Styliste-Visagiste | Fiche métier

Quelles sont les missions du Styliste-Visagiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Styliste-Visagiste.

Styliste-Visagiste | Fiche métier
Sommaire

    Métier de styliste-visagiste

    L’attention particulière portée au physique et à la personnalité de ses clients distingue en partie le visagiste du coiffeur traditionnel. Découvrez le métier de styliste-visagiste, très en vogue, afin de vérifier s’il correspond à vos aspirations et vos objectifs de reconversion ou d’évolution. 

    Qu’est-ce qu’un visagiste ? 

    Parmi les nombreuses spécialités qu’offre la coiffure, nous retrouvons le visagisme qui consiste à tenir compte de la forme du visage et de la personnalité pour réaliser la coupe de cheveux la plus adaptée quel que soit le client : homme, femme, enfant. Cette qualité est très demandée par les clients qui souhaitent sortir de chez leur coiffeur métamorphosés dans le bon sens du terme. 

    Comme tout coiffeur, le visagiste maîtrise à la perfection toutes les techniques de coiffure, du shampoing à la coupe en passant par la coloration.

    En tant qu’expert du cheveux, il sait établir un diagnostic du cuir chevelu et des cheveux de ses clients dans l’optique de leur proposer le soin le plus adapté. 

    Missions du styliste-visagiste 

    • Accueil du client et installation au poste de travail
    • Evaluation des besoins du client et de ses motivations
    • Proposition de coiffure et/ou produits répondant à ses besoins
    • Conception de la coiffures
    • Vente des produits et services
    • Planification des activités
    • Gestion de l’espace de travail
    • Gestion des matériels et des produits

    Où exerce le styliste-visagiste ?

    Le coiffeur-visagiste a plusieurs possibilités pour travailler. 

    • Soit il se dirige vers une enseigne, ce qui représente environ 10% des salons de coiffure. 
    • Soit, il intègre un salon de coiffure indépendant. 
    • Soit il se met à son compte ou en coiffure à domicile.

     

    Mais il peut également exercer dans le milieu du spectacle, de la mode ou dans des entreprises de distribution de compléments capillaires ou de distribution de produits cosmétiques

    Tendances de la profession

    Le cariste est l'un des métiers logistique où les offres d'emploi abondent, surtout en contrats temporaires et notamment d’intérim.

    Qualités requises pour devenir Visagiste

    Pour exercer le métier de visagiste, un grand nombre de qualités sont importantes dont les plus importantes demeurent les suivantes :

    Rigueur et souci du détail

    La plus grande mission du styliste-visagiste est de faire passer du bon temps à ses clients et pour cela, le goût du travail bien fait est indispensable. 

    Créativité

    Les visagistes sont des créatifs. L’imagination et la créativité sont donc l’une des principales qualités que doit avoir ce professionnel.

    Patience 

    Certaines coiffure requièrent beaucoup de travail et beaucoup de minutie. La patience sera donc indispensable.  

    Sens du contact

    Métier de contact, devenir visagiste demande un bon sens relationnel. Une bonne écoute est également requise afin d’avoir une relation d’écoute sérieuse et de qualité.

    Formations pour devenir styliste-visagiste 

    Pour devenir styliste-visagiste, le suivi d’une formation professionnelle est obligatoire car la profession de coiffure est réglementée. Un brevet professionnel, le brevet de maîtrise de coiffure ou le BTS sont d’ailleurs imposés pour ouvrir un salon. L’appellation visagiste n'étant pas réglementée, tout coiffeur peut y prétendre.

    Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que coiffeur.

    Pour devenir coiffeur à domicile, le CAP coiffure peut suffire .

    Formation Initiale

    Niveau CAP

    • CAP coiffure. Accessible dès la 3e, il se prépare en deux ans en lycée professionnel, en CFA, ou dans une école privée.
    • MC Styliste-visagiste ou MC coiffure coupe et couleur.  Accessible après un CAP coiffure, il se prépare en un an et permet d'acquérir davantage de technicité.

     Niveau BAC

    • BP coiffure. Accessible après un CAP coiffure, il se prépare en en  2 ans en alternance et permet de maîtriser l’ensemble des techniques de coupe, de coloration, de soins capillaires et de coiffage.
    • BAC professionnel métiers de la coiffure.  Il se prépare en 3 ans après la classe de 3e ou en 2 ans après un CAP coiffure.
    • BAC  pro perruquier posticheur. Il se prépare en 3 ans après la classe de 3e ou en 2 ans après un CAP coiffure.

    Niveau BAC+2

    • BM (brevet de maîtrise) coiffeur. Le BM est délivré par les chambres de métiers et prépare en 2 ans. Pour y accéder, il faut avoir au moins 19 ans et être titulaire du BP ou justifier de 5 ans d’activité professionnelle.
    • BTS métiers de la coiffure.  Il se prépare en 2 ans après le BAC.

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir visagiste par la voie de la formation pour adultes en préparant la plupart des diplômes cités ci-dessus.

    Ces formations peuvent se dérouler en alternance, via la formation professionnelle continue ou la validation des acquis de l'expérience (VAE).

    Évolutions possibles du visagiste

    Il peut ensuite choisir de se spécialiser en devenant coloriste-permanentiste ou styliste-visagiste ou encore barbier.

    Certains perceront dans l’univers de la mode et pourront exercer sur les défilés. D’autres encore deviendront perruquier-posticheur pour travailler au cinéma ou au théâtre. Enfin, certains choisiront de se mettre à leur compte.

    Salaire d’un styliste-visagiste

    Les revenus d’un visagiste sont similaires à ceux d’un coiffeur et sont définis dans la convention collective nationale de la coiffure. Selon le niveau d’étude, l’ancienneté dans l’entreprise et l’expérience professionnelle, le salaire minimum d’un visagiste se situe en moyenne entre 1400 € et 1800 € par mois. 

    Un coiffeur visagiste à son compte aura souvent des revenus supérieurs à un coiffeur traditionnel car les clients sont souvent prêts à payer plus cher s’ils sont sûrs que le résultat seront à la hauteur.

    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test