Coiffeur - visagiste | Fiche métier

Quelles sont les missions du Coiffeur ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Coiffeur.

Coiffeur/coiffeuse
Sommaire

    Coiffeur-visagiste : zoom sur le métier 

    Spécialiste du soin et de la mise en forme des cheveux, le métier de coiffeur fait partie des professions de la beauté. Vous envisagez cette profession ? Découvrez la fiche métier en détail.

    Qu’est-ce qu’un coiffeur ?

    Tout d’abord, le métier de coiffeur visagiste fait partie du domaine de la coiffure. Ce professionnel maîtrise toutes les techniques propres au métier de la coiffure, du brushing aux coupes et couleurs et est habilité à prendre soin des cheveux de ses clients, hommes, femmes et enfants. Véritable artiste et as des ciseaux, le coiffeur ou la coiffeuse manie à la perfection toutes les techniques de coiffure, du shampoing à la coupe en passant par la coloration.

    En tant qu’expert du cheveux, le coiffeur sait proposer à ses clients une coupe qui correspondra à leur morphologie mais également établir un diagnostic du cuir chevelu et des cheveux de ses clients dans l’optique de leur proposer le soin le plus adapté. 

    Mais le rôle du coiffeur-visagiste ne s’arrête pas à la technique puisqu’il doit pouvoir commercialiser des produits capillaires.

    Niveau clientèle, le coiffeur s’occupe aussi bien des femmes que des hommes ou des enfants mais peut également se spécialiser sur l’un ou l’autre.  

    Si le coiffeur est à son compte, des fonctions supplémentaires sont à prévoir comme la gestion des stocks, les commandes aux fournisseurs, la gestion comptable et administrative, le recrutement et le management des collaborateurs.

    Le coiffeur a plusieurs possibilités pour travailler. Soit il se dirige vers une enseigne, ce qui représente environ 10% des salons de coiffure (Franck Provost, Dessange, Tchip…). Soit, il intègre un salon de coiffure indépendant. Soit il se met à son compte, en coiffure à domicile. 

    Missions d’un coiffeur

    Prestations techniques :

    • Brushings,
    • Coupes,
    • Colorations, mèches,
    • Permanentes, chignons, pose d'extension...

    Accueil et conseil :

    • Ecouter les demandes du client,
    • Établir un diagnostic de son cuir chevelu et de son type de cheveux,
    • Proposer des soins et une coupe.

    Vente de produits :

    Tout salon commercialise des produits pour compléter son chiffre d’affaires. Le coiffeur doit savoir les proposer et les vendre. 

    Qualités requises pour devenir coiffeur

    Pour exercer le métier de coiffeur-visagiste, un grand nombre de qualités sont importantes dont les plus importantes demeurent les suivantes :

    Rigueur et souci du détail

    La plus grande mission du coiffeur est de faire passer du bon temps à ses clients et pour cela, le goût du travail bien fait est indispensable. 

    Créativité

    Les coiffeurs sont avant tout des créatifs. L’imagination et la créativité sont donc l’une des principales qualités que doit avoir ce professionnel.

    Patience 

    Certaines coiffure requièrent beaucoup de travail et beaucoup de minutie. La patience sera donc indispensable.  

    Sens du contact

    Métier de contact, devenir coiffeur demande un bon sens relationnel. Une bonne écoute est également requise afin d’avoir une relation d’écoute sérieuse et de qualité.

    Formations pour devenir coiffeur-visagiste 

    Pour devenir coiffeur ou coiffeuse, le suivi d’une formation professionnelle est obligatoire car la profession de coiffure est réglementée. Un brevet professionnel, le brevet de maîtrise de coiffure ou le BTS sont d’ailleurs imposés pour ouvrir un salon.

    Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que coiffeur.

    Pour devenir coiffeur à domicile, le CAP coiffure peut suffire .

     

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP coiffure. Accessible dès la 3e, il se prépare en deux ans en lycée professionnel, en CFA, ou dans une école privée.
    • MC coiffure coupe et couleur.  Accessible après un CAP coiffure, il se prépare en un an et permet d'acquérir davantage de technicité.

     Niveau BAC

    • BP coiffure. Accessible après un CAP coiffure, il se prépare en en  2 ans en alternance et permet de maîtriser l’ensemble des techniques de coupe, de coloration, de soins capillaires et de coiffage.
    • BAC professionnel métiers de la coiffure.  Il se prépare en 3 ans après la classe de 3e ou en 2 ans après un CAP coiffure.
    • BAC  pro perruquier posticheur. Il se prépare en 3 ans après la classe de 3e ou en 2 ans après un CAP coiffure.

    Niveau BAC+2

    • BM (brevet de maîtrise) coiffeur. Le BM est délivré par les chambres de métiers et prépare en 2 ans. Pour y accéder, il faut avoir au moins 19 ans et être titulaire du BP ou justifier de 5 ans d’activité professionnelle.
    • BTS métiers de la coiffure.  Il se prépare en 2 ans après le BAC.

     

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir coiffeur par la voie de la formation continue en préparant la plupart des diplômes cités ci-dessus.

    Il existe aussi un titre certifié de socio coiffeur et des spécialisations non certifiantes.

    Ces formations peuvent se dérouler en alternance, via la formation professionnelle continue ou la validation des acquis de l'expérience (VAE).

    Salaire d’un coiffeur

    Le salaire mensuel moyen net d’un coiffeur salarié est d’environ 1200 € pour un homme et 1300€ pour une femme (environ 145000 salariés en France). La rémunération moyenne mensuel d’un coiffeur ayant son propre salon est supérieur à 4500 € pour un homme et 4200€ pour une femme (environ 13000 personnes en France).

    (Source : statistiques Insee).

    Débouchés

    A l'issue de sa formation, le professionnel commence sa carrière comme assistant-coiffeur ou shampouineur. Après quelques mois d'expérience, il prend en charge ses propres clients au sein du salon. Il peut ensuite choisir de se spécialiser en devenant coloriste-permanentiste ou styliste-visagiste ou encore barbier.

    Certains perceront dans l’univers de la mode et pourront exercer sur les défilés. D’autres encore deviendront perruquier-posticheur pour travailler au cinéma ou au théâtre.

    Pour faciliter l’insertion professionnelle, l’apprentissage est une étape quasi obligatoire. Formé en entreprise, le débutant a plus de chance d'être embauché au sein de son équipe formatrice à la fin de son cursus.