Formation à la création d'entreprise : stop aux idées reçues

Formation à la création d'entreprise : stop aux idées reçues
Sommaire

Beaucoup d’entrepreneurs omettent la case formation et cela constitue l’une des raisons de tant d'échecs.

J'imagine que vous ne souhaitez pas rejoindre les 50% d’entreprises qui ne survivent pas au-delà de 5 ans ?

Dans ce cas, il est important de démêler le vrai du faux sur les formations à la création d’entreprise en consultant les 5 idées reçues les plus courantes à ce sujet et pouvoir prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Se former à la création d’entreprise ne sert à rien

Faux.

Vous imaginez-vous vous lancer dans la coiffure sans savoir faire un brushing ? Dans la boulangerie sans connaître le pétrissage du pain ? Dans le développement sans savoir coder ? Ou encore devenir infirmière sans savoir faire une injection ? Bien sûr que non. Vous savez pertinemment l’importance de suivre une formation professionnelle au préalable !

Dans le domaine de la création d’entreprise c’est exactement la même chose !

En effet, devenir chef d’entreprise implique d’exercer une multitude de professions : manager, comptable, commercial, secrétaire, chargé de communication… et de développer un certain nombre de qualités.

Alors évidemment pas besoin d’être un expert dans tous ces domaines mais un minimum de connaissances en management, en droit, en comptabilité, en commerce et en communication est nécessaire pour lancer et développer son activité. 

Pour les acquérir, la meilleure solution est de suivre une formation la plus complète possible dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Suivre une formation à la création d’entreprise, c'est une perte de temps

Faux.

Se former à la création d'entreprise n'est pas une perte de temps, bien au contraire.

Tout d’abord, cela vous permettra de connaître toutes les démarches et ainsi d’éviter de gaspiller du temps à chercher à droite à gauche les informations essentielles que tout entrepreneur se doit de connaître avant de se lancer.

Ensuite, cela vous permettra de vous concentrer uniquement sur des missions à forte valeur ajoutée, comme par exemple la réalisation d’un business plan ou d’une étude de marché, et non sur des tâches qui ne sont pas essentielles pour l’avancement de votre projet.

Enfin, cela vous évitera de nombreuses erreurs dont certaines pourraient être certes rattrapables mais vous feraient perdre un temps précieux dans votre développement.

Se former à l’entrepreneuriat, c'est gaspiller son argent

Faux.

Savez-vous combien cela vous coûterait de faire une école de commerce ou de management ? Tout dépend de l’école mais en général le cursus peut coûter des dizaines de milliers d’euros.

De plus, avez-vous estimé combien cela vous coûterait de commettre des erreurs qui sont non seulement une perte de temps (comme nous venons de le voir) mais également d’argent.

Bien entendu, une formation est un coût à prendre en compte mais il n’en est rien par rapport aux bénéfices que vous en retirez. De plus, de nombreuses solutions de financements sont à votre portée comme nous allons le voir. 

Ce type de formation ne peut pas être financé

Faux.

Aussi rentable soit un investissement, il est parfois compliqué de devoir mettre de sa poche une somme qu'on envisageait dépenser autrement. 

Mais pas de panique, il existe de nombreuses solutions de financement.

Ainsi, si vous êtes salarié, fonctionnaire, demandeur d’emploi ou indépendant vous pouvez mobiliser votre compte personnel de formation ou profiter d'autres solutions vous permettant de prendre en charge tout ou partie du coût de la formation.

Une formation à la création d’entreprise peut se faire uniquement en présentiel

Faux.

De nombreux organismes proposent également des formations à distance, à plein temps ou non, en cours du soir ou en apprentissage.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test