Hôtesse de l’air | Fiche métier détaillée

Quelles sont les missions d’une hôtesse de l’air? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’hôtesse de l’air.

Hôtesse de l’air : la fiche métier
Sommaire

    Métier d’hôtesse de l’air

    Pour beaucoup devenir hôtesse de l'air est un rêve d’enfant et pour d'autres, il est devenu une réalité. Découvrez ce beau métier qui vous fera voyager à l’autre bout du monde : mission, salaire, formations, reconversion… vous saurez tout.

    Qu’est-ce qu’une hôtesse de l’air ?

    Également appelées agents de bord, les hôtesses de l’air forment avec les stewards le personnel navigant commercial (PNC) et leur rôle ne se limite pas à la durée du vol.

    Les missions d’une hôtesse de l’air

    En amont, elles vérifient le bon fonctionnement du matériel de cabine comme les masques, les toboggans, ou les gilets.

    Lors de l’embarquement, les hôtesses accueillent les passagers, répondent à leurs questions ou leurs angoisses et les installent.

    Avant le décollage, elles réalisent les démonstrations de sécurité et décrivent la procédure à suivre en cas d'accident. L’application de ces consignes sera surveillée tout au long du vol.

    Durant le trajet, les hôtesses s’assurent du confort et du bien-être des passagers, les tiennent informés du déroulement du voyage, procèdent à la commercialisation des produits additionnels et effectuent la distribution des plateaux repas.  

    Qualités requises pour devenir hôtesse de l’air

    Pour exercer ce métier, maîtrise de soi, sens psychologique, résistance physique et nerveuse sont des atouts indispensables mais pas suffisants.

    Il est indispensable de posséder une élocution irréprochable, de bien présenter (l’uniforme est obligatoire), de faire preuve de diplomatie et d’aimer le contact sans oublier la pratique d'une ou plusieurs langues étrangères.

    Enfin, il ne faut pas oublier que le métier d’hôtesse de l’air implique : horaires de travail décalés et irréguliers, station debout prolongée et une vie personnelle peu stable.

    Comment devenir hôtesse de l’air ?

    Conditions pour devenir hôtesse de l’air

    Les compagnies aériennes assurent elles-mêmes la formation de leur personnel navigant et leurs conditions d’embauche varient de l’une à l’autre.

    Néanmoins, quelques pré-requis sont indispensables :

    • Etre âgée d’au moins 18 ans,
    • Avoir un niveau BAC,
    • Avoir une bonne condition physique
    • Avoir bon niveau de natation (savoir nager au moins 50m).
    • Parler l’anglais couramment (au moins 720 points au test TOEIC)

    Formations pour devenir hôtesse de l’air

    Pour exercer la profession d’hôtesse de l’air, il faut être titulaire du CCA (cabine crew attestation), un diplôme d’Etat qui s’obtient uniquement grâce à la formation dispensée par des organismes agréés par la DGAC. Il n'est pas possible de passer les épreuves en candidat libre.

    Cette formation est organisée en deux parties :

    • Une formation théorique de 105h. Cette partie est intense et  est validée lors d’un examen théorique organisée par la DGAC.
    • Une formation pratique de 35h. Pour accéder à cette seconde partie vous devez impérativement avoir validé la formation théorique.

     

    Salaire d’une hôtesse de l’air

    La rémunération varie suivant les compagnies, le nombre d'heures travaillées, les primes de vols de nuit, long-courrier… mais en moyenne une hôtesse de l’air débutante percevra environ 1 800 € et en fin de carrière, cette rémunération peut s’élever à 3 500 €.

    Evolutions possibles de l'hôtesse de l’air

    Seules les compagnies aériennes emploient des stewards et des hôtesses de l'air. Une hôtesse de l’air peut évoluer vers les métiers de chef de cabine ou par une reconversion au sol dans les services d'accueil, commerciaux ou administratifs.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti