Surmonter la peur de l’inconnu au travail : 4 conseils qui vous aideront à changer de métier sans vous inquiéter

Surmonter la peur de l’inconnu au travail : 4 conseils qui vous aideront à changer de métier sans vous inquiéter
Sommaire

La peur de l’inconnu au travail est de plus en plus vécue comme une barrière professionnelle difficile à franchir. De ces employés qui envisagent une reconversion professionnelle à ces salariés qui aspirent à une évolution professionnelle – en passant par ces cadres qui projettent une création d’entreprise –, la liste des professionnels affectés par ladite peur grossit jour après jour. Et vous en faites certainement partie.

Mais que signifie cette peur ? Pourquoi vous fait-elle ?… Bref, comment surmonter cette peur de changer de métier lorsque vous en êtes victime ?

Si ces questions vous interpellent, leurs réponses seront certainement tout aussi importantes pour vous. Et puisque ces réponses peuvent changer votre vie professionnelle, pourquoi perdre une seconde de plus pour les découvrir ?

La peur de l’inconnu au travail, c'est quoi ?

L’inconnu, défini d’une façon simpliste, c'est tout ce qui ne nous est pas familier – avec tout ce que cela peut représenter en termes de dangers… Dès lors, la peur de l’inconnu au travail, c'est l’hypothèse d’un risque, réel ou supposé, qui pourra affecter négativement la nouvelle vie professionnelle que nous projetons. État d’esprit défaitiste, elle représente paradoxalement un instant de survie qui doit nous faire réagir face à des situations même les plus improbables et difficiles.

La peur de changer de carrière est une projection dans le temps : une projection qui, malheureusement, est assimilée à une situation d’échec professionnel supposé (à tort ou à raison) inévitable, ou difficilement évitable. Ce sentiment d’incertitude, d’incapacité d’être à la hauteur d’évoluer professionnellement ou de changer de métier (reconversion professionnelle, création d’entreprise), crée en vous une certaine réticence au changement.

Pourtant, cette peur est non seulement surmontable, mais elle est aussi transformable en une véritable force positive si vous arrivez à bien la gérer. Au-delà, elle est susceptible de constituer pour vous un levier de développement personnel et professionnel, au vu des multiples transformations qu’elle peut opérer en vous.

Reconversion professionnelle, évolution professionnelle, création d’entreprise : pourquoi changer de métier fait-il peur ?

Si l’on vous questionne sur ce que vous chérissez le plus et que vous ne voudriez en aucun cas perdre (excepté vos proches), la réponse serait certainement : "Mon emploi !". Voilà ! Pouvoir toujours conserver votre emploi, avec tout l’avantage que vous en tirez, est certes la raison pour laquelle vous résistez à toute idée de changement. Mais cette pensée peut être une erreur de perception. La vérité, en effet, c'est qu'il y a mille et une causes qui peuvent vous faire perdre votre emploi, sans passer par le changement professionnel ; car, tout est incertitude dans la vie, et la vie professionnelle n’y échappe pas !

D’ailleurs, Patt El Dourilla ne se demandait-il pas : "Pourquoi avoir peur de l'inconnu si demain c'est l'inconnu ?". Autant que "demain c’est l’inconnu", autant vous vous demandez certainement ce que serait pour vous "ce" demain si vous vous lancez dans l’aventure incertaine du changement de métier et que vous échouez. Déjà, de cette peur d’échouer peut naître la peur de tout perdre.

Peur de l’échec et peur de la perte d’emploi : les mères de toutes les peurs de l’inconnu au travail ?

Il y a un gros problème : la peur d’échouer (votre projet professionnel) et celle de tout perdre (votre emploi, tous les avantages que vous y tirez…), peuvent constituer à la fois les causes et les conséquences d’autres peurs liées à la résistance au changement professionnel. Vous vous reconnaîtrez certainement dans l’une ou plusieurs de ces peurs qui, sans être exhaustives, vous font frémir à l’idée d’affronter l’inconnu au travail : 

  • La peur de ne pas être à la hauteur (née du syndrome de l’imposteur) ;
  • La peur de l’insécurité financière (la transition professionnelle peut vous priver de votre salaire, entre autres) ;
  • La peur du mal-être au travail (en intégrant un milieu inconnu) ;
  • La peur de la désorientation professionnelle (celle de vous tromper, par exemple) ;
  • La peur de revivre une mauvaise expérience déjà vécue ;
  • La peur du jugement des autres (ceux qui n’adhèrent pas à projet de changement)…

Tourner le dos à toutes ces peurs, et à tant d’autres, c'est résigner à donner vie à votre projet de reconversion professionnelle, de création d’entreprise ou d’évolution professionnelle. Mais puisque vous êtes arrivé jusqu'à ce niveau de lecture (de ce texte), tout laisse supposer que vous êtes pour le changement et que vous cherchez une issue, c'est-à-dire une manière de vaincre votre peur de changer de métier. Voici alors 4 petits conseils qui peuvent vous y aider…

Comment surmonter votre peur de changement professionnel pour enfin réaliser votre rêve de reconversion professionnelle, de création d’entreprise ou d’évolution professionnelle ?

