Se reconvertir quand on est demandeur d’emploi

Très bonne initiative. Si vous êtes au chômage et peinez à retrouver du travail ou tout simplement, si votre métier ne vous convient plus, profitez de votre situation pour entamer une reconversion professionnelle.

Reconversion professionnelle quand on est au chômage
Sommaire

Que ce soit par obligation ou par choix, se retrouver du jour au lendemain sans emploi semble à première vue peu réjouissant et pourtant, cette période peut s’avérer devenir une véritable opportunité professionnelle pour peu qu’on sache saisir les occasions qui se présentent.

En effet, nous avons la chance en France de disposer de nombreux dispositifs d’aides à la reconversion des demandeurs d’emploi. Ces dispositifs sont destinés à créer toutes les conditions nécessaires à la réussite de votre transition professionnelle.

Curieux de savoir comment profiter de votre période de chômage pour démarrer une nouvelle vie professionnelle ? Je change de métier, votre spécialiste de la reconversion professionnelle, vous répond ci-après.

Pourquoi profiter du chômage pour changer de métier ?

Autant être honnête. Retrouver un emploi quand on est au chômage peut être difficile et ne va souvent pas en s’améliorant en prenant de l’âge, si cette situation dure depuis trop longtemps ou si ses compétences actuelles ne sont plus adaptées au marché de l’emploi.

Changer de métier peut apparaître comme la situation idéale pour retourner sur le marché du travail.

Mais attention ! Une reconversion est un processus long et réfléchit qui ne doit pas être poussé par l'urgence de retrouver du travail si on souhaite réellement voir ses chances de succès augmenter.

Une étude Pôle Emploi démontre que pour 51% des demandeurs d’emploi, "le changement de métier se présente comme la seule issue possible" pour retrouver un poste. La probabilité de se lancer dans une nouvelle carrière est donc plus forte chez les chômeurs de longue durée ou sans indemnités.

Les raisons qui peuvent vous pousser à profiter de cette période d’inactivité pour entamer une nouvelle vie professionnelle peuvent être nombreuses : 

  • L’envie d’être plus en phase avec vos valeurs
  • Le souhait de voir votre rémunération devenir plus attractive
  • Le besoin de ressentir moins de pression, de stress ou d’ennui
  • Le besoin de se lancer de nouveaux défis professionnels
  • L’espoir de réaliser un rêve de gosse
  • Le désir de bénéficier d’une plus grande autonomie
  • L’obligation tout simplement suite à une mutation du conjoint, une maladie, un handicap...

Bref, les raisons qui vous poussent à la reconversion sont multiples et propres à chacun mais opter pour la reconversion peut vous donner accès à un tout autre métier et vous ouvrir ainsi de nouvelles portes vers l’emploi.

De plus, depuis le 1er novembre 2019, la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » permet aux personnes qui quittent volontairement leur emploi pour suivre un projet de reconversion professionnelle nécessitant le suivi d'une formation ou un projet de création ou de reprise d'une entreprise de bénéficier du chômage.

Bien entendu, cette indemnisation est soumise à des conditions strictes.

Découvrez comment bénéficier des allocations-chômage suite à une démission pour entamer votre reconversion professionnelle.

Comment bien se réorienter quand on est demandeur d’emploi ?

De l’idée de votre projet à sa réussite (ou, possiblement, son échec), diverses étapes seront à franchir.

Commencez par mûrir vos réflexions, sur votre projet, de façon objective et exhaustive. Vos questionnements porteront sur vos compétences professionnelles et qualités personnelles, vos motivations, le pourquoi de votre reconversion… Mais trouver personnellement des réponses pertinentes aux bonnes questions que vous vous posez n'est pas suffisant.

Pour vous prêter main-forte dans ce défi, vous pouvez commencer par consulter un conseiller en évolution professionnelle (CEP). Droit ouvert à tous les actifs, le Conseil en évolution professionnelle est entièrement gratuit accessible à tout actif sans condition.

Si le CEP est une bonne solution, il ne sera certainement pas suffisant et il y a fort à parier qu’un bilan de compétences vous sera conseillé pour compléter.

En permettant de faire le point sur vos envies, besoins de formation, compétences et aptitudes, cette étape du bilan de compétences vous permet de progresser vers la voie professionnelle qui convient le mieux et de définir un projet viable.

