Tout projet de reconversion doit être décidé après mûre réflexion, même celle d’illustrateur.

Sommaire

    Saviez-vous que 60 % des salariés ont déjà connu un changement de métier ou de secteur d’activité (sondage réalisé par Opinion Way pour l’Afpa) ? Si vous lisez cet article aujourd’hui, il y a fort à parier que vous en fassiez bientôt partie et recherchiez comment bien réussir votre reconversion en tant qu’illustrateur.

    Voici donc quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté. 

    Bien connaître le métier d’illustrateur

    Trouver le métier dans lequel nous nous épanouirons pleinement est un véritable luxe à côté duquel nous ne devons pas passer. Donc avant de vous jeter corps et âme dans une reconversion dans l’illustration, vous devez savoir à quoi vous attendre et vous assurer que  le métier vous correspond totalement. Informez-vous sur le métier d’illustrateur (missions, avantages, inconvénients, rémunération…), sur la réalité du marché (et sa concurrence), vérifiez que des opportunités professionnelles sont réellement à saisir. Entre ce qu’on imagine et les faits, il y a parfois un fossé.

    Vous pouvez également tenter de faire des stages pour tester le métier.

    Se former au métier d’illustrateur

    Si une grande partie des illustrateurs se forment « sur le tas », sans formation particulière, opter pour un apprentissage minimum est tout de même fortement recommandé. En effet, dans une société où la concurrence entre illustrateurs est rude, un bon coup de crayon et une créativité débordante ne sont plus suffisants pour vivre rapidement de sa passion.

    Il est nécessaire d’acquérir un savoir-faire particulier et de posséder un certain nombre de compétences spécifiques. 

    De nombreuses possibilités pour vous former au métier d’illustrateur existent, accessibles à tous que vous soyez en activité ou pas. Déterminez donc si vous avez besoin de vous former. 

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Edaa
    Illustration à distance
    Proposé par Edaa
    8 à 10 mois
    À distance
    Nous contacter
    Voir la formation
    Formalive
    Illustrator - Certification TOSA - Cours particuliers à distance - Tous financements (CPF, OPCO, Pôle emploi, fonds propres)
    Proposé par Formalive
    20H / Jusqu'à 3 mois
    À distance
    890,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Edaa
    Illustrator à distance
    Proposé par Edaa
    50h
    À distance
    1 280,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations illustrateur
    Trouvez les formations illustrateur adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Se faire accompagner

    Vous voilà convaincu de changer de carrière ? Et si vous réalisiez un bilan de compétences avant ? Défini par le code du travail, ce dispositif individuel d’accompagnement relève de la formation continue et vous permettra de :

    • prendre conscience de vos compétences
    • donner du sens à votre carrière 
    • (re)prendre confiance en vous 
    • vous appuyer sur vos forces et acquis pour réaliser votre nouveau projet
    • définir concrètement les prochaines étapes de votre reconversion 
    • devenir acteur de votre carrière et vous mettre en action
    • définir un plan de formation

    Sachez que vous pouvez effectuer un bilan de compétences pendant votre temps de travail et que vous pouvez le financer en tout ou partie avec votre CPF.

    Prendre son temps

    Impatient de retrouver un métier qui a du sens, vous aimeriez que votre reconversion se fasse d’un claquement de doigts. Mais attention ! Trop de précipitation est source d’échec.  Ce projet doit être décidé après mûre réflexion car ce processus peut être long et éprouvant s’il est fait pour de mauvaises raisons. Tout comme la construction d’un bâtiment, mener à bien une reconversion nécessite de disposer de toutes les pièces en amont pour pouvoir les agencer convenablement. On ne commence pas par le toit avant d’avoir monté les murs.

    Se donner du temps limite les erreurs mais surtout, permet de prendre plus de plaisir à cette aventure. Débarrassé de l’urgence, vous êtes plus enclin à explorer diverses voies, à prendre du recul sur vous-même et surtout, à éviter une réponse pré-mâchée. Vous devenez ainsi l’acteur de votre avenir.

    Accepter qu’on puisse échouer

    Changer de métier est un vrai challenge. Et comme tout défi, celui-ci peut également se solder par un échec. Cela est d’autant plus dur à encaisser que vous avez peut-être sauté le pas après de nombreux mois de réflexion et de préparation. Vous avez peut-être utilisé votre CPF pour suivre une formation. Voire, vous avez déjà démissionné.

    Alors oui, il est tout à fait légitime de se sentir découragé et perdu. Mais la première chose à faire pour rebondir sera d’accepter la situation et de faire preuve de résilience. Ce qui est fait est fait et il faut maintenant aller de l’avant. N’hésitez pas à consulter notre article : J’ai raté ma reconversion, et alors ? afin d’avoir de précieux conseils pour vous remettre en selle rapidement.

    • Catégories :
    • Métiers
    • Reconversion
    Article mis à jour le 07/08/2023
    Trouver votre formation
    Pour Approfondir
    Choisir formation illustrateur Financer sa formation illustrateur Formalités pour devenir illustrateur freelance Illustrateur Pourquoi devenir illustrateur