Mon compte formation : succès de l’application

Sommaire

Lancée en novembre dernier, l’application «mon compte formation» connaît un succès grandissant comme le montrent les chiffres : près d’un million de téléchargements à la mi-février et 136000 dossiers de formation acceptés.

Une véritable victoire pour la ministre Muriel Pénicaud sachant que l’un des objectifs premiers consistait à démocratiser l’accès à la formation habituellement plus réservé à une catégorie socio professionnelle plus diplômée.

En effet, non seulement déjà plus de cinq millions de visiteurs uniques ont été enregistrés sur le site Mon Compte Formation mais également, les deux tiers des dossiers acceptés correspondent à des profils  ouvriers et employés.

De plus, les études indiquent que l'application a été utilisée à 56% par des gens de diplôme inférieur ou égal au Bac et à 67% par des ouvriers et employés qui se forment en entreprise deux fois moins que les cadres.

Cet engouement provient certainement du fait que les personnes souhaitaient savoir de combien elle disposait en euros sur leur CPF puisque depuis un an, celui-ci n’est plus alimenté en heures mais de 500 ou 800€ chaque année suivant la situation.

À lire aussi : Tout savoir du Compte Professionnel de Formation

Quelques chiffres à retenir :
  • Montant moyen pris sur le CPF : 1190 €
  • Reste à charge moyen : 490 €
  • 158 millions d'euros engagés par la Caisse des dépôts qui paye les organismes de formation, en moins de 3 mois
  • 14000 permis de conduire financés
  • 9000 bilans de compétence financés
  • 5000 créations et reprise d'entreprise financées
  • 5000 TOEIC financés
Pour approfondir
Le CPF : seul véritable compte individuel de formation au monde d’après l’OCDE
Le CPF : seul véritable compte individuel de formation au monde d’après l’OCDE
Compte Personnel de Formation dans la fonction publique
Compte Personnel de Formation et fonction publique
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test