Changer de métier : 6 astuces imparables pour transformer vos peurs en force positive

Sommaire

    Parce que vous les vivez peut-être en ce moment, ou parce que vous en entendez tellement parler, vous comprenez à quel point les peurs sont intimidantes à l’idée de changer de métier. Certes, elles sont naturelles et elles vous interpellent face à un danger, réel ou supposé, qui vous guette. Mais peuvent-elles pour autant vous empêcher de vous lancer dans votre projet de reconversion professionnelle ?

    Heureusement, elles ne constituent pas une fatalité. Si vous savez bien les gérer, vous pouvez les transformer en de véritables forces positives qui vous aideront à franchir le pas. Comment y arriver et dans quelle mesure se servir de ces forces ? Si telle est votre question, la réponse vous sera révélée dans les lignes qui suivent.

    Comment faire de nos peurs une force pour changer de métier ?

    Faites de votre peur de la reconversion votre "pourquoi"

    Vivre un mal-être au travail peut être lourd de conséquences : stress, "persécution psychologique", obligation de subir… Autant penser alors à la reconversion si votre souci est de vous épanouir au travail. Mais comment peut-il en être ainsi si déjà vous êtes pris de peur à l’idée de changer de carrière ? Tout tourne autour du "pourquoi" de votre reconversion…

    Le pourquoi de votre reconversion, c'est quoi ? 

    Votre peur est bien réelle. Ne la sous-estimez point et ne jouez pas non plus à la "politique de l’autruche" à son sujet. Si elle difficilement effaçable de votre esprit, elle est cependant transformable en une force positive assez éminente qui vous aide à challenger tout obstacle. Cette force, c'est votre "pourquoi", cet engagement qui donne un sens à votre transformation professionnelle et, au-delà, à votre existence. En d’autres termes, votre pourquoi est cette chose intérieure qui vous motive intrinsèquement et qui se fonde sur vos propres valeurs.

    En quoi votre pourquoi vous est-il bénéfique ?

    Votre pourquoi – ou votre raison d'être professionnelle –, vous interpelle sur le sens et la direction à donner à votre destinée. Vous êtes unique, vous avez des aspirations personnelles profondes. Il vous aide alors à opérer des choix nouveaux et réfléchis et à les harmoniser avec vos valeurs intrinsèques. Concrètement, il vous aide, entre autres, à :

    • Choisir votre orientation professionnelle, le pourquoi de ce choix et le moyen de le concrétiser ;
    • Mieux comprendre vos émotions et les surmonter ;
    • Découvrir vos motivations cachées ;
    • Renforcer votre confiance en vous ;
    • Prendre conscience de vos forces et de vos qualités ;
    • Planifier votre intégration à votre futur environnement et, au-delà, réussir votre projet de changement de métier…

    Transformez votre peur de l’échec en un désir ardent de réussir

    Si vous arrivez à définir clairement le pourquoi de votre reconversion, vous aurez déjà franchi la plus grande barrière qui vous sépare de votre destination finale. Mais le chemin du succès restera encore long, et la peur de l’échec pourra, elle aussi, réclamer son droit de sévir. "Mais comment en faire une alliée pour pouvoir progresser ?", diriez-vous.

    La meilleure façon de dompter votre crainte, c'est de la transformer en un désir ardent : celui de réussir dans votre projet de reconversion. Lorsque vous désirez ardemment avoir un nouveau métier, par exemple, il se crée en vous une sorte de superpuissance susceptible de vous aider à briser tous les obstacles dressés sur votre chemin. Ainsi arriverez-vous à vaincre peu à peu votre peur d’échouer et à asseoir dans votre tête non pas un véritable espoir, mais une certitude de réussir.

    Le secret pour y arriver, c'est d’éviter d’être, comme le disait Von Goethe, de ces hommes "dont les désirs et les efforts ne sont pas proportionnés à ce qu'ils sont capables de faire et de produire". Être prêt à faire de votre échec éventuel un porteur d’expériences, voilà ce qui doit prendre la place de votre peur d’échouer. Mais il vous faut au préalable élaborer un plan d’action et agir en le respectant.

