Réussir sa reconversion de coiffeur ou coiffeuse : 6 conseils à suivre

Tout projet de reconversion doit être décidé après mûre réflexion, même celle de coiffeur ou coiffeuse.

Réussir sa reconversion de coiffeur ou coiffeuse : 6 conseils à suivre

Avec 98 000 établissements, la coiffure occupe le deuxième secteur de l’artisanat français. La profession compte près de 178 000 actifs dont de nombreux candidats en reconversion professionnelle.

Si vous souhaitez vous lancer dans ce métier, découvrez nos conseils pour réussir votre reconversion.

Bien se renseigner sur le métier de coiffeur 

Avant d’entamer une reconversion dans le but de devenir coiffeur ou coiffeuse, vous devez bien vous renseigner sur tous les aspects de la profession : les missions, le salaire, les débouchés, la formation pour y accéder…

Chaque métier a des contraintes mais également des aspects positifs. Bien entendu, celui de coiffeur n’échappe pas à la règle. À vous d’évaluer ses avantages et ses inconvénients et de les confronter à vos envies et à vos aspirations.

N’hésitez pas également à rencontrer directement des coiffeurs et leur poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. En tant que professionnels, eux seuls connaissent la réalité du terrain.

Tester le métier 

Pour préparer au mieux votre reconversion de coiffeur, il peut être utile de tester le métier avec un organisme privé par exemple.

En effet, se confronter à la réalité de votre future profession est le meilleur moyen de prendre la bonne direction et ainsi se lancer sereinement dans votre nouveau projet professionnel.

Se former 

Le métier de coiffeur nécessite au minimum la possession du CAP Métiers de la coiffure (ancien CAP Coiffure).

Ce diplôme d’Etat se prépare en deux ans, mais il est possible de l’obtenir à l’issue d’une année de formation, notamment dans le cadre d’une reconversion.

Parmi les nombreuses voies de formation possibles, c’est à vous de choisir celle qui vous convient le mieux : en présentiel, à distance, en alternance, passage du CAP en candidat libre…

Découvrez les formations

Formation au CAP Métiers de la Coiffure - A distance
Formation proposée par L'Atelier des Chefs
Voir la formation

Une fois le CAP en poche, rien ne vous empêche de suivre une nouvelle formation afin d’acquérir de nouvelles compétences 

  • avec le BP Coiffure ou le BM coiffeur pour ouvrir un salon de coiffure
  • avec la mention complémentaire Coiffure Coupe Couleur pour vous perfectionner en techniques de coupe, de coloration et de coiffage
  • avec le BTS métiers de la coiffure pour notamment gérer un salon dans les grandes enseignes de coiffure 

Développer votre expérience

L’alternance est la voie la plus judicieuse pour mettre en application les techniques acquises pendant votre formation.

Si vous ne choisissez pas cette voie et que vous préparez le CAP en candidat libre, il est vivement recommandé de réaliser des stages de mise en pratique professionnelle dans des salons de coiffure. De nombreuses écoles délivrent des conventions de stages à leurs élèves. Alors, renseignez-vous auprès de votre organisme de formation.

Toutes ces expériences professionnelles vous permettront de peaufiner votre pratique, de développer vos compétences et de valoriser votre CV….

Se faire accompagner par un professionnel

Afin d’être sûr(e) de prendre la bonne direction, vous accompagner pour mener à bien votre projet d’ouverture de salon de coiffure (ou votre installation en tant que coiffeur ou coiffeuse à domicile) et vous redonner confiance, vous avez tout intérêt à faire appel à un professionnel de la reconversion.

Vous pouvez par exemple solliciter un consultant en bilan de compétences ou bien un coach carrière en fonction de vos besoins.

Il existe également des accompagnements spécifiques aux demandeurs d’emploi proposés par Pôle Emploi. Renseignez-vous auprès de votre conseiller !

Lors de la préparation de votre projet entrepreneurial, vous pouvez confier la réalisation de l’étude de marché et du business plan à un spécialiste du droit ou de la création d’entreprise, si vous n’en maîtrisez pas les règles.

Réfléchir à votre statut

Une fois formé(e), il vous faudra choisir entre le salariat et l'entrepreneuriat.

Travailler dans un salon de coiffure en tant que salarié(e) vous assure une rémunération mensuelle fixe et par conséquent une certaine sécurité financière.

Mais, vous mettre à votre compte en devenant coiffeur à domicile ou en ouvrant votre propre salon de coiffure offre beaucoup plus de liberté, d'autonomie et de souplesse que le statut précédent.

Pour approfondir
Fiche métier Coiffeur/coiffeuse
Coiffeur/coiffeuse
Avantages et inconvénients du métier de coiffeur ou coiffeuse pour une reconversion
Pourquoi devenir coiffeur
Les étapes pour ouvrir un salon de coiffure lors d’une reconversion
Ouvrir un salon de coiffure
Comment devenir coiffeur ou coiffeuse à domicile en reconversion ?
Étapes pour devenir coiffeuse à domicile
Comment bien choisir sa formation en coiffure ?
Choisir formation coiffure
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test