Une fois que vous aurez défini le métier le plus adapté à votre profil et les éventuelles formations à suivre, il vous faudra penser à leur financement, étape facilitée par certains dispositifs d’aide à la reconversion.

Néanmoins, si la reconversion professionnelle est maintenant entrée dans les mœurs, elle n’en reste pas moins une expérience angoissante, complexe et pouvant être longue (entre 6 et 36 mois). Pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, Je-Change-De-Métier décortique pour vous chaque étape de ce processus.

Reconversion demandeur d’emploi : quels financements sont possibles ?

Aide de Retour à l’Emploi Formation ou AREF 

Destinée aux bénéficiaires de l’allocation de l’Aide de Retour à l’Emploi (ARE) qui suivent une formation de Pôle Emploi dans le cadre du Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE), cette allocation est en principe égale à l'ARE de base. Cependant, le montant minimal est différent pour les salariés qui travaillaient à temps partiel.

Le Compte Personnel de Formation ou CPF

Tout comme le salarié, le demandeur d’emploi peut utiliser le montant disponible sur son CPF pour financer ses actions de formation.

Rémunération des Formations de Pôle Emploi ou RFPE

La Rémunération des Formations de Pôle Emploi (RFPE) est une indemnité versée aux demandeurs d’emplois par Pôle Emploi qui suivent une formation agréée par Pôle Emploi dans le cadre de leur projet personnalisé d’accès à l’emploi. Elle est accessible aux demandeurs d’emploi qui ne sont pas ou plus éligibles aux différents droits existants, qu’il s’agisse de l’ARE ou de l’ASP.

L'Action de Formation Préalable au Recrutement ou AFPR

L'Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) est destinée à combler l'écart entre les compétences que détient le candidat et celles que requiert l'emploi visé ou proposé par Pôle Emploi. Elle s’applique aux offres d’emploi qui affiche la mention "Action de Formation Préalable au Recrutement".

Elle s’adresse à toute personne inscrite à Pôle Emploi, indemnisée ou pas.

Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle POE I

Cette aide s’adresse à toute personne inscrite à Pôle Emploi, indemnisée ou pas et souhaitant suivre une formation pour acquérir les compétences nécessaires à une offre déposée par une entreprise auprès de Pôle Emploi. À l’issue de cette formation et si vous atteignez le niveau requis, l’employeur est tenu de vous embaucher.

Actions de Formation Conventionnées ou AFC

Ce dispositif permet de compléter les compétences que la personne en recherche d’emploi possède en ramenant celles-ci au niveau d’exigence du marché du travail par une formation adaptée. Dans ce cadre, Pôle emploi achète régulièrement des places de formations auprès de différents organismes de formation et dans des domaines de compétences ou des secteurs d’activité où la demande d’emploi est insuffisante. Cette aide s’adresse à toute personne inscrite à Pôle Emploi, indemnisée ou pas.

Aide Individuelle à la Formation ou AIF

L’AIF est une aide financière destinée à suivre une formation non couverte par d’autres dispositifs de financements collectifs ou individuels. Elle peut venir compléter les aides des collectivités territoriales ou des OPCO. Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi,  les personnes en CRP (Convention de Reclassement Personnalisé), en CTP (Contrat de transition professionnel) ou en CSP (contrat sécurisation professionnelle).

Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective POE C

La préparation opérationnelle à l’emploi collective permet de former des demandeurs d’emploi à des métiers sur lesquelles les entreprises peinent à recruter. Cette aide est mise en œuvre sur décision des partenaires sociaux d’une branche professionnelle. Cette aide s’adresse à toute personne inscrite à Pôle Emploi, indemnisée ou pas.

Chèque Formation

Fournie par le Conseil régional, cette aide permet de suivre une formation professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre professionnel enregistré au Répertoire national des certifications (RNCP) ou éligible au Compte personnel de formation (CPF).

Rémunération de Fin de Formation ou RFF

Destinée aux demandeurs d'emploi en fin de droits ayant entamé une formation et ne l’ayant pas encore terminée, la RFF permet d'être indemnisé jusqu'à la fin de la formation par Pôle Emploi.

Pour vous aider à prendre des décisions éclairées, Je-Change-de-Métier met à votre disposition de multiples conseils d’experts.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test