Entomologiste | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Entomologiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Entomologiste.

Entomologiste | Fiche métier

Métier d’entomologiste

Pour envisager de se reconvertir en tant qu’entomologiste, il faut aimer chercher la petite bête. Découvrez donc cette profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un entomologiste ?

Avant tout, ce professionnel est un scientifique passionné d’insectes et qui a souhaité allier leur étude à la biologie et au terrain.

En effet, une grande partie de son activité consiste à observer abeilles, fourmis ou encore coléoptères dans leurs environnements afin de déterminer leur rôle dans l'environnement, dans les écosystèmes et leurs impacts en termes d’écologie.

Il connaît tout d’eux de leur mode de vie à leur anatomie en passant par leur mode de reproduction.

Toutefois, au vu de la multitude d’espèces existantes, l’entomologiste se spécialise généralement dans quelques-unes. 

Missions de l’entomologiste

Le rôle de ce professionnel est important dans divers domaines tels que l'agriculture pour lutter contre les insectes nuisibles, les laboratoires pharmaceutiques pour mettre au point de nouveaux produits, ou encore, en médecine légale pour aider à la datation de la mort d’une personne. Choisir de devenir entomologiste c’est donc opter pour une vie très active loin de la routine.

Tout d’abord, sur le terrain, il inventorie et recense les espèces sur des parcelles précises afin de voir leur évolution et leurs impacts environnementaux ou sur l’écosystème. Cette analyse permet d’apporter des conseils aux agriculteurs, forestiers et pour la protection de l’environnement.

L’entomologiste travaille aussi en laboratoire où il étudie en général très peu d’espèces (un ou deux). Il réalise des élevages et des tests en priorité pour établir des mesures de lutte biologique ou chimique contre les espèces nuisibles à certaines cultures ou dangereux pour la santé des animaux, des êtres humains, des plantes… 

Dans le cadre de la médecine légale, il peut être appelé sur les lieux d’un décès afin de réaliser des prélèvements de larves et d’insectes adultes afin de dater précisément la date de la mort.

Enfin, l'entomologiste participe et anime des conférences ou rédige des articles scientifiques pour partager ses connaissances avec ses collègues, des étudiants et le grand public. Il possède alors un rôle d'éducation à l'environnement et d'animation auprès du public.

Où exerce l’entomologiste ?

L’entomologiste peut exercer pour divers employeurs tels que :

  • des musées ;
  • des conservatoires naturels ;
  • des centres de recherche publics ou privés ;
  • des universités.

Conditions de travail

Vous l’aurez compris, le métier d'entomologiste se pratique en extérieur et en laboratoire. Vous pourrez donc être amené à vous déplacer régulièrement, sur des durées et des distances plus ou moins longues et dans toutes sortes de conditions climatiques.

À cela, il faut ajouter le risque de piqûres ou de morsures des animaux étudiés.

Tendance de la profession

Autant être honnête, cette profession bien que passionnante offre peu d’opportunités de recrutement. Il faut savoir saisir la balle au bond lorsqu’une offre se présente.

Formations entomologiste

Soyons clairs, devenir entomologiste nécessite de longues études (bac +5) et une forte appétence pour les insectes (cela va de soi), les sciences, les mathématiques, la biologie et l’histoire naturelle. De nombreux stages seront également à mener.

Formation initiale

Dans le cadre d’un parcours de formation initiale, après l’obtention de votre bac, vous devrez vous orienter vers un Master en biologie, agriculture, entomologie médicale et vétérinaire ou environnement, ou un diplôme d’ingénieur spécialisé.

Formation continue - reconversion

Devenir entomologiste demande de longues études et aucune formation continue ne répond à cet impératif. Toutefois, pour les actifs exerçant déjà dans les secteurs de l’agriculture ou de la biologie, certaines formations peuvent permettre de développer des compétences en entomologie.

Qualités requises pour devenir entomologiste

Pour devenir entomologiste, plusieurs qualités et compétences sont indispensables :

  • observateur ;
  • patient ;
  • curieux ;
  • rigoureux ;
  • bonne constitution physique ;
  • aimer partager ses connaissances.

Évolutions possibles de l’entomologiste

L’entomologiste peut devenir directeur d’un laboratoire de recherche ou se tourner vers l’enseignement. Il peut également créer son propre bureau d’études.

Salaire d’un entomologiste

Comme souvent, le salaire varie suivant le secteur mais on peut estimer qu’un entomologiste débutant commence par une rémunération moyenne 1 700 € brut mensuel.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test