Les 8 idées reçues les plus courantes sur la formation pour adultes

Sommaire

    La formation professionnelle apparaît pour les adultes comme une opportunité de maintenir son employabilité, d’évoluer, d’obtenir un  diplôme ou de préparer une reconversion.

    Malgré tout, un certain nombre d'idées reçues au sujet de la formation chez les adultes freinent encore trop de candidats dans leur projet.

    Découvrons quelques-unes d’entre elles.

    Formation pour adultes : 8 idées reçues

    La formation est réservée aux jeunes managers

    Faux.

    Il n’y a pas d’âge pour suivre une formation professionnelle. 

    Selon l’étude Dares, près d’une personne sur deux âgée de 45 à 59 ans se forme. 

    De plus, le management, le marketing ou la communication ne figurent pas dans le Top 5 des formations les plus prisées.

    Que vous ayez 30, 40 ou 50 ans, il est donc tout à fait possible d’effectuer une formation pour adultes et ce, dans n'importe quel domaine.

    Je ne peux pas me former car je suis fonctionnaire, intérimaire ou indépendant...

    Faux.

    Quelle que soit votre situation professionnelle, il est tout à fait possible de suivre une formation.

    Les personnes en situation de handicap ont elles aussi accès aux formations de droit commun et aux formations spécifiques (formation dans un centre de pré-orientation, stage de rééducation professionnelle, contrat de rééducation professionnelle et formation de reconversion professionnelle de l'ONAC-VG).

    Une formation ne m’aidera pas à trouver un  emploi 

    Faux. 

    Une formation est un véritable levier pour l’insertion ou la réinsertion professionnelle des personnes notamment au chômage.

    Selon une étude de Pôle Emploi, 60% des demandeurs d’emploi sont recrutés dans les 6 mois après avoir suivi une formation professionnelle et pour les trois quarts d’entre eux, il s’agit d’un CDI.

    Je dois travailler dans une grande entreprise pour pouvoir suivre une formation

    Faux.

    D’après une étude de l’Insee, 34% des salariés travaillant au sein d’une TPE ont déjà suivi une formation.

    La proportion est un peu plus élevée dans les PME avec 53% des salariés.

    Je dois d’abord acquérir quelques années d’expérience au sein de mon entreprise pour prétendre à une formation

    Faux.

    Il n’y a pas besoin de justifier de plusieurs années d'expérience dans une entreprise avant de pouvoir suivre une formation.

    En effet, selon une étude de l’Insee-Dares, 53% des salariés, en poste depuis moins d’un an (depuis 6 à 12 mois précisément) dans une entreprise, ont déjà suivi une formation. 

    Faire financer ma formation, c’est compliqué

    Faux.

    Certes, une formation pour adultes demande un certain investissement mais c’est sans compter sur les différents financements possibles :

    • le compte personnel de formation (CPF)
    • le CPF de transition professionnelle
    • le Plan de Développement des Compétences (PDC)
    • l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) de Pôle Emploi
    • le Congé de Formation Professionnelle (CFP) pour les fonctionnaires
    • l'Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées (AGEFIPH) pour les personnes en situation de handicap
    • ...

    Les formations sont trop théoriques

    Faux.

    L’époque où on passait des heures assis sur une chaise à écouter le formateur lire son cours théorique est bel et bien révolue. 

    Aujourd’hui, les organismes de formation mêlent également de la pratique pour une meilleure acquisition des connaissances et pour maximiser l'interaction entre les stagiaires : jeux de rôles, études de cas, mises en situation, exercices pratiques, travaux personnalisés en sous-groupes, réalité virtuelle, BarCamp (ateliers-événements participatifs...

    Une formation dure longtemps

    Faux.

    La durée d’une formation dépend :

    • de votre vie privée et professionnelle actuelle 
    • de la forme de la formation
    • du type de formation
    • de vos connaissances et de vos diplômes

     

    Par exemple, les formations courtes permettant d’appréhender l’utilisation d’un logiciel, d’une technique ou de comprendre un secteur durent généralement de quelques heures à quelques jours.

    La formation à distance quant à elle offre l’avantage d’étudier à son rythme notamment en l’accélérant pour les candidats disponibles dépourvus de contraintes personnelles et professionnelles. 

    Ainsi, en quelques mois, il est tout à possible de suivre une formation diplômante, certifiante ou qualifiante par correspondance.


    Publié le 23 Déc. 2020 , et mis à jour le 08 Avr. 2021
    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test