6 facteurs d’épanouissement au travail à vérifier avant de changer de métier

Découvrez les différents facteurs d’épanouissement au travail et vérifiez si vous les respectez.

6 facteurs d’épanouissement au travail à vérifier avant de changer de métier

L’épanouissement professionnel ! Voici un sujet au cœur de nombreux débats au sein des entreprises car le bien-être au travail représente dorénavant un impératif pour tout salarié. Quoi de plus normal. Plus vous êtes épanoui, moins vous aurez envie de partir, voire de changer de métier.

Et en ce qui vous concerne, vous sentez-vous réellement épanoui dans votre job actuel ? Savez-vous quels sont les facteurs à vérifier pour vous en assurer ?

Voyons cela ensemble dès à présent.

Trouvez-vous du sens et des valeurs à votre activité professionnelle ?

Parce que les salariés privilégient avant tout le plaisir et l’épanouissement au travail, de nombreux Français se disent dévalorisés et démoralisés. 18 % d’entre eux, selon une étude du baromètre national du bonheur au travail, se disent insatisfaits et ils sont 13 % à vouloir changer de métier. À l’heure de la promotion du bien-être professionnel et de la qualité de vie au travail, de nombreuses méthodes managériales promeuvent le plaisir et l’envie au travail. Malgré cela, une part non négligeable de la population salariée se sent délaissée par sa hiérarchie, ne possède pas de bonnes relations avec ses collègues ou tout simplement n’exerce pas le métier dont elle a toujours rêvé. Les Français sont donc une large majorité à privilégier l’envie, le bien-être dans leur profession et le « fun at work », avant les considérations salariales. Ceux-ci ressentent le besoin d’avoir une quête professionnelle et de donner du sens à leurs tâches quotidiennes. Cette envie d’épanouissement professionnel revêt alors une importance toute particulière.

Estimez-vous avoir assez de reconnaissance au travail ?

Parmi les divers facteurs cités par ceux qui éprouvent un mal-être au travail, le manque de reconnaissance apparaît souvent. De nombreux individus se sentent délaissés par leur hiérarchie, malgré les efforts fournis. Lorsqu’ils constatent qu’ils n’ont que peu de perspectives d'évolution, ils sont parfois maltraités psychologiquement, déconsidérés ou dévalorisés : alors l’angoisse et le stress interviennent. Généralement par crainte de perdre leur emploi ou parce qu’ils n’ont pas le choix financièrement, ils sont obligés d’enfouir leurs émotions et de cacher leur mal-être. L’ambiance et l’environnement sont aussi des facteurs à ne pas négliger. Les collègues et collaborateurs doivent travailler dans l’harmonie et lorsque ce n’est pas le cas, l’équilibre est brisé. Avec fréquemment des répercussions sur la vie personnelle, de mauvaises conditions de travail sont propices à la fatigue, au stress et à l’énervement. Quand un salarié se sent délaissé par sa hiérarchie, est fatigué, stressé et manque de perspectives d’évolution de carrière : le besoin de quitter son travail se fait ressentir. Un équilibre entre la vie personnelle et l’activité professionnelle doit être trouvé, ce qui est souvent compliqué dans les métiers chronophages ou à horaires décalés.

Vous sentez-vous utile à l’entreprise ?

Parce que le management est important en entreprise, le facteur humain est prépondérant. Un salarié ressent, en effet, le besoin de se sentir utile au sein de son environnement professionnel. Facteur d’intégration réussie et d’efficacité, ce sentiment d’appartenance à l’entreprise fait partie des motivations principales. Il est d’ailleurs reconnu que les spécialistes des ressources humaines développent des salariés « ambassadeurs » de leur entreprise. Ceux-ci se sentent parfaitement intégrés dans leur environnement professionnel et deviennent de véritables relais pour leur entreprise. Autour d’une marque, de produits valorisants ou du sentiment de véhiculer des valeurs nobles : ce sentiment d’appartenance reste capital dans l’entreprise. Le manager doit ainsi œuvrer dans ce sens et développer les liens entre les salariés. La quête de sens au travail revêt, de même, une importance capitale. Un salarié doit se sentir impliqué dans son travail et y trouver de l’intérêt. La reconnaissance auprès de ses supérieurs hiérarchiques est importante, mais également auprès de ses collègues et collaborateurs. Rien n’est plus difficile pour un individu que de se sentir démuni face à son activité professionnelle et à la charge de travail qui l’attend. La perte d’intérêt pour son métier engendre un état démoralisant et est souvent la cause de nombreux arrêts maladie et du fameux burn out. Une cadence élevée, des horaires perturbants ou la monotonie des tâches, participent directement à la démoralisation des travailleurs. Les responsables et dirigeants se doivent ainsi de trouver des solutions pour impliquer davantage leur personnel dans la vie de l’entreprise. L’implication des individus dans leur activité est primordiale et constitue généralement un facteur de bien-être et de motivation.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Êtes-vous assez valorisé dans votre travail ?

