Reconversion militaire et reconversion professionnelle : s’accordent-elles ?

Reconversion militaire et reconversion professionnelle : s’accordent-elles ?
Sommaire

Après maintes réflexions, vous êtes enfin résolu à mettre fin à votre carrière militaire pour une reconversion professionnelle ? Vos premières inquiétudes pourront alors être : est-ce que celle-ci rime avec la reconversion militaire ? Et, le cas échéant, est-ce que vous serez en mesure de relever le défi de réussir en tant qu’ancien militaire ? Les réponses à vos deux questions sont positives, d'autant plus qu'il existe une agence militaire qui coordonne, de A à Z, votre transition professionnelle. "Je change de métier", notre plateforme spécialiste de la reconversion et de l’évolution professionnelles, vous explique tout…

Militaire, quelle institution prend en charge votre reconversion ?

Rien qu'en 2017, l’armée de Terre française a enregistré environ 15 000 départs de militaires candidats à l’emploi civil. Assiste-t-on à un phénomène irréversible qui risque d’affecter l’écrasante majorité de ces porteurs de tenue ? Dans tous les cas, les portes restent toujours grandement ouvertes pour tout militaire (comme vous), qui aspire à changer de métier, à créer une entreprise ou à évoluer professionnellement.

À cet effet, un service dédié, Défense Mobilité, a été mis en place au sein du ministère des Armées. Il s'agit d’une agence dite de reconversion de la défense (ARD). Cette institution militaire a pour mission de créer toutes les conditions optimales pour la réussite de votre transition. En bref, elle vous accompagne dans tout le processus qui vous mène vers votre future vie civile.

Militaire ? Oui, mais est-ce que vous êtes concerné par la reconversion ?

Le statut général des militaires est à la fois généreux et flexible vis-à-vis de ceux et celles qui veulent changer de métier. Pour votre information (ou pour rappel), le changement de métier, tout comme l’évolution professionnelle et la création d’entreprise, fait partie de la reconversion. Celle-ci vous est accessible si vous êtes :

  • Militaire contractuel ou de carrière ;
  • Militaire blessé au cours d’une opération ;
  • Militaire sous contrat (avec un minimum de quatre ans de service) ;
  • Militaire ou ancien militaire radié (depuis moins de trois ans).

Pourquoi se reconvertir en étant militaire ?

Les raisons qui poussent les salariés à quitter leur emploi pour se reconvertir sont aussi diverses que variées. Notez, de façon non exhaustive, le mal-être au travail, la quête de sens, le besoin d’épanouissement professionnel, un avenir professionnel incertain…

La situation de ces salariés reconvertis était-elle différente de la vôtre ? Peut-être ! Mais il y a trois autres raisons majeures qui sont spécifiques aux militaires.

Premièrement, il s’agit de la fin de contrat.

Deuxièmement, il y a le facteur lié à la limitation d’âge (dépendamment du grade de l’intéressé).

Troisièmement, le fait d'être en position de réorientation de carrière.

Dans tous les cas, vous aurez du mal à intégrer directement la fonction publique ou le secteur privé (à moins de disposer des compétences qui y sont directement transposables). La reconversion reste alors la solution privilégiée, tant que vous aspirez à demeurer encore actif.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Quelles sont les grandes étapes de votre reconversion de militaire ?

De la définition de votre projet professionnel à l’intégration de votre futur poste, vous avez à suivre diverses étapes de la reconversion. Vous avez identifié le secteur dans lequel vous voulez évoluer ? En tenant compte de vos compétences et capacités, un conseiller en transition professionnelle de Défense Mobilité vous aidera alors à clarifier votre projet et à le mûrir. Il vous reviendra alors :

  • D’analyser le marché de l’emploi du secteur que vous avez choisi ou que votre conseiller vous a proposé ;
  • De réaliser certaines enquêtes métiers…

Dans l’un et l’autre cas, il s’agit pour vous de vérifier la faisabilité de votre projet de reconversion. Tout est parfait ? Vous pouvez soumettre votre demande à l’ARD, qui valide (ou non), tous les projets.

Reconversion : quelle formation pour les candidats militaires ?

Défense Mobile s’attelle à la formation professionnelle des militaires dans le cadre de leur reconversion. Ces derniers sont principalement des contractuels qui sont peu ou pas du tout qualifiés, et qui ne disposent pas non plus de compétences transposables dans la fonction publique. Cette formation est entièrement prise en charge, du point de vue coût et hébergement, par l’agence qui dispose de son propre centre militaire de formation professionnelle (CMFP).

