cherchiez simplement à améliorer vos compétences, investir dans la formation peut s'avérer payant à bien des égards. Toutefois, suivant votre situation, vous devrez peut-être économiser de l'argent pour financer tout ou partie de la formation elle-même.
    Assurez vos arrières en économisant en amont de votre reconversion. Vous obtiendrez ainsi une somme disponible en cas de besoin (si la transition prend plus de temps que prévu, que vos aides aux financements ne sont pas suffisantes ou encore, le temps de trouver un nouvel employeur).

    Se reconvertir grâce au projet de transition professionnelle

    Dispositif remplaçant le congé individuel de formation (CIF), le projet de transition professionnelle permet au salarié de suivre, en dehors du temps de travail, un cursus certifiant, afin de changer de métier.

    Le salarié bénéficie alors, en accord avec son employeur, d'un congé spécifique le temps de se former, tout en conservant sa rémunération. La formation demandée n'a pas besoin d'être en rapport avec son activité.

    Bien entendu, certains prérequis sont à respecter comme justifier de plusieurs années au sein de la même structure.

    L’employeur, qui ne peut refuser une demande de congé dans le cadre d’un PTP, bénéficie d'un remboursement du salaire et de l'ensemble des charges afférentes.

    Une fois la formation terminée, le salarié peut choisir de réintégrer son poste si son projet de reconversion n’a finalement pas pu prendre forme.

    Cette solution est très intéressante pour les salariés qui souhaitent conserver leur salaire, leurs primes, leurs congés payés et autres avantages liés à l’ancienneté, lorsqu’ils suivent une formation longue.

    Changer de métier par le dispositif Pro-A

    Le dispositif Pro-A a été développé pour faciliter l’évolution professionnelle grâce à la formation. Ce parcours alterne enseignements théoriques et activité professionnelle et permet de garder un salaire durant toute cette période.

    Là aussi, certains prérequis sont obligatoires tels que le fait que le dispositif Pro-A ne peut être utilisé que si le salarié a un niveau de diplôme équivalent à un niveau bac +2 maximum.

    Le contrat de travail du salarié fait l’objet d’un avenant qui précise la durée et l’objet de la reconversion ou de la promotion par alternance.

    Utiliser le dispositif démissionnaire

    La réforme de l'assurance chômage de novembre 2019 prévoit la possibilité pour les salariés démissionnaires qui souhaitent suivre un projet de reconversion professionnelle nécessitant le suivi d'une formation ou un projet de création ou de reprise d'une entreprise, de toucher le chômage.

    Cela permet de quitter un poste en CDI pour mener un nouveau projet et se reconvertir dans un nouveau métier. Pôle Emploi verse une indemnité pendant la période de formation.

    Certaines conditions sont à respecter comme justifier d'une présence de 5 années de suite chez le même employeur et de profiter d'un accompagnement par un expert de l'évolution professionnelle.

    Faire un bilan de compétences

    Avant de se lancer à corps perdu dans une formation qui ne correspondrait pas à vos objectifs et deviendrait un gouffre financier, il est une étape qui peut se révéler indispensable : le bilan de compétences.

    Cet outil de diagnostic permet de faire le point sur votre carrière, vos motivations, vos atouts et définir la réorientation et la formation adaptée vers lequel vous devez vous orienter.

    Il peut être financé par le CPF ou autre dispositif de financement.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    ORIENTACTION HAUTE GARONNE
    Bilan de compétences
    Proposé par ORIENTACTION HAUTE GARONNE
    24 heures
    À distance ou en centre
    2 050,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Lydyl Coaching
    Bilan de compétences
    Proposé par Lydyl Coaching
    24h
    À distance ou en centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Allisens
    Bilan de compétences
    Proposé par Allisens
    24 h
    À distance ou en centre
    2 100,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    CHANGEO CONSEIL
    Bilan de compétences 24H - 100% personnalisé
    Proposé par CHANGEO CONSEIL
    24 heures
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Aktasens
    Bilan de compétences LES FONDAMENTAUX : Un projet professionnel individualisé et modulable qui vous ressemble
    Proposé par Aktasens
    14 à 24h selon la formule choisie (2h/semaine)
    À distance ou en centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Bilan de compétences
    Trouvez les meilleurs centres de bilan de compétences adaptés à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez les meilleurs centres
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Solliciter votre employeur

    Vous vous sentez bien dans votre entreprise actuelle mais avez fait le tour de votre poste ? Pourquoi ne pas solliciter votre employeur pour qu’il vous propose d'évoluer en interne par exemple.

    Pour cela, ce dernier dispose du Plan de Développement de Compétences.

    Ce dispositif permet aux employeurs de disposer d'un budget pour former leurs salariés en interne et aux salariés, de suivre une formation à un nouveau poste sans perte de salaire, que ce soit pendant le temps de travail ou en dehors.

    Mobiliser son CPF

    Vous pouvez vouloir suivre une formation sans que votre employeur soit au courant et donc la suivre en dehors de votre temps de travail. Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif qui vous permettra de financer un bilan de compétences ou une formation certifiante parmi le catalogue des formations éligibles.

    Comme son nom l’indique, le CPF est un compte qui permet aussi bien au salarié en poste qu’au demandeur d’emploi, ou encore au travailleur indépendant d'acquérir un certain montant en euros destiné à prendre en charge en tout ou partie des dépenses occasionnées par l'inscription à certaines formations. Il a pour ambition de contribuer au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

    Suivre une formation rémunérée

    Se former et être payé pour cela, c’est possible. Les formations rémunérées ont été mises en place afin d'aider les adultes à suivre une formation qualifiante tout en bénéficiant d'une indemnisation. Elles sont financées grâce à des dispositifs locaux et régionaux. L'État ainsi que l'Union européenne et des organismes, comme Pôle Emploi, sponsorisent aussi ce type de formation.
    Plusieurs organismes proposent des formations rémunérées. Ils donnent aux adultes l'occasion d'obtenir un diplôme de CAP jusqu'à un diplôme équivalent Bac+3. À titre d'exemple, l'AFPA ou l'Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes propose des formations diplômantes et des VAE ou validation des acquis d'expérience. Quant au GRETA, le groupement d'établissements liés à l'éducation nationale propose des programmes qui permettent d'obtenir le CAP, le BTS et d'autres diplômes.

    • Catégories :
    • Reconversion
    • Salariés
    Article mis à jour le 16/08/2023
    Bilan de compétences

    Trouvez les meilleurs centres de Bilan de compétences adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.

    • Moins d'une minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires
    Pour Approfondir
    Comment se reconvertir sans argent ?
    Trouvez les meilleurs centres