Réussir sa lettre de motivation après une reconversion

Sommaire

    Décrocher un entretien n’est pas chose facile mais si en plus votre parcours est atypique, vous pouvez légitimement vous demander ce qui ferait pencher la balance en votre faveur.

    Comment les quelques lignes de votre lettre de motivation, qui se perdent parmi la quantité d’autres lettres reçues, pourraient se démarquer ? 

    Mais surtout, comment réussir à convaincre un recruteur potentiel de vous donner une chance, vous qui ne rentrez pas dans le moule ?

    Candidats à la reconversion professionnelle, voici nos conseils pour la rédiger efficacement et vous permettre de tirer votre épingle du jeu.

    Ne pas cacher votre reconversion dans votre lettre de motivation

    Il pourrait être tentant de ne pas aborder le sujet de votre reconversion dans votre lettre de motivation en croisant les doigts que ça passe crème. Ce serait sous-estimer les recruteurs. 

    Ne cherchez pas non plus à vous rendre trop original sous prétexte que vous êtes un « reconverti ». Votre profil sera bien assez parlant comme cela. Soyez sincère dans vos propos et vendez-vous !

    Faites simple et rédigez votre lettre comme vous le feriez habituellement mais sans tenter de cacher votre statut. Gardez à l’esprit que la reconversion professionnelle est un processus qui prend de plus en plus d’ampleur et les recruteurs savent s’adapter à cette évolution. L’humilité d’une telle remise en question est même bénéfique pour beaucoup d’entre eux. 

    Expliquer positivement les raisons de votre reconversion 

    Entamer une reconversion professionnelle impose bien souvent de repartir plus ou moins de zéro dans sa carrière professionnelle. Cette décision se prend rarement sur un coup de tête donc on évite les phrases du type : « Je ne supportais plus mon boss » ou « Je voulais voir si l’herbe était plus verte ailleurs ». On ne dénigre pas son passé car il va certainement vous être utile pour votre futur.

    Il est indispensable d’expliquer aux recruteurs les motivations profondes qui vous ont poussé à changer de voie afin qu’ils adhérent entièrement à votre démarche et prennent conscience que votre reconversion est peut-être audacieuse mais surtout mûrement réfléchie.

    Il doit sentir que vous assumez pleinement vos choix et que vous ne vous excusez pas de ne pas être le candidat stéréotype. 

    Détailler votre expérience passée

    Une erreur classique consiste à cacher une partie de son parcours professionnel sous prétexte qu’il est « peut-être » trop éloigné du poste auquel on postule. 

    Pourtant, changer de métier n’est pas erreur et vous pouvez l’utiliser comme un argument. Même si les postes occupés auparavant sont totalement aux antipodes de celui visé, mettez en lumière ce qu’ils vous ont apporté.

    Alors oui, vous n’aurez peut-être pas d’expérience sur ce nouveau poste  et on sait que se faire embaucher sans expérience est compliqué, mais on sait aussi que se reconvertir ne signifie pas forcément repartir totalement à zéro mais bien capitaliser sur ses acquis. 

    Toutes ces expériences passées font de vous ce que vous êtes à présent et peuvent devenir un réel atout pour pallier le manque d’expérience sur ce nouveau poste précis. De plus, face aux jeunes diplômés qui n’ont pas le même bagage professionnel que vous, vos compétences offrent un avantage certain.

    Mettre en évidence les compétences transposables à ce nouveau poste

    Quel que soit votre projet de reconversion (total ou partiel), votre lettre de motivation doit insister sur les compétences transposables à ce nouvel  univers. 

    En effet, vous allez postuler à un poste que vous n’avez jamais exercé auparavant. Il est donc indispensable de miser sur vos compétences acquises préalablement en valorisant celles qui peuvent s’appliquer à ce nouveau poste. 

    Analysez bien l’intitulé de celui-ci afin d’identifier les similitudes dans les process utilisés, dans le vocabulaire employé ou encore dans les soft skills attendues. Faites-en la liste et comparez-la avec vos propres compétences que vous n’hésiterez pas à mettre en évidence.

    Démontrer votre motivation et les moyens déployés pour devenir rapidement opérationnel

    Comme pour toute lettre de motivation, vous devez montrer au recruteur que vous avez une bonne connaissance du métier et du secteur convoité mais surtout, à quel point vous êtes motivé pour l’obtenir. Vous devrez montrer que vous vous êtes intéressé à l’entreprise et que vous avez compris les enjeux du poste.

    Il va falloir convaincre ce recruteur de vous faire confiance et que vous êtes le candidat idéal pour le poste, et ce malgré votre manque d’expérience dessus. 

    Qu’avez-vous mis en oeuvre ou qu’êtes-vous prêt à réaliser pour être performant ? Cela peut passer par des formations, des stages, des  rencontres avec des professionnels, des tests métiers, la participation à des évènements… qui vous permettront de conforter votre choix pour ce poste et de mieux connaître le secteur.

    Exemple de lettre de motivation après une reconversion

    Pour vous aider à rédiger une lettre de motivation après une reconversion, nous vous proposons le modèle ci-dessous, à adapter suivant votre profil. 

    Objet : reconversion [nom du poste] (auparavant [poste actuel])

    Madame, Monsieur,

    Je fais suite à l’annonce parue dans [source] qui a retenu toute mon attention. J’ai noté que vous êtes à la recherche de [nom du poste] et  souhaiterais par la présente vous soumettre ma candidature.

    Après x années d’expérience dans [secteur], comme [poste actuel], j’ai décidé de donner un nouveau souffle à ma carrière car [raisons de votre reconversion] et le poste que vous proposez représente une vraie opportunité pour mettre à profit mes compétences acquises tout au long de ces années. 

    Lors de mes précédentes expériences [décrire les différents postes occupés], j’ai pu développer [liste des compétences transférables] qui seront, j’en suis persuadé, un réel atout pour votre entreprise.

    Il y a peu de temps, j’ai obtenu un [nom du diplôme ou de la certification professionnelle] qui m’a permis d’acquérir les compétences nécessaires pour le poste que vous proposez : [indiquer les compétences acquises]. 

    En complément de cette formation, j’ai eu l’opportunité de faire [un stage, une immersion en entreprise, un test métier…] et de participer à divers évènements [salons, webinars, conférences…], ce qui m’a permis de mieux approcher le métier de [nom du poste].

    De part ma motivation et mon adaptabilité, je peux vous assurer être prêt à m’investir immédiatement au sein de votre entreprise en suivant toutes formations internes qui me permettront d’être plus rapidement opérationnel.

    Vous trouverez ci-joint mon CV pour de plus amples informations. Si nécessaire, je peux également fournir une liste de recommandations.

    J’aurais plaisir à discuter plus en détail du poste et de ma candidature qui je l’espère saura retenir toute votre attention.

    Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.

     

    Si décrocher un poste sans expérience ni qualification peut sembler relever du miracle, votre capacité d’adaptation, votre ouverture, votre détermination et votre polyvalence deviendront un argument de vente imparable si votre lettre de motivation sait se faire remarquer. 


    Publié le 11 Déc. 2020