Que votre projet de changement soit votre propre initiative ou une imposition, il existe un préalable – non négociable – au domptage de votre peur de changement de carrière : ne pas faire de votre peur la fin du monde ! C'est aussi simple que de vous dire : "Que serait ma vie sans la peur ? La peur fait partie de ma vie, il faut faire avec pour espérer le bonheur"…

Toutefois, cette légitimité et ce caractère naturel que vous reconnaissez à la peur – interne ou externe –, ne sont pas une fin en vous. Vous devez mener une lutte acharnée afin de vaincre vos angoisses et de pouvoir vous dire un jour : "Et pourtant, j’en avais si peur !". Mais avant de voir ce jour, voici le prix à payer pour surmonter votre peur de changer de routine professionnelle.

Pour surmonter votre peur du "renouveau professionnel", n’ayez pas peur d’elle !

Le bonheur ! C’est, en fin de compte, ce que vous recherchez dans votre travail, n'est-ce pas ? Or, "le bonheur est un combat de tous les jours, dont le principal adversaire est notre propre peur de l'inconnu", disait Manumax. Ainsi, quel compétiteur, aussi puissant soit-il, peut espérer une victoire face à son adversaire s’il a peur de celui-ci ?

La peur n’a jamais obligé un vrai combattant à renoncer à son combat : elle ne doit en aucun cas vous détourner de votre volonté de vous épanouir au travail ou de changer de vie professionnelle. Ainsi, sans la sous-estimer, voyez en votre peur un adversaire que vous devez affronter et vaincre ; ou, mieux, comme un mal nécessaire domptable, un passage obligé pour accéder au nouveau métier que vous convoitez.

Pour vaincre votre peur de changer de métier, prenez du recul et dédramatisez-la !

Avoir peur n'est pas un problème en soi d’autant plus que chacun de nous en a vécu à un moment ou à un autre de sa vie. Ce qui pose problème, c'est d'être prisonnier de votre peur, d’en vivre constamment au quotidien, au point de vous éloigner de votre projet de reconversion, d’évolution professionnelle ou de création d’entreprise.

Si, par exemple, vous avez peur de revivre une mauvaise expérience plus ou moins lointaine, fermez les yeux et dites-vous : "Cet épisode amer a-t-il ôté quelque chose à mon existence ? Avant tout, je vis encore et mon expérience m’a fait grandir. Cette expérience pourrait m’aider à vaincre ma peur de l’inconnu au travail !". Au besoin, vous pouvez vous faire aider par un coach professionnel.

Pour maîtriser votre peur de l’inconnu au travail, faites d’elle une force positive !

Naturelle, la peur est négative et illégitime lorsqu'elle a tendance à s’éterniser en nous. Le challenge pour vous est d’en faire un sentiment éphémère. Ce sentiment doit en effet se dissiper au fur et à mesure que vous changez d’attitude, c'est-à-dire en transformant votre peur en une force qui vous rapproche progressivement de votre objectif : celui de changer de vie professionnelle.

Vous pouvez transformer votre peur en une force positive pour peu que votre quête de sens soit assez forte et le pourquoi de votre changement professionnel bien établi ; en plus votre esprit défaitiste doit faire place à un désir ardent de réussite ancré dans votre tête ; ou encore, votre syndrome de l’imposteur doit faire place à des nouvelles compétences acquises pour affronter votre future et nouvelle vie professionnelle…

Pour anéantir votre peur du changement professionnel, il faut l’étouffer dans l’œuf

Elle s’est déjà installée en vous ? C'est tant mieux, tant que c'est naturel. Mais ce qui n'est pas naturel, ce qui peut constituer une fatalité pour vous – voire un danger –, c'est de laisser votre peur prendre forme et nuire à votre projet professionnel. La solution reste donc de l’étouffer dans l’œuf. Pour ce faire, vous devez recenser tout ce qui peut faire grandir votre peur et d’agir en conséquence…

Commencez par identifier l’origine de votre peur et pensez aux compétences techniques (hard skills), et non-techniques (soft skills), dont vous disposez pour y faire face. Pour les compétences que vous n’avez pas encore, le recours à un bilan de compétences peut être nécessaire. Ce bilan peut avant tout vous aider à booster votre mental, vos capacités d’adaptation, de visualisation positive… 

À priori, la peur de l’inconnu au travail peut être vue comme un de ces freins qui vous empêchent de changer de métier. Mais il n'en est rien : cette peur est surmontable et peut même constituer pour vous un moyen insoupçonné qui vous aidera à réaliser votre projet de reconversion professionnelle, d’évolution professionnelle ou de création d’entreprise.

Pour approfondir
Reconversion professionnelle : 4 bonnes raisons de prendre votre temps à la préparer
Pourquoi prendre le temps de préparer sa reconversion ?
Enquête-métier et reconversion
L’enquête-métier : étape clé d’une reconversion réussie
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test