Reconversion : quels sont les débouchés et opportunités professionnelles pour vous, militaire ?

Contrairement aux idées reçues, les anciens militaires ont leur place dans la vie active civile. Ils sont même "prisés" dans les secteurs de la surveillance et de sécurité privée. Être convoyeur de fonds, agent de sécurité, veilleur de nuit ou encore garde du corps n'est pas donné à tout le monde. Les débouchés dans le privé ne manquent donc pas pour vous, militaire.

Vous aspirez plutôt à évoluer dans la fonction publique ? Diverses opportunités professionnelles s’ouvrent à vous. Vous pouvez en effet accéder à 4 dispositifs d’aides à votre départ pour la vie civile, conformément au Code de la défense.

Accès à la fonction publique civile

Le détachement et les emplois réservés constituent les deux axes couverts par les dispositifs d’accès à la fonction publique civile pour les militaires.

Le détachement vous est destiné lorsque vous êtes encore en activité. Il vous permet d’occuper un emploi de la catégorie A, B ou C, dépendamment de votre ancienneté (allant de 4 ans minimum à 10, voire 15 ans), et de votre grade. Quant aux emplois réservés, ils sont accessibles aux candidats titulaires d’une pension militaire d’invalidité. Il s'agit ici des militaires victimes d’une maladie contractée pendant qu'ils étaient encore en opérations extérieures (OPEX), ou sur le champ de bataille.

Cessation temporaire de service

Quatre possibilités sont ici envisageables :

  • La mise à disposition : pour une durée limitée et en étant encore en activité, vous pouvez être affecté pour servir dans le public, le privé ou le monde associatif ;
  • La position de détachement : elle vous permet d'être détaché de votre corps d'origine tout en conservant votre ancienneté et vos droits à la pension de retraite et d’avancement ;
  • La position "hors-cadre" : servir le même employeur (public ou privé), en étant en position de détachement, c'est possible pour peu que vous soyez encore de carrière et justifiez d'un minimum de 15 ans de service ;
  • La disponibilité : si vous avez plus de 15 ans de service en tant qu’officier de carrière (avec au moins 6 ans d’expérience en tant qu’officier), vous avez la latitude d’interrompre votre fonction militaire pour une période de 5 ans (non renouvelable).

Nota bene : la disponibilité n'est pas à confondre avec le congé pour la reconversion.

Les congés

Les congés font partie des dispositifs d’aides à la reconversion des militaires. Ils sont classés en deux catégories : le congé de reconversion et le congé permettant de créer une entreprise ou d’en reprendre une.

  • Le congé de reconversion vous est accordé si vous avez servi dans l’Armée pendant au moins 4 années. Il est d’une durée de 120 jours ouvrés et doit entièrement être investi dans la préparation de votre éventuel futur emploi civil. Il vous permet notamment de suivre efficacement votre formation ou votre accompagnement à l’emploi.
  • Le congé pour création ou reprise d’entreprise (CCRE), quant à lui, vous oblige à vous consacrer pleinement à ces tâches. Cela va de la définition de l’objet social aux éventuelles aides à la création de votre entreprise, en passant par son secteur d’activité, sa forme juridique, etc.

Aides accessibles pour les militaires en reconversion ?

En tenant compte de vos compétences et de vos connaissances (notamment les soft skills), l’ARD décide d’une des deux choses suivantes : soit elle vous propose une formation, soit elle vous oriente vers un accompagnement. Des dispositifs d’aides à la formation et à l’accompagnement ont été prévus à cet effet.

La reconversion militaire s’accorde bien avec la reconversion professionnelle. Cette dernière constitue, de fait, un droit pour vous. Afin de jouir pleinement de ce droit, Défense Mobilité se charge de votre transition professionnelle. En effet, changer de métier ne s’improvise pas. Il faut une bonne préparation, des aides financières et techniques suffisantes… (particulièrement si l’on est militaire).

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Pour approfondir
Reconversion militaires : aides financières, accompagnement et conditions d’accès
Aides au départ et à la reconversion des militaires
Quel est l'âge idéal pour effectuer une reconversion professionnelle ?
A qui s'adresse la reconversion ?
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test