Technicien de laboratoire | Fiche métier

Quelles sont les missions du Technicien de laboratoire ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Technicien de laboratoire.

Technicien de laboratoire
Sommaire

    Métier de Technicien de laboratoire 

    Maillon essentiel du bon fonctionnement d’un laboratoire, découvrez la profession de technicien de laboratoire d'analyses médicales en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion.  

    Il convient de distinguer plusieurs types de laborantins :

    Le Technicien de laboratoire d'analyses médicales

    Le laborantin d'analyses médicales réalise les examens biologiques sollicités par un médecin afin qu’il puisse établir son diagnostic. Pour cela, il effectue des prélèvements de sang, de tissu cellulaire, d’urines, frottis ... et les analyse avant de rédiger le compte-rendu des résultats.

    Ces résultats sont ensuite validés par un biologiste ou un médecin avant d’être transmis au patient. Pour mener à bien ses missions, il manipule au quotidien divers appareils de biochimie de pointe. Suivant son lieu d’exercice, il peut être spécialisé dans un domaine précis comme l’hématologie, la virologie, etc mais en général, les laboratoires sont polyvalents. 

    Ce métier peut s’exercer à l’hôpital, dans un institut de recherche ou dans un laboratoire privé.

    Le Technicien de laboratoire agroalimentaire, pharmaceutique ou cosmétique

    Ici, la mission du professionnel est de veiller au bon déroulement de la fabrication d’un produit qu’il soit médical, cosmétique ou alimentaire. Pour y parvenir, il va effectuer toutes sortes d’analyses en respectant  des techniques bien particulières et surtout très encadrées. Analyses physico-chimiques, microbiologiques… permettent de s'assurer que le produit répond aux normes et au cahier des charges.

    A chaque étape de la conception le laborantin réalise des prélèvements à tester et à analyser.  

    En plus de cette charge, le professionnel assure également la maintenance des appareils et la mise au point des protocoles.

    Le technicien de laboratoire exerce dans les entreprises pharmaceutiques, cosmétiques et les entreprises agroalimentaires.

    Le Technicien de police technique et scientifique

    Le technicien de police technique et scientifique cherche à identifier les auteurs d'infractions. Il constitue donc un maillon essentiel des enquêtes policières et contribue à la lutte contre le terrorisme, le crime organisé ou la petite et moyenne délinquance. Quand il exerce dans un laboratoire, il assiste les ingénieurs dans les analyses et examens scientifiques. 

    Qualités pour devenir technicien de laboratoire

    Compte tenu de la mission même du technicien de laboratoire, celui-ci se doit de faire preuve d’une rigueur extrême et d’être très méthodique. En effet, la moindre erreur d’interprétation ou dans le protocole pourrait avoir des conséquences désastreuses.

    Par voie de conséquence, le professionnel doit absolument avoir l’esprit d’analyse. Cette compétence lui permettra détecter rapidement les anomalies dans les prélèvements.

    Savoir communiquer aussi bien à l’oral qu’à l’écrit, avoir un bon sens du relationnel et travailler en équipe sont des qualités également très appréciées.

    Formations pour devenir technicien de laboratoire

    Pour devenir technicien de laboratoire, le suivi d’une formation qualifiante et diplômante est obligatoire afin d’acquérir les savoirs indispensables. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que technicien de laboratoire.

    Formation initiale

    Niveau BAC+2

    • Diplôme d'État (DE) de technicien en analyses biomédicales. Accessible à tout titulaire d’un baccalauréat (ou titre équivalent) ou qui justifie d'une expérience professionnelle d’au moins cinq ans, il faut être âgé d’au moins 17 ans pour préparer ce diplôme en trois ans.
    • BTS analyses de biologie médicale.  Il se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d'un BAC STL, un Bac ST2S ou un Bac S.
    • DUT génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques. Il se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac S, bac STL (biotechnologie)

    Une fois diplômé, vous pouvez préparer le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins.

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir technicien de laboratoire par la voie de la formation continue en préparant la plupart des diplômes cités ci-dessus ou le titre de technicien de laboratoire en chimie, biochimie, biologie (via le CNAM).

    Comme tous les professionnels de santé, les techniciens de laboratoire d’analyses médicales ont l’obligation de se former régulièrement tout au long de leur carrière. 

    Salaire d’un technicien de laboratoire 

    Le salaire mensuel moyen net d’un technicien de laboratoire salarié est d’environ 2000 € pour un homme et 1900 € pour une femme (environ 27000 salariés en France).

    (Source : statistiques Insee).

    Débouchés et évolutions du technicien de laboratoire   

    Les techniciens de laboratoire travaillent généralement dans des laboratoires d'analyses médicales privés mais ils peuvent également exercer dans des hôpitaux publics ou des cliniques, des centres de recherche ou des laboratoires industriels. 

    L'éducation nationale en recrute quelqu’uns également pour assister les professeurs des disciplines scientifiques dans le déroulement des travaux pratiques, surtout dans les grandes écoles.

    Les perspectives d’évolution du technicien de laboratoire sont assez limitée mais s’il travaille dans une firme commerciale, il peut se voir offrir un poste de technico-commercial après quelques années d’expérience. Dans le secteur industriel, il peut aussi se voir confier l’encadrement d’une équipe, voire devenir chef de laboratoire.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti