Maquilleur professionnel | Fiche métier

Quelles sont les missions du Maquilleur professionnel ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Maquilleur professionnel.

Maquilleur professionnel
Sommaire

    Maquilleur professionnel : zoom sur le métier 

    Professionnel indispensable du cinéma, des défilés de mode ou tout simplement des instituts de beauté, le maquilleur professionnel sait aussi bien embellir un visage que le grimer totalement. Découvrez le métier en détail. 

    Qu’est-ce qu’un maquilleur professionnel ?

    Egalement appelé make-up artist ou maquilleur artistique, le maquilleur professionnel met toute sa créativité et son sens artistique en oeuvre pour mettre en valeur des visages, métamorphoser des personnes ou créer des personnages à l’aide de maquillage. 

    Mariages, shootings, défilés de mode, maquillage de comédiens, sont autant d’occasions où le maquilleur professionnel peut intervenir.

    Métier à dominante féminine, les missions du maquilleur professionnel varient selon l’endroit où il exerce allant de la simple application d’un fond de teint sur le visage d’un présentateur, à la réalisation de maquillages sophistiqués pour un défilé de mode en passant par la transformation complète d’un acteur pour simuler des plaies par exemple. Certains maquilleurs-prothésistes sont d’ailleurs formés à la conception et la pose de prothèses. 

    Le maquilleur travaille souvent en étroite collaboration avec le costumier, l’éclairagiste et le cadreur et peut passer plusieurs heures à réaliser un maquillage.

    Missions du maquilleur professionnel

    • Recueillir les souhaits du client ;
    • Étudier les documents, objets et autres accessoires qui peuvent lui être utiles pour réaliser sa mission ;
    • Créer une proposition artistique contenant le choix des textures, des produits, des matières, étude du visage et de la silhouette ou encore réalisation de divers effets ;
    • Maquiller ses client(e)s ;
    • Donner des conseils de maquillage.

    Qualités requises pour devenir maquilleur

    Pour exercer le métier de maquilleur, un grand nombre de qualités sont importantes dont les plus importantes demeurent les suivantes :

    Rigueur et souci du détail

    La plus grande mission du maquilleur est de faire passer du bon temps à ses clients et pour cela, le goût du travail bien fait est indispensable. 

    Créativité

    Les maquilleurs sont avant tout des créatifs. L’imagination et la créativité sont donc l’une des principales qualités que doit avoir ce professionnel.

    Patience 

    Certains maquillages requièrent des heures de travail et beaucoup de minutie. La patience sera donc indispensable.  

    Sens du contact

    Métier de contact, devenir maquilleur demande un bon sens relationnel. Une bonne écoute est également requise afin d’avoir une relation d’écoute sérieuse et de qualité.

    Formations pour être maquilleur 

    Pour devenir Maquilleur professionnel, le suivi d’une formation qualifiante et/ou diplômante professionnelle n’est pas obligatoire mais comme tout métier, fortement conseillé afin d’acquérir les savoirs indispensables. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que Maquilleur professionnel.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie. Accessible dès la 3e, il se prépare en deux ans en lycée professionnel, en CFA, ou dans une école privée.
    • BP esthétique, cosmétique, parfumerie. Accessible après un CAP Esthétique, cosmétique, parfumerie, il se prépare en deux ans en lycée professionnel, en CFA, ou dans une école privée.

    Niveau BAC

    • Bac professionnel esthétique, cosmétique, parfumerie. Accessible une 2de générale et technologique ou un CAP Esthétique, cosmétique, parfumerie, il se prépare en 2 ans. Après la 3e, il se prépare en 3 ans.
    • Titre de maquilleur perruquier plasticien, proposé à l'Atelier du Griffon situé à Lyon inscrites au RNCP.

    Niveau BAC+2

    • BTS métiers de l'esthétique-cosmétique-parfumerie. Il se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat. (Une classe de mise à niveau pour ce BTS existe pour les élèves non issus de la filière esthétique ou scientifique.)
    • Certification professionnelle de maquilleur artistique de l'école de maquillage artistique Sophie Lecomte à Aix-en-Provence inscrites au RNCP (15000€)

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir maquilleur professionnel par la voie de la formation continue en préparant les diplômes cités ci-dessus mais également le CQP maquilleur conseil animateur.

    Salaire d’un maquilleur

    Le maquilleur professionnelle a en général le statut d’intermittent du spectacle. Son salaire dépendra donc du nombre de jours travaillés. En moyenne, le salaire journalier varie entre 150€ et 180€ brut à la télévision et entre 200€ et 250€ brut dans le cinéma.

    Où travaille le maquilleur professionnel ?

    Les lieux d’exercice sont nombreux puisqu’il peut intervenir en freelance ou salarié dans un centre de soin, un institut de beauté ou un magasin de cosmétique. Dans ce cas, il est en contact de particuliers qu’il doit mettre en valeur et conseiller. Le maquilleur peut être amené à effectuer de la vente additionnelle de produits cosmétiques ou à en faire la démonstration.

    Enfin, quelques free-lance exercent dans le spectacle et la mode mais les places y sont hélas peu nombreuses.

    Débouchés

    Après une formation, il faut déjà passer par la fonction d’assistant(e) maquilleur(se) pour prétendre au poste de maquilleur professionnel. Après plusieurs années, il peut occuper le poste de chef maquilleur dans une grosse société de production audiovisuelle ou cinématographique.

    Dans la majeure partie des cas, le maquilleur professionnel travaille en tant qu'intermittent. 

    Le métier de maquilleur n'est pas simple à exercer. Il y a en effet bien plus de candidates que de postes à pourvoir.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti