Les seniors : un atout pour l’entreprise

Les seniors : un atout pour l’entreprise
Sommaire

Bien que depuis une dizaine d’années, le taux d’activité des seniors soit en hausse rapide et continue, les idées reçues autour du recrutement des seniors restent fortement ancrées et il en ressort que, même si la situation a tendance à s’améliorer, le recrutement de profils seniors voit encore trop régulièrement leurs candidatures injustement écartées au bénéfice de candidats plus jeunes.

Pourtant, les plus de 50 ans ont des qualités dont les entreprises ont trop tendance à se priver, surtout s’ils ont décidé de se réorienter professionnellement.

Maturité, expérience, mobilité… Quels sont ces atouts que les entreprises ne peuvent pas esquiver ? 

L’expérience des seniors n’est plus à prouver

Parmi les qualités indispensables d’un candidat, il y en a un soft skill qui fait l’unanimité : la capacité d’adaptation face aux situations imprévues. Cela requiert des profils ayant une bonne connaissance de leur environnement professionnel.

Or, qui de plus réactif et compétent pour s’adapter rapidement aux situations imprévues que des candidats expérimentés connaissant leur domaine sur le bout des doigts ?

Certains postes demandent une connaissance historique du secteur d’activité de l’entreprise et un collaborateur senior rassurera plus facilement les clients ou les acheteurs. Le secteur commercial se prête d’ailleurs particulièrement à ce type de recrutement. Les compétences en gestion de projets, les capacités d’adaptation, la réactivité et la capacité à gérer le stress face aux situations imprévues font des seniors des candidats au top.

Les seniors sont opérationnels de suite

Atout non négligeable, les quinquas sont en règle générale des candidats d’expérience. Cette qualité découle directement de leur expérience. En effet, leurs années sur le terrain leur permettent d’être pleinement opérationnels immédiatement ou quasiment, et de connaître sur le bout des doigts leur secteur. Pas besoin de long discours ou de formation, ce qui constitue un gain de temps et d’argent pour l’entreprise.

Dans le cas où le recruteur a besoin de satisfaire un besoin urgent pour garantir ou pérenniser le développement de son activité, les seniors seront donc des profils privilégiés.

Les seniors ont une autorité managériale favorisée

Déjà, leur carrière bien remplie leur a souvent permis de développer de bonnes compétences relationnelles et ces qualités sont indispensables à la bonne marche d’une entreprise. Les collaborateurs seniors font aussi preuve de plus de discernement.

Ensuite, ils représentent des leviers de transmission des savoir-être et savoir-faire de l’entreprise. Véritable mémoire de l’entreprise, ils peuvent mettre à profit leur expérience du terrain et leurs connaissances des rouages de l’entreprise engrangés au fil des années.

Dans le cas du recrutement d’un manager, opter pour un candidat senior est une bonne idée puisqu’il aura souvent l'autorité suffisante pour diriger des équipes plus jeunes que lui. Leur carrière étant plus derrière eux que devant, ils souhaitent avant tout se rendre utiles et n’ont pas besoin d’être autant encadrés que des profils juniors. Par contre, l’inverse peut poser problème.

Les seniors sont plus fidèles

À la différence des collaborateurs plus jeunes souvent accusés de changer d’emploi tous les 2 ans, les seniors sont moins enclins à démissionner, ce qui constitue un réel facteur de stabilité et rassurent de potentiels employeurs. 

En effet, rester dans la même entreprise de nombreuses années n'est plus dans les mœurs des salariés actuels (et le site Je-Change-de-Métier valorise au quotidien cette tendance). Les profils juniors sont donc beaucoup plus mobiles tant au niveau de l’emploi que de la zone géographique provoquant de forts turnover. Un senior de 50 ans à qui il reste environ 10 à 15 années de travail n'est pas du tout dans la même optique et privilégiera une fin de carrière plus sédentaire. 

Pour approfondir
Comment relancer sa carrière sans changer de métier ?
Relancer sa carrière sans changer de métier
Faut-il absolument quitter son entreprise pour évoluer professionnellement ?
Évolution professionnelle : rester ou partir de son entreprise ?
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test