En se sentant récompensé pour ses efforts, son sérieux et son assiduité, un salarié est valorisé. Un effet d’émulation entre les collègues peut être constaté, car tout le personnel se sent bien et trouve du plaisir dans son activité. Ce qui est bénéfique pour l’ensemble des personnes, avantage l’entreprise et ajoute du dynamisme. Exercer un métier passion est le rêve de nombreux individus, surtout si cette activité est vue comme un désir d’enfant. Le travail n’est alors pas vu comme une contrainte, mais comme un véritable plaisir. Les activités qui gravitent autour de ces métiers passion sont souvent des professions en rapport avec les relations humaines. Aider les autres, enseigner aux plus jeunes, soigner les malades, s’occuper des animaux ou s’engager dans le combat pour l’écologie : autant de passions qui deviennent l’activité de toute une vie. C’est alors l’idéal en termes d'épanouissement et d’enrichissement personnel. Lorsque ce n’est pas le cas et que le travail n’est vu que comme une obligation alimentaire, la frustration et la morosité guettent ceux qui subissent leur profession.

Votre environnement de travail est-il serein ?

Les conditions de travail sont également importantes. L’insécurité au travail dans un contexte économique compliqué, représente une crainte pour tous les professionnels et les entreprises. Un salarié qui s’inquiète pour sa situation est en état de stress permanent et la peur du chômage reste sa hantise. Dans l’optique de réduire cette peur, un cadre rassurant demeure le meilleur moyen d’apaiser les tensions. Afin de réduire le stress au travail, véritable fléau pour les professionnels, un environnement propice au bien-être doit être instauré. C’est dans ce cadre que se développe l’ergonomie au travail avec des aménagements spécifiques. L’open space, des espaces réservés à la détente et à la relaxation ou encore l’organisation d’activités ludiques bénéficient directement aux salariés. Plus productifs, moins stressés et plus sereins, ces derniers profitent d’un environnement professionnel agréable. Un cadre propice au travail passe aussi par des objectifs clairs et atteignables. Un dirigeant ne doit pas exiger de ses salariés et collaborateurs une charge de travail trop importante. En fixant des objectifs trop hauts, les salariés se sentent impuissants et dévalorisés en cas d’échec. A contrario, si ces objectifs sont pondérés et réalisables, le personnel éprouve un sentiment de reconnaissance et de gratitude. Plus performant et plus productif, un salarié qui se sent bien dans son activité travaille efficacement et avec méthode. Parce que souvent le petit « coup de pouce » est essentiel, mais manque cruellement à certains individus, le recours à des experts est préférable. Pour une évolution professionnelle réussie et une carrière épanouie, vous devez ainsi définir vos attentes et vos besoins. Rompre avec la routine est généralement le meilleur moyen de retrouver du bonheur et de l’envie dans son métier. Si vous vous sentez lassé de votre profession, peut-être que de nouveaux horizons sont possibles. La formation interne, l’acquisition d’un savoir-faire technique et le développement de nouvelles compétences constituent autant de solutions pour vous améliorer et avoir plus de responsabilités. En envisageant de grimper dans la hiérarchie sociale et en décrochant une promotion ou un meilleur poste, vous retrouvez alors de la motivation et de la vigueur au travail.

Votre autonomie au travail est-elle suffisante pour rompre avec la routine ?

Un besoin d’indépendance peut se faire ressentir au bout de nombreuses années d’activité exercées dans la même profession. Un salarié souhaite potentiellement créer son entreprise et changer de voie, ou bien tout simplement se mettre à son compte. Dans un but purement pécuniaire ou par envie et par challenge, de nombreux salariés désirent tenter l’aventure de l’entrepreneuriat. Afin de pallier ce problème récurrent, une certaine autonomie doit être laissée au salarié. Si celui-ci se sent bridé dans son activité et ne bénéficie pas d’une certaine dose d’indépendance, la frustration est alors inévitable. En responsabilisant le personnel dans ses tâches, un dirigeant peut libérer toute la créativité de ses salariés. Puisque responsabilité = devoir, le personnel est bien conscient qu’il devra assumer ses actes en cas d’échec. Il faut donc savoir doser cette notion d’indépendance et d’autonomie, en fonction de l’ampleur de la tâche à accomplir. Le sens de l’initiative est aussi apprécié des employeurs. Une personne qui a le sens des responsabilités et qui sait prendre des décisions sera toujours favorisé par rapport aux autres. En améliorant son rendement au travail et sa productivité, un salarié qui sait faire preuve d’initiative est souvent récompensé pour ses efforts.

Après cette lecture, que pouvez-vous en conclure ? Est-il temps d’envisager une reconversion professionnelle ? Une évolution ? Un changement d’entreprise ? N’oubliez pas que si vous vous posez des questions sur votre orientation et que vous envisagez une reconversion professionnelle, des spécialistes peuvent vous aider dans votre transition. Changer de travail pour enfin profiter d’un bien-être et d’un épanouissement, reste alors accessible à tous ceux qui ont envie de changer de vie.

Pour approfondir
S’épanouir au travail : 5 conseils éprouvés pour une attitude gagnante
Conseils pour s’épanouir au travail
Quête de sens au travail : préoccupation majeur des candidats à la reconversion
Quête de sens au travail et reconversion
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test