Du congés maternité à la reconversion

Sommaire

    La coupure occasionnée par une grossesse peut s’avérer plus ou moins longue. On peut choisir de s’arrêter de travailler plusieurs mois voire plusieurs années pour élever ses enfants. C’est bien souvent une période où les femmes se remettent en question et envisagent une reconversion professionnelle ! Il n’est pas rare d’entendre dans les médias des histoires de jeunes mamans qui, à la naissance de leur second enfant ont eu envie de mieux concilier travail et vie de famille.

    Comment le congés maternité peut vous conduire à une nouvelle vie professionnelle ?

    Congés parental

    Du congés maternité à l’envie de reconversion

    Que se passe-t-il dans la tête d’une jeune maman en congés maternité ? La réponse est complexe tant les émotions sont variables mais elles ont en commun au moins un point : la maternité bouleverse les femmes. Un tas de sentiments nouveaux les submergent mais surtout, elles se surprennent à découvrir que leurs priorités et leurs envies ne sont plus tout à fait les mêmes qu’auparavant, surtout au plan professionnel.

    Si une grande partie des mères choisiront de tout faire pour que l’arrivée de leur enfant n’impacte pas leur parcours professionnel, d’autres au contraire vont mettre à profit le temps de leur congés maternité pour prendre du recul, examiner la possibilité de changer d'activité professionnelle ou de statut et ainsi obtenir une plus grande souplesse dans leur gestion quotidienne.

    Car oui, pendant cette période loin de son train-train professionnel quotidien, on a le temps de réfléchir entre 2 siestes ou 2 couches à changer et cette réflexion pousse parfois à se rendre compte que notre travail ne nous convient plus ou que nos perspectives d'évolution sont amoindries. On se redécouvre et c’est alors que germe souvent l’idée de ne pas reprendre son travail actuel à l’issue de son congé maternité. Non pas qu’on ne souhaite plus travailler mais on désire pouvoir profiter un peu plus de ses enfants et surtout, prendre le temps de remettre sa vie professionnelle. Car finalement, ne serait-ce pas l’occasion ou jamais de se donner les moyens de trouver une profession qui nous correspondra davantage.

    Le congés parental représente ainsi une suite logique qui permettra de faire un point sur sa carrière, ses compétences et vos envies.

     

    Faire le point durant son congés parental

    Soyons clair. Faire le point sur une carrière pour en envisager une nouvelle n’est pas une décision anodine et se laisser guider par ses émotions, surtout après une grossesse où les émotions sont décuplées, peut être un mauvais choix. Nous ne saurions que vous conseiller de vous faire accompagner par un professionnel de la reconversion pour garder les idées claires et les pieds sur terre. Quels outils sont à votre disposition ?

    Le Conseil en évolution professionnelle

    Créé en 2014, le conseil en évolution professionnelle est un temps d’échange sur sa situation professionnelle qui s’est transformé en véritable levier pour choisir son avenir professionnel avec la loi du 5 sept. 2018. Réalisé gratuitement à l’extérieur de l’entreprise, par des opérateurs spécifiques (FONGECIF, APEC, prestataires désignés par la Région…), le Conseil en évolution professionnelle (CEP) vise un objectif : permettre à chacun d’améliorer sa qualification, d’évoluer professionnellement et de sécuriser son parcours professionnel. Si ce service est un bon début, i une sera cependant pas suffisant et devra être complété par l’un des suivants.

    Le Bilan de compétences

    Défini par le code du travail, le bilan de compétences est un outil de développement personnel et un dispositif individuel d’accompagnement qui relève de la formation continue. Il a pour mission de permettre à son bénéficiaire de faire le point sur son parcours et sa personnalité afin de définir un projet professionnel pertinent, que ce soit pour changer de métier, un projet de formation, d’évolution professionnelle ou de recherche d’emploi.

    À travers l’auto-analyse guidée par un consultant expert, le candidat construit un projet d’évolution sur-mesure. Chaque personne étant différente, plusieurs types de bilans sont possibles en faisant un dispositif totalement individualisé, au plus proche des besoins du bénéficiaire. Le petit point faible de ce système est de se concentrer essentiellement sur les compétences existantes et connues.

    Le coach professionnel

    Changer de métier, évoluer dans son entreprise, s’épanouir dans un nouveau poste… lorsqu’on souhaite prendre sa carrière professionnelle en main, de nombreux doutes peuvent se faire sentir et lever les freins ou blocages qui empêchent de libérer son plein potentiel peut nécessiter une aide extérieure.

    Les coachs spécialistes de la reconversion professionnelle permettent d’envisager sereinement un virage dans sa carrière, tels une évolution de statut, le désir de trouver un poste plus en phase avec ses aspirations ou le souhait de s’épanouir professionnellement. Il saura identifier vos compétences y compris celles dont vous n’avez pas conscience, et vous donnera confiance en vous.

     

    Se former de la grossesse au congés parental

    Dans le cadre d’une reconversion, la formation est un outil quasi inévitable pour démarrer une nouvelle vie professionnelle. Suivant que la salarié soit enceinte ou en congés, l’accès à la formation ne sera pas la même.

    De la grossesse au congés de maternité

    Durant sa grossesse, la salariée conserve ses droits d'accès à la formation comme tous les autres salariés et l’employeur n’a donc pas le droit de lui refuser une formation en raison de son état.

    Durant le congés pathologiques et/ou maternité

    Durant cette période, le contrat de travail est suspendu. Les actions de formation initialement prévues dans le cadre de la formation professionnelle et/ou du plan de formation de l’entreprise ne peuvent donc pas être poursuivies. La salariée qui souhaite se former devra se financer elle-même.

    Par contre, cette période est entièrement prise en compte dans le calcul du Compte Personnel de Formation.

    Durant le congé parental

    Si à l’issue de son congé maternité la salariée doit retrouver son précédent emploi ou un emploi similaire, certaines font le choix du congés parental. Cette période est d’ailleurs idéal quand on décide de changer de métier.

    En effet, pendant ce congé, la salariée ne peut exercer aucune activité professionnelle (sauf assistante maternelle) mais a le droit de suivre une action de formation comme un bilan de compétences. Il est alors protégé en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

    Après le congé parental 

    Si la salariée reprend son activité à la suite de son congé parental d’éducation ou d’une période d’activité à temps partiel pour élever un enfant, un entretien professionnel devra être réalisé par l’employeur où salariée et employeur exposent leurs besoins de formation et leurs envies d’évolution respectives.

    La salariée pourra alors bénéficier d’une action de formation professionnelle qui mettra fin au congé parental d’éducation si celui-ci n’est pas terminé à ce moment là.


    Publié le 03 Sept. 2020
    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti