7 obstacles qui vous empêchent de vous former

Sommaire

    Chaque année, de nombreux adultes choisissent de se former pour développer leurs compétences, changer de métier ou tout simplement, pour s’épanouir professionnellement.  

    Pourtant, pour de nombreuses personnes, la formation continue présente divers défauts et les empêchent de sauter le pas.

    Pour vous permettre de mieux appréhender ces craintes, nous évoquerons ici 7 des blocages les plus courants. 

    7 freins qui vous empêchent de vous former

    Le manque de temps

    Quand on choisit de reprendre ses études à l’âge adulte, l’investissement en termes de temps n’est pas toujours chose facile. En effet, savoir concilier vie personnelle, vie professionnelle et suivi d’une formation peut devenir un véritable obstacle pour certains surtout pour des cursus assez longs. Ajoutons à cela la distance pour se rendre sur son lieu de formation éventuel et on comprend aisément les appréhensions de certains. 

    Mais des solutions existent, pour réussir à se former malgré ces craintes comme la formation à distance ou les cours du soir.

    Le coût

    Tout comme le temps, le coût constitue un obstacle majeur pour de nombreux candidats à la formation continue. En effet, rare sont les formations gratuites à l’âge adulte et suivant les domaines, les frais peuvent vite s’envoler rendant impossible le financement pour bon nombre de volontaires. 

    Pourtant, dans la plupart des cas, vous n’aurez pas à assumer seul la totalité des coût afférents puisqu’il existe diverses façons de financer sa formation comme le CPF, la VAE, le Plan de  formation de l’entreprise... 

    N’hésitez pas à découvrir toutes les solutions de financement ici.

    Le refus de l’employeur

    Vous souhaitez mener votre formation durant votre temps de travail ou la faire prendre en charge par votre employeur mais celui-ci refuse. C’est son droit. Mais cela ne doit pas vous empêcher de poursuivre votre projet de formation si vous êtes réellement motivé. Il suffira de le faire en dehors de votre temps de travail.

    La procrastination

    Vous connaissez l’art de remettre à demain ce qu’on pourrait faire aujourd’hui ? La procrastination consiste en effet à reculer sans cesse le temps de nous mettre à une tâche bien souvent car nous la voyons plus grande qu’elle ne l’est réellement. D’ailleurs, ce fléau présente divers degrés : blocage passager pour une corvée que l'on repousse ponctuellement, jusqu'à la tendance de fond devenant un réel problème.

    Dans tous les cas, cette situation se produit majoritairement lorsque nous manquons de confiance en nous et que nous laissons nos peurs prendre le dessus. 

    Le manque de motivation

    La motivation est un vrai carburant pour mener à bien ses projets et atteindre ses objectifs. La motivation nous amène à choisir de nous engager dans un projet et de persévérer dans son accomplissement.

    Sans cette force qui nous pousse en avant, il devient difficile de connaître la réussite et le succès.

    Seulement voilà, parfois nous ressentons l’envie de lézarder ou de procrastiner et cette situation est tout à fait naturelle.

    Par contre, quand on commence à trop se dédouaner de ses responsabilités en se justifiant par des éléments extérieurs comme «il pleut, je ne peux pas sortir », “je n’ai pas assez dormi”…, on peut rapidement tomber dans une spirale de procrastination nous amenant à perdre de vue nos desseins.  

    Ne pas savoir prendre de décision

    Entrée + Plat ou Plat + Dessert ? Sortir faire la fête ou rester dans son lit ? Nous avons tous à prendre des décisions à tout moment de notre vie et parfois, nous doutons du choix à faire. Ceci est normal. 

    Mais pour certains, le moindre choix devient une véritable épreuve et affecte autant leur vie que leurs relations car finalement, nous ne faisons pas confiance à nos propres choix. 

    L’indécision impacte alors très fortement l’estime de soi, et ce de façon négative, alors que c’est un facteur indispensable pour notre bien-être, notre bonheur et la réussite de nos projets. 

    Le manque d’informations

    Bien que la formation continue soient un droit et que de nombreuses mesures soient prises pour développer la formation continue, notamment avec les nouvelles directives de la “Loi Avenir”, plus d’un tiers des personnes qui abandonnent leur projet de formation le font par manque d'information que ce soit sur les types de formation possibles, les financements, les diplômes, les modalités…

    Pour y remédier pourtant, rien de plus simple. Il suffit de se renseigner et pour cela, de nombreux sites et organismes (Pôle emploi, CEP, centres de formation…) sont à votre disposition.


    Publié le 24 Mai 2020