Comment relancer sa carrière sans changer de métier ?

Comment relancer sa carrière sans changer de métier ?
Sommaire

La crise pandémique a donné à beaucoup un espace de réflexion, une occasion imposée de sortir d'un train-train. Certains ont ainsi remis en question un mode de fonctionnement personnel, familial ou professionnel. On a entendu beaucoup de familles ou de célibataires quitter les grandes villes pendant les périodes de confinement et essayer une habitude de travail différente : le télétravail a ouvert de nouveaux possibles et de nouvelles opportunités.

En s'appuyant sur l'évolution sociétale qu'a représentée la crise du covid-19, il est peut-être sain de s'interroger sur son devenir professionnel. Alors si vous ressentez une lassitude ou une insatisfaction, il ne faut pas en avoir peur, ni la refouler : le moment est peut-être venu de changer de direction, de rôle ou d'entreprise, ou de faire les choses différemment sans pour autant changer de métier. 

La première des choses est certainement de se poser pour mettre des mots sur ses ressentis, pour écrire afin de figer les choses, de brainstormer pour ne rien exclure et ne rien s'interdire. Il est tout à fait normal qu'à certaines étapes de sa vie - on pense souvent à la crise dite de "la quarantaine" - on s'interroge sur la suite à donner à son parcours professionnel. 

Un grand bing bang sociétal comme le Covid-19 a également de lourdes répercussions sur le mode de vie et donc de travail que nous aurons les uns et les autres à l'avenir.

Diagnostiquer : prendre du recul, dédramatiser et poser les mots

La volonté de relancer sa carrière vient en général d'une déconvenue, d'une lassitude, d'un sentiment plutôt négatif, qui peut affecter la confiance ou l’estime de soi-même. La première chose est de dédramatiser cette situation, qui est tout à fait fréquente et normale. Ce serait le fait de ne jamais rien remettre en question qui serait plus inquiétant !

Par une analyse à froid, avec une prise de recul, et un peu de temps pour mettre les mots qu'il faut dessus, on va pouvoir se faire une juste représentation de ce que sont nos frustrations. Il faut le faire avec beaucoup de bienveillance envers soi-même car beaucoup de sentiments peuvent apparaître lors de cette réflexion comme le découragement , la tristesse ou la colère. On identifie parfois mal les sensations, avec une impression que l'on est responsable de tout ce qui se passe parce que l'on n'a pas fait assez ceci ou cela. Il faut effectivement un peu de temps pour sortir de cette culpabilité. 

Une phase où on pourra se ressourcer, sortir d'un quotidien et d'une spirale négative est une phase essentielle : des vacances, un voyage, mais aussi une discussion avec des amis peuvent être salvateurs. 

Autorisez-vous à prendre du recul, le temps nécessaire, même si cela vous paraît audacieux. C'est un temps qui sera foncièrement bien utilisé. 

Au fur et à mesure, la gestion de ses propres émotions va se réguler, avec moins de sentiments négatifs, et une représentation plus juste et honnête de la situation. Vous n'avez pas forcément mal agi ou été incompétent, vous avez peut-être tout simplement besoin de nouveaux horizons.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Relancer sa carrière : définir de nouveaux objectifs et une nouvelle approche

Grâce à cette phase d'analyse et de recul, vous êtes maintenant capable de décrire ce qui vous a posé problème, ce qui vous ennuie ou ne vous convient plus dans votre situation professionnelle actuelle. Ce peut être le contenu de votre activité, mais cela peut tout aussi bien être lié au contexte, aux collègues de travail, à votre responsable hiérarchique. Vous êtes-vous lassé de certaines choses qui vous plaisaient avant, et qui vous sont devenues insupportables ? Est-ce que c'est vous qui évoluez et qui avez besoin de choses qui ne vous sont pas proposées aujourd’hui ? Par exemple, certains cadres qui n'ont pas de responsabilité managériale peuvent se sentir à l'étroit au bout d'un certain nombre d'années d'expérience. Il est essentiel de mettre des mots sur ce qui ne vous convient plus, et de définir par quelles actions ou changements vous allez atteindre ces nouveaux objectifs que vous allez vous fixer. Votre approche doit être concrète, précise et prévue dans une certaine temporalité afin qu'elle s'ancre dans le concret. Vous allez vous fixer de nouveaux objectifs professionnels ou personnels car la vie est une aventure unique et votre journée fait 24h, tout compris ! Avec une nouvelle dynamique, vous allez renforcer votre plaisir à travailler, vous saurez pourquoi vous vous levez le matin. Vous réinvestir, ce sera redonner du sens à votre journée, à votre semaine et à votre année. Avec du sens, on est plus heureux.

Communiquer autour de soi sur sa relance de carrière

Faire cette démarche nécessite un temps d'introspection personnel que l'on ne va pas forcément vouloir partager avec ses collègues ou amis, en tout cas dans un premier temps. Le diagnostic peut être assez rude, et toucher des éléments intimes de ce que vous êtes. Cela ne veut pas dire qu'il faille mener la démarche tout seul. Un accompagnement peut être bienvenu, pour ouvrir toutes les portes, pour être stimulé dans la réflexion, et allez au bout de la démarche. Des coachs ou consultants spécialisés peuvent proposer un accompagnement dans ce sens. Il peut s'agir d'une formule classique de bilan de compétences, mais cela peut être un coaching plus personnalisé, qui explore avec vous les motivations profondes, les qualités qui sont les vôtres, et qui vous emmène plus loin.

Ensuite, une fois la démarche aboutie et les mesures adoptées, il est important de communiquer à son entourage le fruit de cette démarche d'autant qu'elle va pouvoir les concerner : votre famille s'il y a une remise en cause de votre mode de vie ou votre responsable hiérarchique si vous envisagez une mobilité, une démission ou la création de votre entreprise. Lorsque l'on est prêt à rebondir, il faut pouvoir en parler sereinement, avec toutes sortes d'interlocuteurs, pour que ce changement de projet devienne réalité. 

Pour être sûr de garder le cap, faites régulièrement un retour sur vous pour vous assurer que la situation ne va plus vous échapper ! À vous de jouer.

Pour approfondir
Faut-il absolument quitter son entreprise pour évoluer professionnellement ?
Évolution professionnelle : rester ou partir de son entreprise ?
L'essentiel sur l'entretien professionnel
L'essentiel sur l'entretien professionnel
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test