Comment se former quand on est fonctionnaire ?

Que ce soit à votre initiative ou celle de votre administration, découvrez comment vous former si vous êtes fonctionnaire.

Comment se former quand on est fonctionnaire ?

Que vous souhaitiez monter en grade, changer de service, vous reconvertir ou créer votre entreprise, en tant qu’actif du secteur public vous disposez, au même titre que les salariés du privé, de droits en matière de formation.

Toutefois, selon que vous soyez fonctionnaire de la fonction publique d'État, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, les modalités et les droits ne seront pas tout à fait identiques.

Qu’ils soient mis en place à votre demande ou à la demande de votre administration, découvrez comment vous former si vous êtes fonctionnaire.

Entretien de formation

L’entretien de formation a pour objectif la mise en œuvre d’un projet professionnel cohérent pour l’agent et pour l’établissement. Que vous soyez fonctionnaire ou contractuel, vous bénéficiez chaque année d'un entretien de formation conduit par votre supérieur hiérarchique. Celui-ci peut se dérouler en même temps que l’entretien d’évaluation.

Cette entrevue peut aborder :

  • le bilan des actions de formation demandées par l’agent lors du précédent entretien ;
  • les actions de formation nécessaires au regard des missions qui vous sont confiées, des évolutions probables de vos activités, de vos perspectives professionnelles et personnelles ;
  • vos attentes en matière de préparation aux concours, de Validation des acquis de l’expérience (VAE), de Bilan de compétences…

Si vous formulez le souhait de suivre une formation au cours de l’entretien et que votre employeur la refuse, il devra en motiver ce refus.

Formations initiales

Nommées formations statutaires dans le cas de la fonction publique d'État (FPE), d’intégration dans le cas de la fonction publique territoriale (FPT) et initiales dans le cas de la fonction publique Hospitalière (FPH), ces formations ont pour objectif de fournir les connaissances théoriques et pratiques indispensables à l'exercice de vos fonctions ainsi que l'environnement dans lequel vous les exercerez.

Fixées pour chaque corps par arrêté ministériel, ces formations initiales sont obligatoires mais il est possible de ne pas avoir à suivre entièrement la formation suivant votre expérience professionnelle ou diplômes.

Formations continues

Appelées formations de professionnalisation dans la FPT, la formation continue permet de garantir, maintenir ou parfaire vos connaissances et vos compétences professionnelles mais également de vous préparer aux concours.

Certaines de ces formations continues vous seront imposées par votre hiérarchie, dans le cadre du plan de formation, afin de répondre aux évolutions de votre poste de travail, de vous adapter aux évolutions technologiques ou juridiques et ainsi favoriser votre mobilité professionnelle mais elle peut aussi intervenir à votre demande.

Conseil en évolution professionnelle (CEP)

Le Conseil en évolution professionnelle (CEP) est un service entièrement gratuit accessible à tout salarié, quels que soient son contrat de travail, son âge ou sa qualification et plus largement, à tout actif (demandeur d’emploi, artisans, contractuels de la fonction publique…) sans condition. Le CEP a pour mission de faciliter l’évolution et la sécurisation des parcours professionnels des actifs en les accompagnant dans la formalisation et la mise en œuvre de leurs projets d'évolution professionnelle.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

VAE ou validation des acquis de l'expérience

Démarche individuelle volontaire du candidat, la VAE consiste à faire reconnaître ses compétences et ses connaissances théoriques pour les convertir en un diplôme équivalent, cette démarche suppose donc que votre expérience professionnelle corresponde déjà au référentiel du diplôme visé.

Cette validation permet donc d'obtenir un diplôme, un titre, une qualification professionnelle ou des dispenses d’épreuves correspondant aux unités de compétences possédées. Donc, vous pouvez très bien accéder directement à une licence pro ou un master pro sans baccalauréat.

Congé de formation professionnelle

Ouvert à tous les agents, qu’ils soient titulaires ou non, des trois fonctions publiques, le CFP est un dispositif idéal pour tous ceux qui souhaitent réaliser un projet personnel de formation en vue d'une reconversion, accéder à un niveau supérieur de qualification ou acquérir de nouvelles compétences professionnelles. 

En effet, d’une durée maximum de trois années pour l’ensemble de la carrière (pouvant être utilisé en une seule fois ou non), le congé de formation professionnelle offre la possibilité d’accéder à des formations à caractère professionnel ou personnel qui ne sont pas inscrites dans le plan de formation de votre collectivité.

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation est un dispositif de transition professionnelle comportant une activité de service et des actions de formation en alternance.

Elle permet à un agent de réaliser, au sein d'une administration d’État, un projet professionnel en vue d'accéder à un nouvel emploi exigeant de nouvelles compétences ou correspondant à des activités professionnelles différentes.

Elle est adaptée aux spécificités de l'emploi auquel se destine l'agent et peut se dérouler dans un emploi différent de son affectation antérieure.

Elle peut aussi permettre à un fonctionnaire en activité d'accéder à un autre corps ou cadre d'emplois de même niveau et de même catégorie.

La période de professionnalisation est à l'initiative de l'administration ou de l'agent.

Compte personnel de formation (CPF)

En tant qu’agent de la fonction publique, vous bénéficiez de certains droits et notamment, du droit à la formation qui relèvent des dispositions de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983.

Ces droits prennent la forme d’un crédit d’heures appelé compte personnel de formation (CPF) que vous pouvez librement mobiliser pour suivre des actions de formation ayant pour objectif la construction d’un parcours professionnel : mobilité, évolution, reconversion...

Ces actions de formation peuvent aussi bien vous mener à l’obtention d’un diplôme que d’une certification en passant par le développement de vos compétences.

Bilan de compétences

Tout comme pour le salarié, le bilan de compétences pour fonctionnaires permet d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations afin de définir un projet professionnel.

Réalisé par un organisme extérieur à la Fonction publique, il constitue l'une des actions de formation professionnelle tout au long de la vie des fonctionnaires afin d'exercer au mieux leurs fonctions durant l'ensemble de leur carrière.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test