    Du sentiment de l’incompétence (syndrome de l’imposteur), à celui de la compétence, c'est possible !

    Vous êtes stressé par ce sentiment (inné) dene pas être à la hauteur de réussir votre future mission en changeant de métier ? Vous avez à la fois :

    • Raison : votre défi est d’atteindre les résultats qui vous seraient impartis lors de l’exercice de vos futures fonctions ;
    • Et tort : excepté certaines soft skills, les compétences (notamment techniques), ne sont pas innées, elles s’acquièrent.

     

    Vous l’aurez alors compris : dès lors que votre peur est née de votre incapacité supposée de ne pas être à la hauteur, vous avez à vous investir dans l’acquisition des compétences. Peter Drucker a bien raison de dire que "le leadership consiste à élever la vision d’une personne vers de hauts sommets, l’amélioration de la performance d’une personne vers des standards plus élevés, la construction d’une personnalité qui abolit ses limitations ordinaires." Faites ce petit exercice de remplacer le mot "leadership" par "acquisition des connaissances", agissez, formez-vous, faites-vous coacher… et observez la magie du changement émotionnel qui pourrait s’opérer en vous !

    Convertissez votre peur d’insécurité financière en un apprentissage "financier"

    Nous sommes dans un monde où l’argent a plus d’importance que toute autre chose. La seule pensée de ne pas en posséder peut déjà compromettre votre projet de changement de job. Mais cette peur d’être "fauché" doit-elle, pour autant, vous empêcher de vous lancer ? Non : au contraire, elle doit vous servir d’arme pour progresser.

    Comment ? En la vivant tout en cherchant à y faire face. Rappelez-vous : le désir ardent et le "pourquoi" de votre reconversion doivent en effet être omniprésents, y compris à cette étape d’incertitude financière. Faites-en un leitmotiv pour vous exercer :

    • À la recherche d’aides financières à la formation octroyées par des organismes spécialisés ;
    • À la gestion de vos finances personnelles…

     

    La peur de vous tromper : le déclic d’une véritable source d’informations 

    Personne ne veut se tromper de voie de peur de se retrouver dans un endroit peut-être malfamé voire dangereux. Cela est encore plus vrai lorsqu'il s’agit d’avenir professionnel. Mais se tromper de métier n’arrive en général qu’aux candidats (à la reconversion) introvertis, ceux qui ne savent pas ou n’osent pas s’informer, demander de conseils.

    Le défi pour vous est d’être ici ouvert d’esprit et d’aller à la rencontre de ceux qui se sont déjà reconvertis en changeant de métier : ce même métier que vous voulez exercer dans le cadre de votre reconversion. Ceux-là peuvent constituer une source importante d’informations pour vous. Il en est de même pour les réseaux sociaux, le Web en général, les conseils d’un coach expérimenté…

    Ainsi, collecte d’informations après collecte d’informations, votre peur de vous tromper se transformera peu à peu en l’acquisition d’un savoir, de connaissances plus ou moins étendues sur le futur métier de vos rêves.

    Reconversion professionnelle : quand la peur du regard des autres vous fait grandir !

    Lorsqu'il s’agit de reconversion professionnelle (mal perçue aussi bien par votre environnement professionnel et social), le regard des autres devient de fait une sorte de psychose chez vous. Mais qu'est-ce qui prime entre les jugements des autres et la réalisation de votre projet de reconversion ?…

    Ce sont votre pourquoi et votre désir de changer de carrière qui finissent par avoir raison sur votre peur. Cette force qui vous caractérise désormais vous dicte un défi à relever : montrer que vous savez ce que vous voulez et donner tort à vos "observateurs". Aussi vous faut-il en être convaincu et percer…

     

    Les choses ont été clarifiées pour vous : votre projet de changer de métier est jonché de peurs qui peuvent vous empêcher de vous reconvertir professionnellement. Mais pour peu que vous vous en donniez la peine, vous pouvez transformer ces peurs en de véritables forces de succès. De plus, denombreux professionnels peuvent vous aider dans ce projet. Pensez à vous rapprochez d’eux.


    Publié le 15 Févr. 2021