Elles ont fière allure dans leur uniforme et sont l’oreille attentive qui assurent le confort des passagers durant un vol. Explorez notre fiche métier dédiée à la reconversion en tant qu’hôtesse de l’air.

Sommaire

    Hôtesse de l’air : découvrir le métier

    Pour beaucoup devenir hôtesse de l'air est un rêve d’enfant et pour d'autres, il est devenu une réalité. Découvrez ce beau métier qui vous fera voyager à l’autre bout du monde : mission, salaire, formations, reconversion… vous saurez tout. 

    Qu’est-ce qu’un hôtesse de l'air ?

    Également appelées agents de bord, les hôtesses de l’air forment avec les stewards le personnel navigant commercial (PNC). Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, leur rôle ne se limite pas à la durée du vol. 

    Missions de l’hôtesse de l'air 

    Avant le décollage / après l’atterissage 

    • Contrôle des équipements de sécurité en cabine (gilets de sauvetage, masque à oxygène, chemins lumineux...)
    • Accueil des passagers et enregistrement de son ou ses bagages
    • Surveillance des enfants non accompagnés et des personnes handicapées
    • Aide aux voyageurs à s'installer rapidement pour ne pas retarder le décollage.
    • Organisation de la descente des passagers de l'appareil dans les meilleures conditions

    Pendant le décollage

    • Démonstrations de sécurité
    • Localisation des issues de secours
    • Surveillance du respect des consignes (interdiction de fumer, extinction des téléphones portables, maintien des ceintures de sécurité au décollage…)

    Pendant le vol

    • Distribution des boissons et des plateaux-repas
    • Vente des produits détaxés 
    • Vérification du confort des passagers
    • Assistance aux passagers 
    • En cas d'urgence, prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des passagers.

    Où travaille une hôtesse de l'air ?

    L’hôtesse de l'air travaille principalement à bord d'avions commerciaux ainsi que pour l’armée de l’air. Leur lieu de travail principal est l'environnement de l'aéronef, où ils exercent leurs fonctions lors des vols. Cependant, leur travail peut également les amener à interagir avec les passagers dans les aéroports avant le vol, lors de l'embarquement et du débarquement.

    Tendance de la profession

    Les débouchés sont directement liés à la conjoncture géopolitique et à la santé économique du secteur aéronautique. 

    Conditions de travail

    • Horaires de travail irréguliers et atypiques, y compris les week-ends, les jours fériés et les heures de nuit. Les longs vols internationaux peuvent également entraîner des décalages horaires.
    • Beaucoup de déplacements sur plusieurs jours dans divers pays et villes 
    • Port obligatoire d’un uniforme 
    • Conditions de travail parfois exigeantes : espace limité, conditions de vol difficiles, passagers compliqués.
    • Avantages tels que des tarifs de voyage réduits ou gratuits 

    Pourquoi une reconversion en tant qu’hôtesse de l’air

    • Pouvoir voyager dans de nombreux pays
    • Faire des rencontres variées et enrichissantes (nouvelles cultures…)
    • Absence de routine
    • Accès rapide au métier
    • Possibilité d’évolution
    • Métier qui fait rêver 

    Formation hôtesse de l'air

    Conditions pour devenir hôtesse de l’air

    Les compagnies aériennes assurent elles-mêmes la formation de leur personnel navigant et leurs conditions d’embauche varient de l’une à l’autre.

    Néanmoins, quelques pré-requis sont indispensables :

    • Etre âgée d’au moins 18 ans,
    • Avoir un niveau BAC,
    • Avoir une bonne condition physique
    • Avoir bon niveau de natation (savoir nager au moins 50m).
    • Parler l’anglais couramment (au moins 720 points au test TOEIC)

    Formations pour devenir hôtesse de l’air

    Pour exercer la profession d’hôtesse de l’air, il faut être titulaire du CCA (cabine crew attestation), un diplôme d’Etat qui s’obtient uniquement grâce à la formation dispensée par des organismes agréés par la DGAC. Il n'est pas possible de passer les épreuves en candidat libre.

    Cette formation est organisée en deux parties :

    • Une formation théorique de 105h. Cette partie est intense et  est validée lors d’un examen théorique organisée par la DGAC.
    • Une formation pratique de 35h. Pour accéder à cette seconde partie vous devez impérativement avoir validé la formation théorique.

    Qualités requises pour devenir hôtesse de l'air

    Maîtrise de soi

    • Capacité à rester calme et professionnelle dans des situations stressantes ou d'urgence.
    • Gestion efficace du stress et des émotions pour maintenir un service de qualité.

    Sens psychologique

    • Compréhension des besoins et des préoccupations des passagers.
    • Empathie pour gérer différentes personnalités et situations.

    Résistance physique et nerveuse

    • Capacité à supporter les longues heures de travail, parfois avec des décalages horaires importants.
    • Résistance à la fatigue due aux voyages fréquents et aux changements de fuseaux horaires.

    Diplomatie

    Gestion des situations délicates avec diplomatie, que ce soit en traitant avec des passagers insatisfaits ou en résolvant des conflits potentiels.

    Maîtrise des langues étrangères

    • La pratique courante d'au moins une langue étrangère est souvent nécessaire en raison de la nature internationale des vols.
    • Facilité à communiquer avec des passagers de différentes nationalités.

    Compétences de base indispensables pour se lancer

    Savoir

    • Consignes de sécurité en cas d'urgence
    • Consignes générales de sécurité en vol
    • Règles de tenue de caisse
    • Code de l'aviation civile
    • Utilisation de matériel médical d'urgence
    • Produits détaxés

    Savoir-faire

    • Anticiper la conduite à tenir dans les situations anormales et les situations d'urgence : transport aérien
    • Identifier les besoins d'intervention en fonction des anomalies/accidents et mettre en place les procédures d'alerte
    • Mettre en oeuvre les procédures adaptées (premiers secours, rappel des mesures de sécurité) auprès des passagers en cas de besoin ou difficulté
    • Mettre en oeuvre les procédures d'alerte des secours et les autres mesures prédéfinies en cas d'incident
    • Repérer et signaler les dysfonctionnements et anomalies des équipements de cabine d'un avion
    • Veiller au libre accès aux sorties et évacuations de locaux
    • Gérer une situation d'urgence
    • Accueillir, orienter, informer une personne
    • Informer sur les conditions de vente
    • Vérifier les modes de paiements et conserver les justificatifs
    • Répondre aux attentes d'un client
    • Préparer, servir et débarrasser les plateaux-repas
    • Traiter les demandes et réclamations des clients selon la procédure établie et en proposant des solutions adaptées

    (Source: Extrait ROME)

    Évolutions possibles de l’hôtesse de l'air

    Une hôtesse de l’air peut évoluer vers les métiers de chef de cabine ou par une reconversion au sol dans les services d'accueil, commerciaux ou administratifs.

    Quel est le salaire d’une hôtesse de l'air ?

    La rémunération varie suivant les compagnies, le nombre d'heures travaillées, les primes de vols de nuit, long-courrier… mais en moyenne une hôtesse de l’air débutante percevra environ 1 800 € et en fin de carrière, cette rémunération peut dépasser les 3 500 €.

    Article mis à jour le 25/01/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Aérien et aéronautique